Suzuki a testé sa nouvelle boîte de vitesses

Suzuki a conclu ce mardi sa dernière séance d'essais de l'année, deux jours de roulage à Sepang marqués par l'arrivée de la nouvelle boîte de vitesses seamless.

En l'absence d'Aleix Espargaró, blessé, c'est Maverick Viñales qui a pris en charge le programme de travail aux côtés des pilotes essayeurs Nobu Aoki et Takuya Tsuda. Contrairement à ce l'équipe avait indiqué, nul besoin d'attendre février : la GSX-RR s'est d'ores et déjà agrémentée d'un nouveau système de changement de rapports réduisant les à-coups, ce que les pilotes attendaient de longue date.

Ils ont également retrouvé les pneus Michelin déjà expérimentés à Valence il y a deux semaines, et Viñales a pu découvrir le nouveau système électronique dont il ne disposait pas lors de la première séance de l'intersaison. Durant deux jours, le pilote espagnol et son team se sont efforcés d'évaluer nombre de changements de réglages, sur la moto comme sur l'électronique, le tout sans qu'aucun chrono ne soit dévoilé.

"Ces deux jours ont été très, très intenses," commente Maverick Viñales. "On a testé énormément de choses. La piste n'était pas très propre, ce qui signifie que je n'ai pas pu attaquer très fort, mais pour nous ce test a été bon."

Beaucoup de travail à venir sur l'électronique

S'il indique avoir eu avec la nouvelle boîte de vitesses "une impression très positive", le pilote espagnol reconnaît que l'ECU standard demande encore beaucoup de travail : "Je suis content parce que j'ai pu essayer l'électronique 2016. Ce premier contact a été positif et me donne la sensation que ce système a beaucoup de potentiel. Cependant, il reste à travailler sur de nombreux points et il y a de la marge d'amélioration."

Davide Brivio confirme que le nouveau software électronique, désormais obligatoire pour tous, requière encore "beaucoup de travail." Néanmoins, le team manager s'attache à retenir les points positifs de cette séance.

"Ce furent deux journées très intenses et le résultat de ces essais est positif," assure Brivio. "Nous avions peu de choses à essayer, mais parmi elles nous avons réussi à tester la nouvelle boîte de vitesses seamless et je suis content que Maverick ait eu une première impression positive."

"Nous avons aussi testé de nouveaux pneus pour Michelin et trouvé de bonnes améliorations sur lesquelles continuer à travailler à l'avenir," précise le Directeur de l'équipe. "Nous avons également pu comparer des pièces de châssis et recueillir des informations importantes pour le développement qui sera mené cet hiver. Ces essais ont été très importants pour nous donner les directions à suivre dans notre travail hivernal."

Outre leur contribution dans les réglages de la nouvelle boîte de vitesses, les pilotes essayeurs avaient pour mission essentielle d’enchaîner les tours afin de fournir au département R&D de Suzuki un maximum d'informations et de données à analyser pendant l'hiver.

Le prochain rendez-vous de Suzuki avec la piste est fixé pour le 1er février, avec le début des essais officiels IRTA sur ce même circuit de Sepang. "Nous essaierons alors de finaliser d'autres améliorations, en particulier sur l'électronique," indique Davide Brivio.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Nobuatsu Aoki , Takuya Tsuda , Maverick Viñales
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Résumé d'essais
Tags seamless, sepang