Stats - Viñales au sommet, Márquez au plus bas

Le jeune pilote espagnol continue de marquer de son empreinte le MotoGP version 2017 et le Grand Prix d'Argentine lui a offert une nouvelle occasion de briller.

Un départ de loin

Un départ de loin
1/17

Les qualifications se sont révélées compliquées pour les équipes officielles Yamaha et Ducati. La première citée a manqué le top 5 de la grille pour la première fois depuis le GP du Qatar 2015. Quant au constructeur italien, il n'avait aucun de ses pilotes factory aux 12 premières places, une première depuis Laguna Seca en 2006.

Dans la lignée de Rainey...

Dans la lignée de Rainey...
2/17

Pour Yamaha, la donne a changé en course, puisque la YZR-M1 numéro 25 est allée conquérir une nouvelle victoire après celle de Losail. En s'imposant à Termas de Río Hondo, Maverick Viñales est devenu le premier pilote de la marque d'Iwata à gagner les deux premières manches de la saison en catégorie reine depuis Wayne Rainey en 1990.

... et de Márquez

... et de Márquez
3/17

Depuis la création du MotoGP en 2002, seul Marc Márquez avait réussi à remporter les deux premiers Grands Prix d'une saison, en 2014. Il était alors lancé dans la conquête de dix victoires consécutives…

Photo de: Repsol Media

Une moisson régulière

Une moisson régulière
4/17

Plus globalement, cela fait un an, et précisément depuis sa chute lors du Grand Prix d'Argentine 2016, que Maverick Viñales n'a plus manqué les points.

Et un doublé pour Yamaha !

Et un doublé pour Yamaha !
5/17

Il s'agit du premier doublé du nouveau binôme de l'équipe officielle Yamaha, Valentino Rossi s'étant classé deuxième. L'Histoire nous dira si l'Italien connaîtra autant de doublés avec son nouvel équipier qu'avec Jorge Lorenzo, avec qui il a trusté les deux premières places 17 fois en sept ans.

350e pour Rossi !

350e pour Rossi !
6/17

Valentino Rossi disputait le 350e Grand Prix de sa carrière en Championnat du monde, lui qui est déjà le recordman de participations depuis qu'il a dépassé les 328 Grands Prix de Loris Capirossi. Avec un total de 888 Grands Prix mondiaux disputés depuis la création du championnat en 1949, le Docteur figure à lui seul au départ de 39,4% des courses !

Une sur dix

Une sur dix
7/17

Pour passer ce cap, le Docteur partait de la septième position sur la grille, or dimanche il s'est classé à la deuxième place de la course. C'est la 35e fois qu'il montait sur le podium en catégorie reine tout en ne partant pas de l'une des six premières places sur la grille.

Photo de: Yamaha MotoGP

Le meilleur et le pire

Le meilleur et le pire
8/17

Quant à Marc Márquez, ses performances s'alternent d'un an sur l'autre sur cette manche argentine : systématiquement en pole position sur chacune des quatre éditions du Grand Prix disputées à Termas de Río Hondo, il s'est imposé en 2014 et 2016, mais a chuté en 2015 et cette année. C'est la première fois depuis son arrivée en MotoGP en 2013 qu'il ne remporte pas au moins l'une des deux premières courses du championnat.

En tête au départ

En tête au départ
9/17

Il avait pourtant mis toutes les chances de son côté pour connaître une belle épreuve en se positionnant au sommet de la grille et en plongeant en leader dans le premier virage. C'était le premier holeshot de Márquez depuis le Grand Prix du Japon l'an dernier.

Au plus bas au championnat

Au plus bas au championnat
10/17

Le pilote espagnol figure à présent à la huitième place du championnat, à 37 points du leader, après seulement deux courses. Il n'avait plus connu un tel retard mathématique au championnat depuis le classement final de la saison 2015, où il concédait 88 points au premier. Et il n'était jamais descendu aussi bas en termes de position depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne 2011, lorsqu'il évoluait en Moto2.

Le retour en force de Bautista

Le retour en force de Bautista
11/17

Le pilote Repsol Honda est à égalité avec Álvaro Bautista, qui avait chuté lors du Grand Prix du Qatar. Or, cette fois le pilote Aspar a été récompensé par la quatrième place en course, son meilleur résultat depuis son podium au Grand Prix de France 2014.

Top 5 pour Zarco

Top 5 pour Zarco
12/17

Le top 5 est complété par Johann Zarco, qui marque de gros points après sa chute à Losail. Il réédite ainsi la performance réalisée par Loris Baz lors du Grand Prix de Malaisie, en octobre dernier.

Baz malchanceux en course

Baz malchanceux en course
13/17

Loris Baz, justement, a décroché samedi sa meilleure qualification en MotoGP en se positionnant à l'extérieur de la troisième ligne. En course, il a toutefois perdu gros dans le premier virage, contraint de sortir de piste pour éviter Jorge Lorenzo au sol.

Double zéro pour Aprilia

Double zéro pour Aprilia
14/17

Après avoir décroché le top 6 lors du précédent Grand Prix, égalant ainsi le résultat obtenu par Colin Edwards au GP du Japon 2003, Aprilia a enregistré en Argentine son premier double abandon depuis le début de son programme en 2015.

Abraham en première ligne !

Abraham en première ligne !
15/17

Karel Abraham s'est mis en valeur sur ce Grand Prix d'Argentine, en obtenant samedi son premier placement en première ligne, toutes catégories confondues, lui qui évolue en Grands Prix depuis 2005. En course il s'est finalement classé dixième.

Pedrosa manque de concrétisation

Pedrosa manque de concrétisation
16/17

Très en difficulté en qualifications depuis l'an dernier, Dani Pedrosa a décroché en Argentine ce qui n'est que son quatrième départ de l'une des deux premières lignes, depuis 2016. Il s'est élancé dimanche de la cinquième place, mais a cependant chuté tandis qu'une quatrième place était possible.

Premiers points pour la RC16

Premiers points pour la RC16
17/17

Le bilan est plus heureux chez KTM, puisque non seulement les deux pilotes ont rallié l'arrivée, mais ils ont aussi marqué les premiers points depuis le début du programme de la RC16, avec la 14e place de Pol Espargaró et la 15e de Bradley Smith.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Sous-évènement Course
Circuit Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Valentino Rossi , Wayne Rainey , Álvaro Bautista , Andrea Dovizioso , Jorge Lorenzo , Aleix Espargaró , Dani Pedrosa , Karel Abraham , Marc Márquez , Loris Baz , Johann Zarco , Maverick Viñales , Sam Lowes
Équipes Yamaha Factory Racing , Repsol Honda Team , Ducati Team , Ángel Nieto Team , Tech 3 , Avintia Racing , Gresini Racing
Type d'article Contenu spécial
Tags statistiques, stats