L'ambition du team Petronas : "Rendre Valentino Rossi encore meilleur"

Bien qu'il ne corresponde pas au schéma actuel de l'équipe satellite Yamaha, le team manager du Petronas Yamaha SRT estime que Valentino Rossi trouvera sa place. À condition toutefois de progresser encore au sein de sa nouvelle formation.

L'ambition du team Petronas : "Rendre Valentino Rossi encore meilleur"

Alors qu'il ne reste plus que quelques formalités administratives à régler, il est acquis que Valentino Rossi prolongera sa carrière en MotoGP la saison prochaine en rejoignant l'équipe Petronas Yamaha SRT. Le nonuple Champion du monde rejoindra une formation ambitieuse, mais aussi un environnement complètement différent de celui dans lequel il évolue actuellement avec l'équipe officielle Yamaha. Mais pour le team manager, Wilco Zeelenberg, une chose est primordiale : "Nous voulons toujours faire en sorte que les pilotes s'améliorent."

Lire aussi :

Rejoindre Petronas est une option qui a pris corps au cours de l'hiver dernier pour Valentino Rossi, puis qui s'est peu à peu concrétisée au printemps lors des négociations menées entre les différentes parties. Désormais, la dernière étape se déroule entre les avocats de Yamaha, Petronas et Rossi lui-même avant d'en arriver à un accord final. En rejoignant l'équipe malaisienne, mais sous contrat avec Yamaha, le pilote italien prendra la place laissée vacante par Fabio Quartararo, qui cette année a mené la structure à la victoire et qui, après les cinq premières manches, occupe la tête du championnat.

"Nous perdons Fabio au profit de l'équipe factory et nous allons en effet garder cette place libre pour Valentino", a résumé Wilco Zeelenberg lors d'une interview avec Motorsport.com en marge du Grand Prix de Styrie. "C'est l'usine qui signe un contrat avec Valentino et, jusqu'à présent, nous n'avons pas entendu dire que le contrat avait été signé. Cela dépend de ce que veut Valentino et de ce que veut Yamaha. Nous sommes juste un peu éloignés de cela, il est sous contrat avec Yamaha et non avec Petronas."

L'un des paramètres sur lesquels Petronas a son mot à dire est la formation du team qui entourera le pilote italien. Car si Zeelenberg et les autres membres directeurs ont soigneusement constitué leur équipe au cours de ces dernières années, Rossi a indiqué qu'il aimerait conserver une partie de son entourage habituel à l'heure de rejoindre Petronas. "C'est ce dont ils parlent. Il a ses souhaits, mais nous avons la responsabilité finale sur ce point", a souligné Zeelenberg. "Ce sera un peu un mélange. Nous travaillons bien sûr sur une équipe pour l'avenir et nous ne pouvons pas cacher le fait que Valentino a encore un an à faire. Il se montre merveilleusement bon pour son âge, mais il ne représente plus l'avenir : on parle de jeunes pilotes [pour l'avenir] et non de Valentino. Nous voulons trouver un mélange et nous prenons également la responsabilité de décider qui nous allons engager dans notre équipe."

En rejoignant la catégorie reine la saison dernière, la formation ambitieuse qu'est le team Petronas a donné un nouvel élan au MotoGP, au point qu'elle contribue à offrir cette année à Yamaha de réelles chances de titre pour la première fois depuis 2015. Le positionnement du Petronas Yamaha SRT a toutefois été défini lors de la présentation de l'équipe, en mars, comme celui d'une ambitieuse équipe souhaitant conquérir le monde avec de jeunes talents. À la question de savoir comment Rossi pourrait s'inscrire dans ce schéma à 41 ans, Wilco Zeelenberg a répondu : "Je pense qu'il s'intègre très bien dans ce cadre. C'est une occasion unique pour nous d'avoir le plus grand pilote de tous les temps à bord, c'est unique."

"Si vous m'aviez dit il y a dix ans que je serais le team manager de Valentino Rossi, je l'aurais mis en doute", a poursuivi le Néerlandais, lui-même transfuge du team Yamaha factory. "C'est cool de faire cela, mais nous voulons le rendre encore meilleur l'année prochaine qu'il ne peut l'être maintenant. C'est notre défi, mais c'est aussi notre ambition. Nous voulons faire en sorte que les pilotes en fassent plus qu'ils ne l'ont fait jusqu'à présent. Nous y sommes assez bien parvenus ces deux dernières années et j'ai hâte de voir si Valentino sera capable de faire de même."

partages
commentaires
La concurrence s'inquiète d'un "super moteur" développé par KTM
Article précédent

La concurrence s'inquiète d'un "super moteur" développé par KTM

Article suivant

Pour Espargaró, les résultats d'Aprilia ne montrent pas son potentiel

Pour Espargaró, les résultats d'Aprilia ne montrent pas son potentiel
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021