Stats - Assen bouscule les habitudes du MotoGP !

Le Grand Prix des Pays-Bas 2016 restera à coup sûr dans les mémoires. Entre un circuit qui ne manque jamais de sel et une météo on ne peut moins capricieuse, le mélange s'est avéré... explosif !

Stats - Assen bouscule les habitudes du MotoGP !
Charger le lecteur audio
Tout a commencé dès les qualifications…
Tout a commencé dès les qualifications…
1/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pour la première fois depuis le Grand Prix de Malaisie 2015 (le fameux…), la pole position échappe à l'un des trois leaders actuels du championnat que sont Marc Márquez, Valentino Rossi et Jorge Lorenzo.
Dovizioso, première !
Dovizioso, première !
2/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Sur une piste humide, Andrea Dovizioso est allé chercher la première pole de sa carrière à Assen, sa quatrième en MotoGP et la première depuis le GP du Qatar 2015. C'est aussi la première fois cette année qu'il est en première ligne.
Ducati prend les devants
Ducati prend les devants
3/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Il s'agit également de la première pole position de Ducati cette saison. Yamaha en compte quatre et Honda trois.
Rossi reprend goût aux qualifs
Rossi reprend goût aux qualifs
4/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pour la cinquième fois en huit manches, Valentino Rossi se place en première ligne. C'est déjà autant qu'en 2015 et plus que sur chacune des cinq saisons précédentes.
Un petit nouveau en première ligne
Un petit nouveau en première ligne
5/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pour la première fois de sa carrière MotoGP, Scott Redding se qualifie dans le trio de tête.
Un team privé à la fête
Un team privé à la fête
6/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

C'est la première fois de la saison qu'un pilote satellite est en première ligne. Redding est le huitième pilote différent à se qualifier parmi les trois premiers en 2016, sachant que Márquez, Rossi et Lorenzo comptent chacun six premières lignes sur ces huit GP.
Lorenzo dégringole
Lorenzo dégringole
7/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Très en difficulté, Jorge Lorenzo doit se contenter de la 10e place sur la grille, son plus mauvais positionnement en trois ans.
Pedrosa au plus bas
Pedrosa au plus bas
8/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

C'est encore pire pour Dani Pedrosa, qui obtient le 16e temps en qualifications, égalant son plus mauvais résultat en MotoGP, obtenu sur le GP de Turquie 2006. Avec la pénalité d'Andrea Iannone, il part finalement un cran plus haut.
Une course folle !
Une course folle !
9/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Dimanche, pour la première course de la saison sous la pluie, le ciel d'Assen ne fait pas les choses à moitié !
Retrouvez le compte-rendu de la course
Hernández en a rêvé
Hernández en a rêvé
10/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Parti de la deuxième ligne (son premier top 10 cette saison en qualifs), Yonny Hernández occupe la tête durant neuf tours. Il finit par chuter trois tours avant l'interruption, passe par les stands puis tombe à nouveau.
Nouveau départ
Nouveau départ
11/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pour la première fois en six ans, l'épreuve se déroule en deux parties. Interrompue au bout de 14 tours à cause des conditions météo, elle reprend avec une nouvelle grille établie sur le classement en l'état.
79 chutes
79 chutes
12/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Sur l'ensemble du week-end, 79 chutes ont été enregistrées parmi les trois catégories. Il s'agit du chiffre le plus élevé des saisons 2015-2016, à égalité avec l'épreuve de Silverstone l'an dernier. Sur ce total, 37 accidents ont eu lieu dimanche, dont 17 rien que pour le MotoGP. Tous les pilotes de la catégorie reine sont tombés au moins une fois au cours du week-end.
Seulement 13 récompenses
Seulement 13 récompenses
13/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Comme en Argentine et au Mans, 13 pilotes sont finalement classés. Avant cette saison, le dernier Grand Prix sur lequel tous les points n'ont pas été attribués était celui de Malaisie en 2014.
Miller double la mise
Miller double la mise
14/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jack Miller n'a pas ce souci. En s'imposant, il marque autant de points que ceux qu'il avait cumulés depuis son arrivée en MotoGP !
Les Australiens savent surfer
Les Australiens savent surfer
15/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Miller devient le 12e pilote australien à remporter une course en catégorie reine depuis la création du championnat en 1949. Il n'est que le 4e en MotoGP, après Troy Bayliss, Chris Vermeulen et Casey Stoner, ce dernier étant le seul à être allé au-delà d'une seule victoire.
Gabbarini au poste
Gabbarini au poste
16/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Premier Australien à gagner depuis Stoner en 2012, Miller a le même ingénieur que lui en la personne de Cristian Gabarrini.
Dix ans après
Dix ans après
17/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Jack Miller est aussi le premier pilote d'un team indépendant à gagner depuis la victoire de Toni Elias sur le GP du Portugal 2006.
Fidèle au poste
Fidèle au poste
18/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Comme chaque année depuis 2010, Marc Márquez figure à l'une des deux premières places de ce Grand Prix. Et ça se fête comme une victoire !
Redding sur le podium
Redding sur le podium
19/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pour la première fois depuis Misano 2015, Scott Redding monte sur le podium. Pour cela, il lui a fallu se défaire de Pol Espargaró dans les derniers tours. Une petite revanche, trois ans après leur duel pour la victoire ici-même, en Moto2, remporté par l'Espagnol. Espargaró égale malgré tout son meilleur résultat en MotoGP.
Quelques points malgré tout
Quelques points malgré tout
20/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Finalement classé 10e après avoir failli abandonner, Jorge Lorenzo obtient son classement le plus faible sur les courses dont il a vu l'arrivée depuis deux ans et sa 13e place ici-même.
Nouvel abandon pour Rossi
Nouvel abandon pour Rossi
21/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Quant à Valentino Rossi, il enregistre son troisième abandon de la saison, et en assume la responsabilité. Après avoir manqué son 10e titre l'an dernier, c'est une 10e victoire qui lui échappe à Assen comme au Mugello en mai.
Exit les Quatre Fantastiques
Exit les Quatre Fantastiques
22/22

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Personne d'autre que Márquez, Lorenzo, Rossi et Pedrosa n'avait remporté de course MotoGP depuis le GP d'Australie 2012 gagné par Stoner. Les Quatre Fantastiques se sont donc partagé 62 courses d'affilée !
partages
commentaires
Petrucci - "J'aurais mérité cette victoire"
Article précédent

Petrucci - "J'aurais mérité cette victoire"

Article suivant

Hernández a touché le rêve du doigt

Hernández a touché le rêve du doigt
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021