MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Stats - À Ducati la victoire, à Honda et Yamaha la vitesse pure

partages
commentaires
Stats - À Ducati la victoire, à Honda et Yamaha la vitesse pure
Par :
12 mars 2019 à 18:30

Andrea Dovizioso n'a pas tremblé lors du premier Grand Prix de la saison MotoGP, et pourtant la vitesse affichée par Maverick Viñales en qualifications ou encore la pointe record de Marc Márquez en course ne sont pas passées inaperçues.

Voir aussi :

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre

Diapo
Liste

7e pole pour Viñales

7e pole pour Viñales
1/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

La première pole position de la saison est revenue à Maverick Viñales. C'est la septième fois qu'il l'obtenait en MotoGP, ce qui le place à égalité avec Andrea Dovizioso.

4 millièmes de moins !

4 millièmes de moins !
2/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le finish de la course (à revoir en vidéo) avait tout d'un replay de 2018, Dovizioso battant Márquez sous le drapeau à damier pour 23 millièmes, contre 27 il y a un an.

Un rendez-vous régulier

Un rendez-vous régulier
3/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Cela fait désormais cinq années de suite que Dovizioso termine soit premier soit deuxième sur le Grand Prix du Qatar.

L'égal de Biaggi

L'égal de Biaggi
4/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Cette victoire est la 13e de Dovizioso en MotoGP. Elle le place à égalité avec Max Biaggi en catégorie reine, au troisième rang de son pays derrière les indéboulonnables Giacomo Agostini (68) et Valentino Rossi (89).

Márquez chipe le record à Zarco

Márquez chipe le record à Zarco
5/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Márquez ne s'est pas seulement adjugé la deuxième place en course, il a aussi établi le nouveau record de la piste avec un temps de 1'53"380 signé lors des EL2. La moyenne au tour passe de 170,3 km/h (détenue par Zarco l'an dernier) à 170,8 km/h.

Record de la pole pour Viñales

Record de la pole pour Viñales
6/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le chrono de Márquez est plus rapide encore que le nouveau record de la pole position, que s'est approprié Viñales en 1'53"546.

352 km/h pour Márquez

352 km/h pour Márquez
7/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Autre record battu par Marc Márquez, celui de la vitesse de pointe. Aux 351,9 km/h de Danilo Petrucci en 2018 ont succédé les 352,0 km/h de l'Espagnol, une vitesse atteinte lors de la course. À titre personnel, Márquez a battu son record personnel deux fois pendant ce Grand Prix, lequel était de 350,5 km/h depuis ce même Grand Prix disputé en 2015. Nouveau record personnel aussi pour Jack Miller en 351,6 km/h.

La 2e piste la plus rapide

La 2e piste la plus rapide
8/15

Photo de: Pramac Racing

Losail, qui n'est que la troisième piste du calendrier actuel dont la meilleure V-max appartient désormais à Honda et non à Ducati (avec Austin et Jerez), reste au deuxième rang des circuits MotoGP affichant les vitesses de pointe les plus élevées, devancée par le Mugello et ses 356,5 km/h.

Un podium compact

Un podium compact
9/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Derrière Dovizioso et Márquez, le podium MotoGP était complété dimanche par Cal Crutchlow. L'Anglais étant distancé de 0"320 par le vainqueur, il s'agit du top 3 le plus serré sur ce Grand Prix.

KTM fait coup double

KTM fait coup double
10/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Depuis son accession au MotoGP, c'est la première fois que KTM termine dans les points sur le Grand Prix du Qatar, et la marque y parvient même doublement avec Pol Espargaró, 12e, et Johann Zarco, 15e. La première RC16 classée termine à 12"7 du vainqueur, contre 31"7 l'an dernier et 33"6 il y a deux ans.

Le peloton le plus serré de l'Histoire

Le peloton le plus serré de l'Histoire
11/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Classé 15e pour son premier Grand Prix avec KTM, Johann Zarco n'affichait que 15"093 de retard sur le vainqueur : cela en fait le top 15 le plus serré de l'Histoire ! C'est la première fois que l'écart entre le premier et le 15e pilote passe sous la barre des 16 secondes et ce n'est que la deuxième fois (après le Grand Prix des Pays-Bas de l'an dernier) que cet écart est inférieur à 20 secondes.

Lorenzo hors du top 10

Lorenzo hors du top 10
12/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pilote le plus victorieux à Losail (avec trois succès en MotoGP, mais aussi deux en 250cc et un en 125cc), Jorge Lorenzo a décroché sa plus faible qualification sur le circuit qatari en se plaçant 15e sur la grille de départ, lui qui y a obtenu huit pole positions en 16 participations toutes catégories confondues. En course, il a marqué ses trois premiers points avec Honda.

Premières récompenses

Premières récompenses
13/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Les quatre pilotes qui changeaient de constructeur pour cette saison ont marqué des points lors de cette course : cinq points pour Morbidelli (Yamaha), trois pour Lorenzo (Honda), deux pour Iannone (Aprilia) et un pour Zarco (KTM).

Mention spéciale pour Mir et Quartararo

Mention spéciale pour Mir et Quartararo
14/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Parmi les rookies, un seul a réussi à se classer dans le top 15, en l'occurrence Joan Mir qui a obtenu la huitième place. En revanche, Fabio Quartararo (que vous avez désigné comme votre favori parmi les petits nouveaux) a réussi à se qualifier cinquième !

Le meilleur Grand Prix de Nakagami

Le meilleur Grand Prix de Nakagami
15/15

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Takaaki Nakagami s'est classé neuvième en course, ce qui est pour lui un deuxième top 10 en MotoGP après sa sixième place de Valence l'an dernier. Il a par ailleurs obtenu sa meilleure qualification (neuvième).

Article suivant
Lorenzo s'est fissuré une côte au Qatar

Article précédent

Lorenzo s'est fissuré une côte au Qatar

Article suivant

Espargaró : "Pas si mal pour une première course"

Espargaró : "Pas si mal pour une première course"
Charger les commentaires