"Des informations importantes" pour Suzuki au test de Barcelone

Joan Mir souhaitait des nouveautés, mais il n'a rien reçu de substantiel pour le test post-course de Barcelone. Suzuki salue toutefois une importante collecte de données devant permettre des progrès lors des prochaines courses.

Après avoir enchaîné les Grands Prix d'Italie et de Catalogne, Suzuki était en piste avec les autres équipes MotoGP lundi, pour une journée d'essais permettant notamment de préparer le prochain rendez-vous, fixé pour la semaine prochaine au Sachsenring.

Alors que Joan Mir s'inquiétait pendant le week-end de disposer d'une moto trop peu évoluée par rapport à l'an dernier, face à une concurrence qui a su optimiser la pause hivernale pour concevoir des évolutions, aucune pièce majeure n'avait été apportée pour cette journée. À défaut de trouver des pépites dans les cartons, les pilotes Suzuki ont donc mis à profit ce test pour recueillir des informations et des données en termes d'électronique, de géométrie et de suspensions, sur lesquelles l'équipe technique entend travailler avant les prochaines courses.

"Ça a été une bonne journée de test. On n'avait pas beaucoup de choses à essayer, mais on a travaillé sur les réglages de géométrie, des choses comme ma position sur la moto ou encore l'électronique, et tout a été positif. J'ai aussi travaillé un peu sur la suspension arrière et l'amortisseur arrière", explique le Champion du monde en titre. "J'ai pu donner mon feedback et fournir des informations importantes à l'équipe dans certains domaines, et maintenant ils vont travailler sur tout cela en regardant les données. Je suis content de ce qui a été fait."

Lire aussi :

En l'absence d'Álex Rins, blessé, c'est Sylvain Guintoli qui a épaulé Joan Mir durant cette journée. Avec 72 tours à son compteur, ajoutés aux 65 du pilote de course, le Français a apporté une solide contribution afin de rechercher des voies à suivre pour faire progresser la GSX-RR en vue des prochaines courses. L'évaluation d'un bras oscillant figurait notamment à son programme du jour.

"Je n'avais pas piloté la GSX-RR depuis le test du Qatar et c'était vraiment bien de la retrouver. Mes sensations ont été très bonnes", se félicite Guintoli. "J'ai eu un très bon retour de la moto et des pneus, et j'ai pu vraiment bien boucler le programme de la journée avec 72 tours et faire un test vraiment solide. J'ai réalisé quelques comparaisons et travaillé sur une grande variété de choses, y compris le bras oscillant."

"Nous n'avions pas beaucoup de pièces ici, clairement rien de gros, donc nous nous sommes concentrés à la place sur de petits éléments qui peuvent eux aussi nous aider à progresser. Nous avons obtenu des avancées positives", souligne Ken Kawauchi, directeur technique, en saluant "l'excellent travail de collecte de données" réalisé par les pilotes. "Toutes les informations qu'ils nous ont fournies vont nous aider à capitaliser sur nos bons résultats. Nous allons poursuivre le travail en coulisse avant de faire notre retour en piste au Sachsenring."

partages
commentaires

Voir aussi :

Espargaró résolu à vendre le projet Aprilia à un team satellite

Article précédent

Espargaró résolu à vendre le projet Aprilia à un team satellite

Article suivant

20'000 spectateurs par jour attendus au GP d'Aragón

20'000 spectateurs par jour attendus au GP d'Aragón
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021