Stats - Fabio Quartararo fait déjà mieux qu'en 2020

Sur un circuit souvent favorable à Yamaha, Fabio Quartararo a décroché son quatrième succès de l'année, un de plus que sur l'année 2020.

Stats - Fabio Quartararo fait déjà mieux qu'en 2020

>> Troisième lors de sa première course en MotoGP sur ce circuit il y a deux ans, Fabio Quartararo a décroché sa septième victoire dans la catégorie, autant qu'Alex Barros en 500cc. Il s'agit du quatrième succès du Français cette année, soit déjà un de plus que sur l'ensemble de la saison 2020.

>> Fabio Quartararo a maintenant mené 82 tours cette année, plus du double de son premier poursuivant dans cet exercice, Marc Márquez, grâce à ses 33 tours au premier rang au Sachsenring. Il n'y a qu'en Allemagne et au GP du Qatar que le pilote Yamaha n'a passé aucun tour en tête cette année.

Lire aussi :

>> Quartararo a également réalisé le meilleur tour en course, son septième en MotoGP et le troisième depuis le début de l'année.

>> Maverick Viñales a mis fin à une série de six poles des pilotes français, cinq pour Quartararo et une pour Johann Zarco, s'offrant le meilleur temps des qualifications pour la première fois depuis le GP d'Émilie-Romagne l'an passé, dix ans après sa seule pole à Assen, en 125cc. Cette pole était sa 13e pole, ce qui fait de lui l'égal de Sete Gibernau et Loris Capirossi.

>> Le chrono de la pole de Viñales, réalisée en 1'31"814, est le plus rapide de cette version du tracé. Le précédent record appartenait à Quartararo, auteur de la pole en 1'32"017 il y a deux ans.

>> Yamaha a décroché son 18e succès sur le circuit d'Assen, le huitième sur les 12 dernières éditions disputées. La pole de Viñales était aussi la 18e pour la firme d'Iwata.

>> Le team Yamaha factory compte maintenant cinq succès cette année. Il faut remonter à la saison 2016 pour retrouver une si bonne saison de l'équipe basée à Lesmo, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi ayant remporté six succès à eux deux cette année-là.

>> Joan Mir a décroché son premier podium à Assen, toutes catégories confondues. Son meilleur résultat aux Pays-Bas était une cinquième place conquise en Moto2 lors de sa seule saison dans la catégorie, en 2018.

>> Souvent à la peine le samedi, les deux pilotes Suzuki se sont qualifiés directement pour la Q2 pour la deuxième fois seulement de l'année, après le GP d'Espagne. L'équipe Championne en titre avait aussi placé Mir et Álex Rins en Q2 dans les deux manches de Losail puis à Portimão, mais le #36 avait dû passer par la Q1 à chaque fois. À l'opposé, Zarco a dû disputer aux Pays-Bas sa première Q1 de l'année.

>> Cette piste réussit rarement à Ducati, qui n'y compte qu'un seul succès, conquis par Casey Stoner en 2008, mais la sixième place est le plus mauvais résultat de l'équipe officielle à Assen depuis la 10e place d'Andrea Dovizioso en 2010. Zarco a néanmoins offert à la marque une quatrième place, comme Dovi il y a deux ans.

Lire aussi :

>> La 20e place de Marc Márquez sur la grille a été son plus mauvais résultat sur ce tracé, le pilote espagnol s'étant toujours qualifié parmi les quatre premiers aux Pays-Bas en MotoGP par le passé. La septième place du lendemain a également été son plus mauvais résultat dans cette épreuve qu'il avait toujours terminée sur le podium par le passé.

>> Vainqueur huit fois à Assen en MotoGP, Valentino Rossi n'a connu que son troisième abandon sur le circuit néerlandais. Le Docteur avait déjà chuté lors de la précédente visite aux Pays-Bas, en 2019.

>> La chute de Jack Miller a mis fin à une série de cinq arrivées de l'Australien dans les points. Fabio Quartararo a de son côté marqué des points pour la dixième fois consécutive, une première depuis son arrivée en MotoGP, le Français étant depuis le Sachsenring le seul pilote du plateau à avoir inscrit des points à chaque course cette année. Miguel Oliveira a de son coté interrompu une série de trois podiums et Johann Zarco une série de trois qualifications en première ligne.

>> En piste uniquement lors des séances d'essais du vendredi au GP d'Europe l'an dernier, Garrett Gerloff a pris son premier départ en MotoGP, en remplacement de Franco Morbidelli, forfait en raison d'une blessure au genou. Celui qui roule habituellement en WorldSBK est devenu le premier Américain à disputer une course dans la catégorie depuis les deux départs du regretté Nicky Hayden en 2016.

partages
commentaires

Voir aussi :

Rins/Zarco : "manœuvre stupide" pour l'un, "sous contrôle" pour l'autre
Article précédent

Rins/Zarco : "manœuvre stupide" pour l'un, "sous contrôle" pour l'autre

Article suivant

Pecco Bagnaia : "Peut-être ma course la plus difficile en MotoGP"

Pecco Bagnaia : "Peut-être ma course la plus difficile en MotoGP"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021