Stats - Ducati au sommet, Yamaha au plus bas

partages
commentaires
Stats - Ducati au sommet, Yamaha au plus bas
Par : Léna Buffa
13 août 2018 à 18:30

Tandis que Ducati et Honda trustent les sommets, Yamaha touche le fond avec ses plus faibles résultats de la saison. Voici les chiffres à retenir de ce Grand Prix d'Autriche.

Lire aussi :

Diapo
Liste

Première au Red Bull Ring

Première au Red Bull Ring
1/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

En signant sa troisième victoire de la saison, Jorge Lorenzo ajoute un nouveau circuit à son palmarès : c'est le 17e sur lequel il gagne en catégorie MotoGP, celui qui lui a rapporté le plus grand nombre de succès (six) étant le Mugello.

On prend les mêmes et on recommence

On prend les mêmes et on recommence
2/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Lorenzo-Márquez-Dovizioso : les trois hommes du podium de Brno sont à nouveau montés sur la boîte sept jours plus tard au Red Bull Ring, dans un ordre différent. C'est la première fois cette année que le podium est composé des trois mêmes pilotes sur deux courses.

Lire aussi :

Deux pour le prix d'un

Deux pour le prix d'un
3/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

C'est la troisième fois cette année que l'équipe officielle Ducati place ses deux pilotes sur le podium. Seul le team Yamaha factory y est également parvenu cette année, au Sachsenring.

49e pole pour Márquez

49e pole pour Márquez
4/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Pour la deuxième année de suite, Marc Márquez a signé la pole position du GP d'Autriche, mais n'a pas réussi à la transformer en victoire. C'est la seule piste sur laquelle il a déjà couru en MotoGP sans jamais y avoir gagné à ce jour.

Deux millièmes !

Deux millièmes !
5/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Dovizioso n'a échoué qu'à deux millièmes de la pole : c'est le plus faible écart depuis le GP d'Allemagne 2003, où la même marge séparait Max Biaggi et Jeremy McWilliams. C'est en tout cas le deuxième départ consécutif depuis la première ligne pour Dovizioso, une première pour lui depuis plus de trois ans.

Yamaha au plus bas en qualifs

Yamaha au plus bas en qualifs
6/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Les qualifications n'ont pas du tout souri aux pilotes officiels Yamaha, qui ont signé leur plus mauvais résultat commun de la saison. Viñales a obtenu la 11e place et c'est donc la quatrième fois cette année qu'il partait de la quatrième ligne. Rossi a quant à lui dû en passer par la Q1 (pour la première fois de l'année) et n'en est pas sorti, obtenant la 14e place, soit sa plus faible qualification sur le sec depuis Indianapolis en 2011.

Lire aussi :

Huit dépassements

Huit dépassements
7/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

En course, le Docteur est passé de la 14e à la sixième place, opérant sa plus forte remontée depuis le fameux GP de Valence qui l'avait vu partir du fond de grille à la suite de sa pénalité, au moment de jouer le titre 2015.

Rapides en qualifs...

Rapides en qualifs...
8/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Si Ducati a véritablement marqué de son sceau ce Grand Prix, cela avait commencé dès les qualifications puisque pour la première fois, trois Desmosedici se sont placées dans le top 4.

5/11 pour les Rouges

5/11 pour les Rouges
9/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

La marque de Borgo Panigale a ensuite décroché son cinquième succès de la saison. Honda en compte actuellement six et ce sont les deux seuls constructeurs qui ont réussi à gagner pour l'instant.

La série se poursuit...

La série se poursuit...
10/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Depuis Assen l'an dernier, Yamaha en est à 21 courses sans victoire. Celles-ci ont été réparties entre Honda et Ducati exclusivement, à raison de 12 succès pour la marque à l'aile dorée (10 pour Márquez, un pour Pedrosa, un pour Crutchlow) et neuf pour les Rouges (six pour Dovizioso, trois pour Lorenzo).

Plus de 200 points

Plus de 200 points
11/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Marc Márquez a passé la barre des 200 points au championnat, ce qu'il était déjà parvenu à faire à la 11e course de la saison en 2013, sa première année en MotoGP. Il y est déjà arrivé à la huitième course (en 2014), mais il lui est aussi arrivé de devoir attendre la 16e (en 2015).

Sixième, un moindre mal

Sixième, un moindre mal
12/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Avec la sixième place, Rossi a obtenu son plus faible classement sur l'ensemble des courses dont il a vu l'arrivée depuis sa septième place en Malaisie l'année dernière. Pour Viñales (12e), c'est aussi le plus faible résultat hors abandons depuis Valence l'an dernier.

De retour aux affaires

De retour aux affaires
13/13

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Jorge Lorenzo remonte au troisième rang du championnat, et ce pour la première fois depuis la dernière course de 2016.

Article suivant
Rossi : Plus que des excuses, il faut des progrès

Article précédent

Rossi : Plus que des excuses, il faut des progrès

Article suivant

Redding tire à boulets rouges : "Ça a été l'enfer dès le début"

Redding tire à boulets rouges : "Ça a été l'enfer dès le début"
Charger les commentaires