Stats - Oliveira et KTM de retour au sommet, série noire pour Márquez

Le Grand Prix de Catalogne a vu le retour à la victoire de Miguel Oliveira et de KTM, en net rebond depuis deux courses.

Stats - Oliveira et KTM de retour au sommet, série noire pour Márquez

>> Après avoir fait son retour sur le podium au Mugello, Miguel Oliveira a confirmé en décrochant à Barcelone sa troisième victoire en MotoGP.

>> KTM a connu son meilleur Grand Prix depuis le Portugal la saison dernière, non seulement en décrochant cette victoire mais aussi avec la quatrième place d'Oliveira sur la grille de départ, meilleure qualification pour la marque cette saison.

>> KTM est le cinquième constructeur à gagner le Grand Prix de Catalogne dans la catégorie reine, après Yamaha (13 victoires), Honda (11), Ducati (4) et Suzuki (1). Le meilleur résultat de la marque sur cette course était jusqu'ici une septième place, obtenue en 2019 par Pol Espargaró.

>> Oliveira a mené 21 tours de cette course. Depuis qu'il est arrivé en MotoGP, le pilote portugais s'est imposé chaque fois qu'il a bouclé au moins un tour en tête, soit aux GP de Styrie et du Portugal l'an dernier et cette fois à Barcelone.

Lire aussi :

>> Sur l'ensemble de la saison, c'est toujours Fabio Quartararo qui a mené le plus de tours, et de loin, puisqu'il en est à 60. Il n'y a qu'au GP du Qatar qu'il n'a pas occupé cette place.

>> Quartararo est une nouvelle fois parti de la pole position. Il s'agit de la 15e de sa carrière dans la catégorie reine, soit autant que Wayne Rainey, mais en 40 Grands Prix seulement. Cela vaut au Français un taux de réussite de 37,5% dans l'exercice des qualifications, contre 18% pour l'ancien pilote américain sur six saisons.

>> C'était également la cinquième pole position consécutive que décrochait Quartararo ! On n'avait plus vu ça depuis la série de sept poles de Marc Márquez entre 2013 et 2014. Pour retrouver un pilote Yamaha en pole cinq fois de suite, il faut remonter à Jorge Lorenzo en 2010. Quant au dernier Français à y être parvenu, c'était Christian Sarron en 1988.

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

>> En course, les pénalités reçues par Fabio Quartararo font qu'il n'y a aucune Yamaha aux quatre premières places : c'est une première depuis le GP d'Europe l'an dernier.

>> Quartararo et son coéquipier Maverick Viñales restent les deux seuls pilotes à avoir marqué des points à chaque course depuis le début de la saison.

>> Avec 33 points au compteur sur cette course, obtenus grâce à la victoire d'Oliveira et à la huitième place de Brad Binder, l'équipe officielle KTM a marqué autant que lors des cinq premiers Grands Prix de la saison. Son capital a quasiment triplé en deux courses.

>> Repsol Honda n'a en revanche pas marqué de points sur cette manche, une première depuis le Grand Prix de Saint-Marin l'an dernier.

>> C'est dû notamment à l'abandon de Marc Márquez, qui est tombé pour la troisième course de suite, ce qui ne lui était jamais arrivé depuis qu'il a rejoint le MotoGP en 2013.

>> En qualifications aussi, le champion espagnol est au plus bas par rapport à sa courbe habituelle, puisqu'il est passé par la Q1 pour la quatrième fois cette saison (sur cinq participations donc, puisqu'il a manqué les deux premiers Grands Prix), ce qui est autant qu'entre son arrivée dans la catégorie MotoGP et sa blessure (2013-2020).

Lire aussi :

>> La V-max du Circuit de Catalunya a été améliorée : le record est à présent de 355,2 km/h, établi par Jack Miller sur la Ducati. L'amélioration est de 2,3 km/h par rapport à la référence précédente. Le record précédent a par ailleurs été égalé par Johann Zarco et Jorge Martín, eux aussi sur Ducati, mais Miller est le seul à l'avoir battu au cours du week-end.

>> Même si les chiffres du week-end sont à relativiser puisque la piste a subi des travaux pendant l'hiver, on peut retenir que le meilleur temps en course établi par Zarco a été de 1'39"939 alors que personne n'avait jamais tourné en moins de 1'40 jusqu'à présent en condition de course sur cette piste. C'est la deuxième fois de suite que Zarco signe ainsi le meilleur temps en course.

partages
commentaires

Voir aussi :

Pol Espargaró : "On a de gros problèmes sans solutions"

Article précédent

Pol Espargaró : "On a de gros problèmes sans solutions"

Article suivant

Marc Márquez a repoussé ses limites physiques pendant le test

Marc Márquez a repoussé ses limites physiques pendant le test
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021