Stats - Márquez préserve son invincibilité au Sachsenring !

partages
commentaires
Stats - Márquez préserve son invincibilité au Sachsenring !
Par : Willy Zinck
17 juil. 2018 à 16:15

Le pilote Honda a signé une neuvième victoire de suite en Allemagne, toutes catégories confondues, et renforcé encore un peu plus son statut de leader au championnat.

Diapo
Liste

Le maître du Sachsenring a encore frappé !

Le maître du Sachsenring a encore frappé !
1/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Marc Márquez a encore fait très fort ce week-end au Sachsenring en signant une neuvième pole position, mais aussi une neuvième victoire. L'Espagnol est invaincu dans ces deux exercices en Allemagne depuis 2010 !

Trois forfaits au cours du week-end

Trois forfaits au cours du week-end
2/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le Grand Prix d'Allemagne a eu des airs de course à élimination, alors que pas moins de trois pilotes ont été contraints de déclarer forfait au fil du week-end. D'abord Franco Morbidelli, qui a cédé sa place dès les EL2 à Stefan Bradl, puis Mika Kallio et Aleix Espargaró un peu plus tard suite à des lourdes chutes.

Bradl de retour dans le paddock

Bradl de retour dans le paddock
3/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Stefan Bradl a donc repris du service sur ses terres, en suppléant un Franco Morbidelli encore amoindri suite à sa chute à Assen deux semaines plus tôt. C'était la première fois que l'Allemand prenait part à une course MotoGP depuis Valence 2016.

Une suprématie remise en cause lors des essais libres

Une suprématie remise en cause lors des essais libres
4/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Pour la première fois depuis ses débuts en MotoGP, Marc Márquez n'a pas réussi à signer le meilleur temps sur la moindre séance d'essais libres. Le numéro 93 s'est incliné à deux reprises face à Andrea Iannone, ainsi que face à Lorenzo et Dovizioso.

Zarco bloqué en Q1

Zarco bloqué en Q1
5/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Johann Zarco traverse une mauvaise passe depuis le Grand Prix de France. Cela s'est confirmé dans la Saxe, où pour la première fois depuis... la précédente édition Grand Prix d'Allemagne, il n'a pas été en mesure d'intégrer la Q2.

La Q1 aussi pour Dovizioso

La Q1 aussi pour Dovizioso
6/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

À l'instar de Johann Zarco, l'Italien a également dû en passer par la Q1, mais avec plus de succès. Le pilote Ducati a finalement pris le départ de la course depuis le cinquième emplacement sur la grille.

Troisième entrée en Q2 pour Nakagami

Troisième entrée en Q2 pour Nakagami
7/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le pilote japonais a été très en vue durant tout le week-end, se montrant tranchant dès les essais libres. Le Nippon a ainsi décroché la Q2 pour la troisième fois cette saison après Austin et Montmeló, mais il n'a pas eu la même fortune en course, où il a abandonné.

Petrucci retrouve la première ligne

Petrucci retrouve la première ligne
8/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Danilo Petrucci a signé la deuxième place en qualifications, soit le même résultat qu'il avait déjà obtenu l'an dernier, dans des conditions humides. Ce fut par ailleurs le troisième départ depuis la première ligne de la grille pour l'Italien cette année, après Le Mans et Losail.

Une KTM à la première place

Une KTM à la première place
9/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Pol Espargaró a signé le meilleur temps du warm-up le dimanche matin. C'est la première fois qu'une RC16 termine en tête d'une séance depuis les débuts du constructeur autrichien en MotoGP en 2017.

Lorenzo, premier à tirer les marrons du feu

Lorenzo, premier à tirer les marrons du feu
10/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Cela commence à devenir une habitude, Jorge Lorenzo a réalisé un départ canon pour prendre les rênes de la course. Un scénario qui se répète avec plus ou moins de succès maintenant depuis cinq courses consécutives. Cette fois-ci, le Majorquin s'est maintenu en tête pendant 12 tours, avant de glisser dans la hiérarchie et terminer à la sixième place.

Rossi grimpe d'un cran

Rossi grimpe d'un cran
11/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

En terminant deuxième dimanche, Valentino Rossi a décroché son meilleur résultat cette saison. L'Italien était certes déjà monté à quatre reprises sur le podium, mais toujours sur la troisième marche.

Bautista, un résultat de bon aloi

Bautista, un résultat de bon aloi
12/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le Grand Prix d'Allemagne a également débouché sur le meilleur résultat cette saison d'Álvaro Bautista, cinquième sous le drapeau à damier. C'est le meilleur résultat de l'Espagnol depuis le Grand Prix d'Italie 2017.

Toujours pas de podium en 2018 pour Pedrosa

Toujours pas de podium en 2018 pour Pedrosa
13/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Alors qu'il a annoncé son départ à la retraite en fin de saison, Dani Pedrosa a terminé huitième dimanche. Nul doute que le pilote Honda aurait préféré une arrivée sur le podium, qui lui échappe d'ailleurs depuis la dernière manche de la saison 2017, où il s'était imposé à Valence.

KTM signe un top 10

KTM signe un top 10
14/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le constructeur autrichien a longtemps buté cette saison aux portes du top 10, notamment par l'intermédiaire de Pol Espargaró, auteur d'une incroyable série de 11e positions. Mais c'est son coéquipier Bradley Smith qui a finalement permis à KTM de faire son retour parmi les dix premiers pour la première fois depuis le Grand Prix d'Espagne et une dixième place de Mika Kallio.

Syahrin aux portes du top 10

Syahrin aux portes du top 10
15/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le Malaisien a signé dimanche son deuxième meilleur résultat en MotoGP, avec une 11e place à l'arrivée. Le rookie avait terminé neuvième du Grand Prix d'Argentine en tout début de saison, au terme d'une course mouvementée et disputée dans des conditions mixtes.

Márquez, leader confortable avant la pause

Márquez, leader confortable avant la pause
16/16

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Grâce à son nouveau succès, Márquez a encore un peu plus augmenté son avance au championnat, portant celle-ci à 46 points sur son dauphin, Valentino Rossi. Une marge très confortable pour le Catalan, neuf fois supérieure à l'avantage dont il disposait l'an dernier avant la trêve estivale !

Prochain article MotoGP
GP d'Allemagne : le point sur les duels entre équipiers

Article précédent

GP d'Allemagne : le point sur les duels entre équipiers

Article suivant

Un résultat pas à la hauteur des espérances pour Siméon

Un résultat pas à la hauteur des espérances pour Siméon
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Auteur Willy Zinck
Type d'article Statistiques