Stats - Assen bouscule les habitudes du MotoGP !

Le Grand Prix des Pays-Bas 2016 restera à coup sûr dans les mémoires. Entre un circuit qui ne manque jamais de sel et une météo on ne peut moins capricieuse, le mélange s'est avéré... explosif !

Stats - Assen bouscule les habitudes du MotoGP !
Charger le lecteur audio
Tout a commencé dès les qualifications…
Tout a commencé dès les qualifications…
1/22
Pour la première fois depuis le Grand Prix de Malaisie 2015 (le fameux…), la pole position échappe à l'un des trois leaders actuels du championnat que sont Marc Márquez, Valentino Rossi et Jorge Lorenzo.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Dovizioso, première !
Dovizioso, première !
2/22
Sur une piste humide, Andrea Dovizioso est allé chercher la première pole de sa carrière à Assen, sa quatrième en MotoGP et la première depuis le GP du Qatar 2015. C'est aussi la première fois cette année qu'il est en première ligne.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Ducati prend les devants
Ducati prend les devants
3/22
Il s'agit également de la première pole position de Ducati cette saison. Yamaha en compte quatre et Honda trois.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Rossi reprend goût aux qualifs
Rossi reprend goût aux qualifs
4/22
Pour la cinquième fois en huit manches, Valentino Rossi se place en première ligne. C'est déjà autant qu'en 2015 et plus que sur chacune des cinq saisons précédentes.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Un petit nouveau en première ligne
Un petit nouveau en première ligne
5/22
Pour la première fois de sa carrière MotoGP, Scott Redding se qualifie dans le trio de tête.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Un team privé à la fête
Un team privé à la fête
6/22
C'est la première fois de la saison qu'un pilote satellite est en première ligne. Redding est le huitième pilote différent à se qualifier parmi les trois premiers en 2016, sachant que Márquez, Rossi et Lorenzo comptent chacun six premières lignes sur ces huit GP.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Lorenzo dégringole
Lorenzo dégringole
7/22
Très en difficulté, Jorge Lorenzo doit se contenter de la 10e place sur la grille, son plus mauvais positionnement en trois ans.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pedrosa au plus bas
Pedrosa au plus bas
8/22
C'est encore pire pour Dani Pedrosa, qui obtient le 16e temps en qualifications, égalant son plus mauvais résultat en MotoGP, obtenu sur le GP de Turquie 2006. Avec la pénalité d'Andrea Iannone, il part finalement un cran plus haut.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Une course folle !
Une course folle !
9/22
Dimanche, pour la première course de la saison sous la pluie, le ciel d'Assen ne fait pas les choses à moitié !
Retrouvez le compte-rendu de la course

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Hernández en a rêvé
Hernández en a rêvé
10/22
Parti de la deuxième ligne (son premier top 10 cette saison en qualifs), Yonny Hernández occupe la tête durant neuf tours. Il finit par chuter trois tours avant l'interruption, passe par les stands puis tombe à nouveau.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Nouveau départ
Nouveau départ
11/22
Pour la première fois en six ans, l'épreuve se déroule en deux parties. Interrompue au bout de 14 tours à cause des conditions météo, elle reprend avec une nouvelle grille établie sur le classement en l'état.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

79 chutes
79 chutes
12/22
Sur l'ensemble du week-end, 79 chutes ont été enregistrées parmi les trois catégories. Il s'agit du chiffre le plus élevé des saisons 2015-2016, à égalité avec l'épreuve de Silverstone l'an dernier. Sur ce total, 37 accidents ont eu lieu dimanche, dont 17 rien que pour le MotoGP. Tous les pilotes de la catégorie reine sont tombés au moins une fois au cours du week-end.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Seulement 13 récompenses
Seulement 13 récompenses
13/22
Comme en Argentine et au Mans, 13 pilotes sont finalement classés. Avant cette saison, le dernier Grand Prix sur lequel tous les points n'ont pas été attribués était celui de Malaisie en 2014.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Miller double la mise
Miller double la mise
14/22
Jack Miller n'a pas ce souci. En s'imposant, il marque autant de points que ceux qu'il avait cumulés depuis son arrivée en MotoGP !

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Les Australiens savent surfer
Les Australiens savent surfer
15/22
Miller devient le 12e pilote australien à remporter une course en catégorie reine depuis la création du championnat en 1949. Il n'est que le 4e en MotoGP, après Troy Bayliss, Chris Vermeulen et Casey Stoner, ce dernier étant le seul à être allé au-delà d'une seule victoire.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Gabbarini au poste
Gabbarini au poste
16/22
Premier Australien à gagner depuis Stoner en 2012, Miller a le même ingénieur que lui en la personne de Cristian Gabarrini.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Dix ans après
Dix ans après
17/22
Jack Miller est aussi le premier pilote d'un team indépendant à gagner depuis la victoire de Toni Elias sur le GP du Portugal 2006.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fidèle au poste
Fidèle au poste
18/22
Comme chaque année depuis 2010, Marc Márquez figure à l'une des deux premières places de ce Grand Prix. Et ça se fête comme une victoire !

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Redding sur le podium
Redding sur le podium
19/22
Pour la première fois depuis Misano 2015, Scott Redding monte sur le podium. Pour cela, il lui a fallu se défaire de Pol Espargaró dans les derniers tours. Une petite revanche, trois ans après leur duel pour la victoire ici-même, en Moto2, remporté par l'Espagnol. Espargaró égale malgré tout son meilleur résultat en MotoGP.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Quelques points malgré tout
Quelques points malgré tout
20/22
Finalement classé 10e après avoir failli abandonner, Jorge Lorenzo obtient son classement le plus faible sur les courses dont il a vu l'arrivée depuis deux ans et sa 13e place ici-même.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Nouvel abandon pour Rossi
Nouvel abandon pour Rossi
21/22
Quant à Valentino Rossi, il enregistre son troisième abandon de la saison, et en assume la responsabilité. Après avoir manqué son 10e titre l'an dernier, c'est une 10e victoire qui lui échappe à Assen comme au Mugello en mai.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Exit les Quatre Fantastiques
Exit les Quatre Fantastiques
22/22
Personne d'autre que Márquez, Lorenzo, Rossi et Pedrosa n'avait remporté de course MotoGP depuis le GP d'Australie 2012 gagné par Stoner. Les Quatre Fantastiques se sont donc partagé 62 courses d'affilée !

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

partages
commentaires

Petrucci - "J'aurais mérité cette victoire"

Hernández a touché le rêve du doigt