Stats - Un premier Grand Prix à une vitesse record !

Le premier Grand Prix de la saison MotoGP a vu les records tomber, avec des limites repoussées en vitesse de pointe et sur le tour, en course comme en qualifications.

Charger le lecteur audio

>> Ce Grand Prix du Qatar, où il avait déjà connu le succès en 2017, a vu Maverick Viñales remporter sa neuvième victoire en MotoGP. Il s'agit de la neuvième victoire de Yamaha à Losail, Valentino Rossi y ayant gagné quatre fois pour la marque et Jorge Lorenzo trois fois avant les deux succès de Viñales.

>> La pole position, elle, est revenue à Pecco Bagnaia, sixième poleman différent sur les six dernières épreuves. Si c'était une première pour lui dans la catégorie reine, cette pole est la 45e de Ducati en MotoGP et le pilote italien le neuvième à y contribuer. Dimanche, il est par ailleurs monté sur le podium, le deuxième pour lui en MotoGP.

Lire aussi :

>> Johann Zarco a quant à lui obtenu son huitième podium. Toutes catégories confondues, c'est la première fois que le Français termine à l'une des trois premières places de ce Grand Prix.

>> Jack Miller prenait son 100e départ en MotoGP. Toutes catégories confondues, c'était également le 100e Grand Prix de Jorge Martín et le 150e pour Álex Márquez.

Johann Zarco, Pramac Racing, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing, Francesco Bagnaia, Ducati Team sur le podium

>> Les 15 premiers pilotes à l'arrivée de la course MotoGP étaient contenus en 16"422 seulement, ce qui en fait la quatrième épreuve au top 15 le plus serré dans l'Histoire du MotoGP. Le record est toujours détenu par le Grand Prix du Qatar 2019 en 15"093, mais le niveau ultra concurrentiel du MotoGP est une nouvelle fois confirmé. Aussi incroyable que cela puisse paraître, les 18 courses affichant l'écart le plus faible aux 15 premières places ont toutes été disputées depuis 2017 !

Lire aussi :

Le départ, Francesco Bagnaia, Ducati Team en tête

>> Mais ce premier Grand Prix de la saison a surtout été marqué par d'importants records de vitesse. Le record de la course a été battu par Viñales, avec une nouvelle référence établie en 1'54"624. Au total, ils ont été quatre à se montrer plus rapides que le précédent record, établi en 2016 par Jorge Lorenzo.

En qualifications, Bagnaia a été auteur du seul tour bouclé en 1'52 à Losail dans le cadre d'un Grand Prix, ce qui lui vaut le nouveau record absolu de la piste (1'52"772). Mieux, les huit premiers pilotes qualifiés ont tourné sous la référence précédente, que détenait Marc Márquez depuis 2019.

Avec ce nouveau meilleur temps, la moyenne au tour la plus élevée observée à Losail est à présent de 171,7 km/h, ce qui est encore loin du record absolu.

Top 10 des moyennes les plus élevées par piste* :

  • Red Bull Ring : 187,2 km/h
  • Buriram : 182,7 km/h
  • Phillip Island : 182,1 km/h
  • Silverstone : 179,7 km/h
  • Mugello : 178,9 km/h
  • Assen : 177,6 km/h
  • Termas de Río Hondo : 177,1 km/h
  • Losail : 171,7 km/h
  • Aragón : 171,4 km/h
  • Barcelone : 168,8 km/h

* Record dans le cadre des Grands Prix, pour les pistes actuellement au calendrier

Johann Zarco, Pramac Racing

>> La vitesse de pointe a également un nouveau record, et celui-ci ne concerne pas uniquement la piste qatarie puisque la V-max de 362,4 km/h obtenue par Johann Zarco est une première historique à tous les niveaux. Jamais aucun pilote MotoGP n'avait affiché une vitesse supérieure à 360 km/h dans le cadre d'un Grand Prix, alors que c'est sur cette même piste de Losail que les 350 km/h ont été atteints pour la première fois il y a six ans. Aujourd'hui, 26 pilotes ont dépassé ce cap au moins une fois.

Top 10 des V-max par piste* :

  • Losail : 362,4 km/h
  • Mugello : 356,7 km/h
  • Barcelone : 352,9 km/h
  • Aragón : 351,8 km/h
  • Portimão : 351,7 km/h
  • Phillip Island : 348,0 Km/h
  • Austin : 347,7 km/h
  • Sepang : 339,6 km/h
  • Valence : 337,0 km/h
  • Termas de Río Hondo : 334,4 km/h
  • Silverstone : 333,3 km/h

* Record dans le cadre des Grands Prix, pour les pistes actuellement au calendrier

Ils ont été huit à passer au-dessus des 350 km/h pour la première fois (officiellement, toujours) dans le cadre de ce Grand Prix. C'est le cas notamment de Fabio Quartararo sur la Yamaha. Chez Ducati, sont concernés Johann Zarco et les rookies Jorge Martín, Enea Bastianini et Luca Marini. KTM y est parvenu pour la première fois ce week-end, avec Iker Lecuona. Tous les constructeurs MotoGP ont désormais passé ce cap, mais concernant ce Grand Prix uniquement, Suzuki et Aprilia l'ont manqué.

Lire aussi :

Pol Espargaró a aussi passé la barre des 350 km/h pour la première fois, à l'occasion de ce qui était son premier Grand Prix au guidon de la Honda. Mais l'Espagnol a même réussi à repousser les limites tout au long du week-end, jusqu'à afficher la meilleure pointe de vitesse de la course en 355,2 km/h. S'il s'agit logiquement de son nouveau record personnel, c'est également la nouvelle référence absolue pour Honda, mieux que les 354,7 km/h de Cal Crutchlow au Mugello en 2019. Sur l'autre Honda officielle, Stefan Bradl est le second pilote à avoir signé sa meilleure V-max pendant la course et non les essais libres ou les qualifications. Sa pointe à 351,7 km/h constitue sa première entrée dans les 350 km/h, en tout cas dans le cadre officiel des Grands Prix.

Le top 10 des vitesses de pointe en MotoGP* :

V-Max Pilote Moto Grand Prix
362,4 km/h J. Zarco Ducati Qatar 2021
358,8 km/h J. Martín Ducati Qatar 2021
357,6 km/h J. Miller Ducati Qatar 2021
356,7 km/h A. Dovizioso Ducati Italie 2019
356,5 km/h A. Dovizioso Ducati Italie 2018
356,4 km/h

J. Zarco

J. Martín

J. Miller

A. Dovizioso

Ducati

Ducati

Ducati

Ducati

Qatar 2021

Qatar 2021

Qatar 2021

Italie 2018

355,8 km/h D. Petrucci Ducati Italie 2018
355,6 km/h A. Dovizioso Ducati Italie 2019
355,2 km/h

P. Bagnaia

P. Espargaró

M. Pirro

J. Miller

J. Martín

Ducati

Honda

Ducati

Ducati

Ducati

Qatar 2021

Qatar 2021

Italie 2018

Qatar 2021

Qatar 2021

355,0 km/h D. Petrucci Ducati Italie 2019

* Record pour chaque pilote dans le cadre des Grands Prix

partages
commentaires
Pol Espargaró en colère mais rassuré après ses débuts avec Honda
Article précédent

Pol Espargaró en colère mais rassuré après ses débuts avec Honda

Article suivant

Rossi s'attendait à mieux : "Je stresse trop le pneu"

Rossi s'attendait à mieux : "Je stresse trop le pneu"
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021