Suzuki apporte un moteur et un carénage 2019 pour Guintoli

Pilote d'essais Suzuki en MotoGP, Sylvain Guintoli va disputer le Grand Prix du Japon avec une moto disposant d'un moteur et d'un carénage aux spécifications 2019.

Suzuki apporte un moteur et un carénage 2019 pour Guintoli

C'est la troisième fois cette saison que Guintoli fait son retour sur une grille de départ, après les épreuves de Barcelone et de Brno, sur une version expérimentale de la Suzuki GSX-RR.

Il a effectué deux journées d'essais à Motegi la semaine dernière, au cours desquelles il a pu essayer le moteur de 2019. Davide Brivio, directeur de l'équipe Suzuki, a confirmé que le nouveau bloc propulseur a également été utilisé lors des premiers essais libres du Grand Prix ce vendredi.

Le Français a terminé à la 21e place de la séance, à un peu plus de deux secondes du meilleur temps (propriété d'Andrea Dovizioso), et à 1"5 du meilleur pilote Suzuki, Andrea Iannone.

Lire aussi :

"Guintoli essaie une évolution du moteur avec plus de puissance que ce qu'il a déjà essayé lors d'essais privés à Motegi", a expliqué Brivio à MotoGP.com. "Ses impressions étaient bonnes, on verra [quelle sera sa performance] en course."

"On a également un nouveau carénage aérodynamique que l'on va sûrement essayer demain. Guintoli teste des choses pour 2019. On se prépare pour les essais de Valence, pour que tout soit en place pour la première course de 2019."

Brivio a également précisé que Guintoli n'utilise pas le même châssis carbone que celui utilisé par Álex Rins. Le pilote français dispose pour ce week-end d'une nouvelle évolution.

"Il n'y a pas de combinaison de carbone et d'aluminium sur la moto de Sylvain. Quand on a mis le carbone en plus, c'était simplement une manière rapide de rendre le châssis plus rigide."

Ce jeudi, Rins a déclaré ne pas penser pouvoir disposer des développements actuellement testés par Sylvain Guintoli avant la fin de saison, dans un mois à Valence.

"Il [Guintoli] teste la moto pour l'année prochaine, on doit voir ce qu'il essaie pour 2019", a déclaré l'Espagnol. "Ils travaillent sur tous les domaines de la moto, mais il n'y aura rien à essayer pour ces dernières courses."

partages
commentaires
Freddie Spencer président du collège des commissaires MotoGP

Article précédent

Freddie Spencer président du collège des commissaires MotoGP

Article suivant

EL3 - Dovizioso se maintient en tête, chassé par Crutchlow et Zarco !

EL3 - Dovizioso se maintient en tête, chassé par Crutchlow et Zarco !
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021