KTM avait sous-estimé les défis posés par la taille de Petrucci

Danilo Petrucci souffre de sa grande taille et de son poids au guidon de la KTM, une problématique qui a dépassé les attentes de la marque.

KTM avait sous-estimé les défis posés par la taille de Petrucci

L'aventure de Danilo Petrucci au guidon de la KTM RC16 n'aura duré qu'un an puisque Tech3 alignera un nouveau duo en 2022, composé de Remy Gardner et Raúl Fernández. Même si le double vainqueur en MotoGP pourrait rester lié au constructeur en se lançant dans l'aventure du Dakar, il n'a jamais pu trouver ses marques au guidon de la machine autrichienne cette année, étant pénalisé par sa grande taille.

Petrucci mesure 1,81 m, deux centimètres de plus que son coéquipier Iker Lecuona, mais il paie surtout ses 80 kg, dix de plus que le jeune Espagnol. KTM n'avait jamais été confronté à un pilote si grand et si lourd, et malgré ses efforts pour lui donner une moto plus adaptée à son gabarit, qui se sont concrétisés par l'apparition de pièces spécifiquement dédiées à sa grande taille, la marque estime que le problème est insoluble.

"Quand on conçoit une machine en MotoGP, la géométrie et l'ergonomie sont évidemment plus faites pour la taille moyenne des pilotes", a expliqué Wolfgang Felber, responsable du développement du châssis de la KTM. "À part Danilo, les trois autres pilotes ont [des gabarits similaires]. C'est difficile de trouver une solution pour Danilo, mais nous ne pouvons pas fabriquer une moto juste pour lui. Ce n'est pas possible et les règlements ne le permettent pas."

Même s'il se dit "content" du recrutement de Petrucci pour la saison 2020, l'ingénieur reconnaît que KTM n'avait pas anticipé de telles difficultés au moment de lui faire signer son contrat : "Je ne m'attendais pas à ce que ce soit autant un problème."

Bien qu'il ait fortement maigri depuis ses premières saisons en MotoGP, le physique de Danilo Petrucci semble être devenu encore plus problématique ces dernières années, dans un plateau plus compétitif que jamais. Le pilote Tech3 est un cas unique en MotoGP et en particulier chez KTM, avec ses 11 cm de plus que Miguel Oliveira et Brad Binder, et une différence de poids de 16 et 17 kg par rapport à ces deux pilotes. C'est même un gouffre qui le sépare de Dani Pedrosa et ses 161 cm pour 51 kg sur la balance.

"Mon poids est presque deux fois plus élevé que celui de Pedrosa", déclarait Petrucci entre les deux courses en Autriche. "C'est comme si c'étaient des poupées russes entre Pedrosa et moi ! Mais c'est aussi le cas avec les autres pilotes. J'ai déjà réalisé beaucoup de choses en MotoGP, parce qu'un pilote aussi grand que moi n'avait jamais été aussi performant."

La KTM est une machine plus petite que la Ducati avec laquelle Petrucci a disputé les dernières saisons et il atteint rapidement des limites. "Malheureusement, le problème c'est que quand je mets les gaz à fond, je suis vraiment lent", déplorait-t-il au cours du premier week-end passé en Autriche. "À partir du moment où je me mets dans la bulle, mon travail et celui des ingénieurs se termine et malheureusement on n'a pas de solution à court terme."

Lire aussi :

Avec Léna Buffa

partages
commentaires

Voir aussi :

Le nouveau pneu arrière pose toujours des difficultés à Honda
Article précédent

Le nouveau pneu arrière pose toujours des difficultés à Honda

Article suivant

Márquez : "Le Marc d'avant la blessure se battrait pour le titre"

Márquez : "Le Marc d'avant la blessure se battrait pour le titre"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021