Stats - Un premier Grand Prix à une vitesse record !

Le premier Grand Prix de la saison MotoGP a vu les records tomber, avec des limites repoussées en vitesse de pointe et sur le tour, en course comme en qualifications.

>> Ce Grand Prix du Qatar, où il avait déjà connu le succès en 2017, a vu Maverick Viñales remporter sa neuvième victoire en MotoGP. Il s'agit de la neuvième victoire de Yamaha à Losail, Valentino Rossi y ayant gagné quatre fois pour la marque et Jorge Lorenzo trois fois avant les deux succès de Viñales.

>> La pole position, elle, est revenue à Pecco Bagnaia, sixième poleman différent sur les six dernières épreuves. Si c'était une première pour lui dans la catégorie reine, cette pole est la 45e de Ducati en MotoGP et le pilote italien le neuvième à y contribuer. Dimanche, il est par ailleurs monté sur le podium, le deuxième pour lui en MotoGP.

Lire aussi :

>> Johann Zarco a quant à lui obtenu son huitième podium. Toutes catégories confondues, c'est la première fois que le Français termine à l'une des trois premières places de ce Grand Prix.

>> Jack Miller prenait son 100e départ en MotoGP. Toutes catégories confondues, c'était également le 100e Grand Prix de Jorge Martín et le 150e pour Álex Márquez.

Johann Zarco, Pramac Racing, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing, Francesco Bagnaia, Ducati Team sur le podium

>> Les 15 premiers pilotes à l'arrivée de la course MotoGP étaient contenus en 16"422 seulement, ce qui en fait la quatrième épreuve au top 15 le plus serré dans l'Histoire du MotoGP. Le record est toujours détenu par le Grand Prix du Qatar 2019 en 15"093, mais le niveau ultra concurrentiel du MotoGP est une nouvelle fois confirmé. Aussi incroyable que cela puisse paraître, les 18 courses affichant l'écart le plus faible aux 15 premières places ont toutes été disputées depuis 2017 !

Lire aussi :

Le départ, Francesco Bagnaia, Ducati Team en tête

>> Mais ce premier Grand Prix de la saison a surtout été marqué par d'importants records de vitesse. Le record de la course a été battu par Viñales, avec une nouvelle référence établie en 1'54"624. Au total, ils ont été quatre à se montrer plus rapides que le précédent record, établi en 2016 par Jorge Lorenzo.

En qualifications, Bagnaia a été auteur du seul tour bouclé en 1'52 à Losail dans le cadre d'un Grand Prix, ce qui lui vaut le nouveau record absolu de la piste (1'52"772). Mieux, les huit premiers pilotes qualifiés ont tourné sous la référence précédente, que détenait Marc Márquez depuis 2019.

Avec ce nouveau meilleur temps, la moyenne au tour la plus élevée observée à Losail est à présent de 171,7 km/h, ce qui est encore loin du record absolu.

Top 10 des moyennes les plus élevées par piste* :

  • Red Bull Ring : 187,2 km/h
  • Buriram : 182,7 km/h
  • Phillip Island : 182,1 km/h
  • Silverstone : 179,7 km/h
  • Mugello : 178,9 km/h
  • Assen : 177,6 km/h
  • Termas de Río Hondo : 177,1 km/h
  • Losail : 171,7 km/h
  • Aragón : 171,4 km/h
  • Barcelone : 168,8 km/h

* Record dans le cadre des Grands Prix, pour les pistes actuellement au calendrier

Johann Zarco, Pramac Racing

>> La vitesse de pointe a également un nouveau record, et celui-ci ne concerne pas uniquement la piste qatarie puisque la V-max de 362,4 km/h obtenue par Johann Zarco est une première historique à tous les niveaux. Jamais aucun pilote MotoGP n'avait affiché une vitesse supérieure à 360 km/h dans le cadre d'un Grand Prix, alors que c'est sur cette même piste de Losail que les 350 km/h ont été atteints pour la première fois il y a six ans. Aujourd'hui, 26 pilotes ont dépassé ce cap au moins une fois.

Top 10 des V-max par piste* :

  • Losail : 362,4 km/h
  • Mugello : 356,7 km/h
  • Barcelone : 352,9 km/h
  • Aragón : 351,8 km/h
  • Portimão : 351,7 km/h
  • Phillip Island : 348,0 Km/h
  • Austin : 347,7 km/h
  • Sepang : 339,6 km/h
  • Valence : 337,0 km/h
  • Termas de Río Hondo : 334,4 km/h
  • Silverstone : 333,3 km/h

* Record dans le cadre des Grands Prix, pour les pistes actuellement au calendrier

Ils ont été huit à passer au-dessus des 350 km/h pour la première fois (officiellement, toujours) dans le cadre de ce Grand Prix. C'est le cas notamment de Fabio Quartararo sur la Yamaha. Chez Ducati, sont concernés Johann Zarco et les rookies Jorge Martín, Enea Bastianini et Luca Marini. KTM y est parvenu pour la première fois ce week-end, avec Iker Lecuona. Tous les constructeurs MotoGP ont désormais passé ce cap, mais concernant ce Grand Prix uniquement, Suzuki et Aprilia l'ont manqué.

Lire aussi :

Pol Espargaró a aussi passé la barre des 350 km/h pour la première fois, à l'occasion de ce qui était son premier Grand Prix au guidon de la Honda. Mais l'Espagnol a même réussi à repousser les limites tout au long du week-end, jusqu'à afficher la meilleure pointe de vitesse de la course en 355,2 km/h. S'il s'agit logiquement de son nouveau record personnel, c'est également la nouvelle référence absolue pour Honda, mieux que les 354,7 km/h de Cal Crutchlow au Mugello en 2019. Sur l'autre Honda officielle, Stefan Bradl est le second pilote à avoir signé sa meilleure V-max pendant la course et non les essais libres ou les qualifications. Sa pointe à 351,7 km/h constitue sa première entrée dans les 350 km/h, en tout cas dans le cadre officiel des Grands Prix.

Le top 10 des vitesses de pointe en MotoGP* :

V-Max Pilote Moto Grand Prix
362,4 km/h J. Zarco Ducati Qatar 2021
358,8 km/h J. Martín Ducati Qatar 2021
357,6 km/h J. Miller Ducati Qatar 2021
356,7 km/h A. Dovizioso Ducati Italie 2019
356,5 km/h A. Dovizioso Ducati Italie 2018
356,4 km/h

J. Zarco

J. Martín

J. Miller

A. Dovizioso

Ducati

Ducati

Ducati

Ducati

Qatar 2021

Qatar 2021

Qatar 2021

Italie 2018

355,8 km/h D. Petrucci Ducati Italie 2018
355,6 km/h A. Dovizioso Ducati Italie 2019
355,2 km/h

P. Bagnaia

P. Espargaró

M. Pirro

J. Miller

J. Martín

Ducati

Honda

Ducati

Ducati

Ducati

Qatar 2021

Qatar 2021

Italie 2018

Qatar 2021

Qatar 2021

355,0 km/h D. Petrucci Ducati Italie 2019

* Record pour chaque pilote dans le cadre des Grands Prix

partages
commentaires
Pol Espargaró en colère mais rassuré après ses débuts avec Honda

Article précédent

Pol Espargaró en colère mais rassuré après ses débuts avec Honda

Article suivant

Rossi s'attendait à mieux : "Je stresse trop le pneu"

Rossi s'attendait à mieux : "Je stresse trop le pneu"
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021