Stats - Lorenzo bel et bien de retour aux affaires !

partages
commentaires
Stats - Lorenzo bel et bien de retour aux affaires !
Par :
19 juin 2018 à 10:30

De retour au premier plan, Jorge Lorenzo a prouvé que sa victoire du Mugello n'est pas due au hasard et il a également marqué de son empreinte le GP de Catalogne.

Diapo
Liste

Première pole avec les Rouges

Première pole avec les Rouges
1/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Jorge Lorenzo a signé samedi sa première pole position avec Ducati, la première pour lui depuis le GP de Valence 2016. Il s'agit de sa 66e pole toutes catégories confondues : Rossi en compte 65 et Márquez est en tête des statistiques avec 74.

Et de deux !

Et de deux !
2/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Dimanche il a remporté sa deuxième victoire avec les Rouges, un deuxième succès d'affilée après celui du Mugello : curieusement, ce sont les deux premières courses qu'avait aussi remportées Dovizioso l'an dernier. C'est la première fois depuis deux ans que Jorge Lorenzo enchaîne deux victoires. En 2016, il y était parvenu au Mans puis au Mugello.

Victoire numéro 46

Victoire numéro 46
3/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Cette victoire est la 46e de Jorge Lorenzo en MotoGP (la 67e toutes catégories confondues). C'est aussi son 112e podium en MotoGP : il égale en ce sens Dani Pedrosa, seulement devancé par Valentino Rossi (195).

Au quatrième rang de l'Histoire

Au quatrième rang de l'Histoire
4/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Lorenzo a aussi signé son 150e podium toutes catégories confondues : seuls Dani Pedrosa (153), Giacomo Agostini (159) et Valentino Rossi (231) ont fait mieux.

Un détour par la Q1

Un détour par la Q1
5/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Classé 11e à l'issue des trois premières séances d'essais libres, Marc Márquez a dû en passer par la Q1 : une première pour lui en MotoGP. Il a ensuite terminé à la deuxième place en course.

Comme on se retrouve

Comme on se retrouve
6/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

C'était la première fois depuis le GP d'Aragón 2016 que Lorenzo, Márquez et Rossi étaient réunis sur le podium.

Cinq victoires depuis 2010

Cinq victoires depuis 2010
7/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

C'est la cinquième victoire MotoGP de Jorge Lorenzo à Barcelone, la sixième toutes catégories confondues. La référence est Valentino Rossi : sept en catégorie reine (dont six en MotoGP) et dix toutes catégories confondues.

Carton plein !

Carton plein !
8/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Lorenzo s'est aussi offert les honneurs de signer le meilleur temps en course. C'est le premier hat trick enregistré sur ce Grand Prix en catégorie MotoGP. Il faut dire que seules deux des éditions de cette épreuve avaient jusqu'à présent été remportées par le pilote qui avait signé la pole MotoGP : ce fut le cas de Rossi en 2006 et de Lorenzo lui-même en 2010, mais sans qu'ils aient pu s'approprier le meilleur temps en course.

Bientôt un an...

Bientôt un an...
9/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Cela fait 17 courses que Yamaha n'a plus gagné, le prochain Grand Prix marquant une disette d'un an pour la marque. Depuis, toutes les victoires ont été remportées par Honda (dix) et Ducati (sept). La plus longue série sans victoires pour la marque d'Iwata est de 18 courses et sera égalée si aucun de ses pilotes ne s'impose aux Pays-Bas.

Pas à la fête à domicile

Pas à la fête à domicile
10/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Bien qu'il ait égalé son meilleur résultat de la saison (cinquième), Dani Pedrosa ne retiendra pas cette édition 2018 du GP de Catalogne : c'est la première fois en huit participations qu'il n'y monte pas sur le podium et il n'y était jamais parti d'aussi loin (11e) depuis 2006.

Il n'en reste plus que deux

Il n'en reste plus que deux
11/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Maverick Viñales et Danilo Petrucci sont toujours les seuls à être entrés dans les points à chaque course cette année.

Le cap des 200

Le cap des 200
12/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Pol Espargaró disputait son 200e Grand Prix. À 27 ans et 7 jours, il est le deuxième pilote le plus jeune à y parvenir après Sandro Cortese.

Morbidelli reprend l'avantage

Morbidelli reprend l'avantage
13/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Franco Morbidelli a repris la tête du classement des rookies en profitant de l'abandon de Syahrin. Deux des débutants n'ont pas encore accroché de points : Lüthi et Siméon. Ce dernier ainsi que Nakagami ont par ailleurs connu leur premier abandon de la saison.

Un autre rookie en Q2

Un autre rookie en Q2
14/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Après Morbidelli au Mugello, c'était au tour d'un autre rookie, Takaaki Nakagami d'accéder à la Q2 à Barcelone. Cette fois, cependant, il en est passé par la Q1 tandis que l'Italien était entré en Q2 directement.

De nouvelles références

De nouvelles références
15/15

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Avec les récentes modifications de la piste, de nouvelles références ont été enregistrées durant le Grand Prix : sur un tracé raccourci de 28 mètres, la meilleure pole est désormais de 1'38"680 (plus rapide de 4"909 par rapport au passé) et le meilleur temps en course de 1'40"021 (-5"948 en comparaison de 2017). La meilleure vitesse de pointe est, elle, de 348,8 km/h, ce qui représente un gain de 1,6 km/h par rapport au record précédent. Toutes ces nouvelles références sont détenues par Ducati.

Article suivant
Viñales : "Les premiers tours sont à mettre à la poubelle"

Article précédent

Viñales : "Les premiers tours sont à mettre à la poubelle"

Article suivant

"Rien de spécial" à tester et pas d'amélioration pour Rossi

"Rien de spécial" à tester et pas d'amélioration pour Rossi
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu