Officiel - Tech3 choisit Hafizh Syahrin pour la saison MotoGP

Le choix est fait : c'est Hafizh Syahrin qui remplacera Jonas Folger cette saison pour former avec Johann Zarco le binôme de Tech3 en MotoGP.

Officiel - Tech3 choisit Hafizh Syahrin pour la saison MotoGP
Hafizh Syahrin
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Troisième place pour Hafizh Syahrin, Petronas Raceline Malaysia
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Le podium : le vainqueur, Dominique Aegerter, Kiefer Racing, le deuxième, Thomas Luthi, CarXpert Interwetten, et le troisième, Hafizh Syahrin, Petronas Raceline Malaysia
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3

Le retrait soudain de Jonas Folger en janvier, quelques jours à peine avant le début des essais de l'année à Sepang, a placé le team Tech3 dans une position pour le moins inconfortable, celle de trouver un pilote en moins de deux mois, à une époque de l'année où les profils les plus en vue sont déjà sous contrat de longue date.

Après avoir appelé Yonny Hernández en renfort pour le test de Sepang, Hervé Poncharal n'avait plus qu'un peu plus de deux semaines pour faire son choix avant le retour en piste, le 16 février à Buriram.

C'est finalement Hafizh Syahrin qui a obtenu les faveurs de l'équipe de Bormes-les-Mimosa, et après avoir été amené à découvrir la Yamaha lors de cette séance en Thaïlande, le Malaisien est aujourd'hui officiellement confirmé pour la saison à venir, moins d'un mois avant d'effectuer ses débuts en compétition dans son nouveau championnat. Entre-temps un autre test sera au programme, cette fois à Losail, afin qu'il puisse prendre un peu plus ses marques au guidon de la YZR-M1.

"Je vais faire de mon mieux et je vais tout donner cette année", promet le rookie. "J'ai hâte de faire un autre test au Qatar et je serai encore plus motivé. Franchement, je suis impatient que la saison commence. Je suis tout simplement comblé !"

"Après trois excellents et très intéressants jours d'essais à Buriram, où j'ai beaucoup appris, je souhaite remercier mon team pour les conseils que j'ai reçus, surtout Nico [Goyon] et Maxime [Reysz], mais aussi Johann [Zarco] et Laurent [Fellon]. En très peu de temps, j'ai déjà appris à contrôler une MotoGP, ce qui reste incroyable pour moi", se réjouit-il.

Tech3 fait savoir que Syahrin a "impressionné tout le monde par ses progrès rapides, sa grande motivation et son extraordinaire courbe d'apprentissage pendant son tout premier test au guidon de la Yamaha YZR-M1".

Un événement historique pour la Malaisie

Après avoir été en contact avec le manager de Hafizh Syahrin en marge du test de Sepang, Hervé Poncharal a déployé les efforts nécessaires pour permettre au pilote d'effectuer son premier test et pour parvenir à un accord, le tout en un temps record. "Nous devions convaincre tous ceux qui nous entourent du fait que Hafizh serait un bon pilote MotoGP", explique le directeur de l'équipe. "Nous lui avons donc confié une lourde tâche pendant ces trois jours d'essais à Buriram. Au final, il a fait un travail fantastique, il a rempli sa mission. Yamaha était plus qu'heureux de sa performance et toute l'équipe Tech3 était ravie."

Âgé de 23 ans, Hafizh Syahrin est le premier Malaisien à accéder à la catégorie reine. Engagé en Moto2 de manière stable depuis 2014, et toujours sur Kalex, il a atteint le neuvième rang du championnat il y a deux ans et a réédité une saison similaire en 2017 en se classant dixième, avec au passage deux podiums à Misano et Motegi.

Épaulé par Petronas, il était initialement prévu sur la liste des engagés en Moto2 au sein du team SIC, rebaptisé cette année Petronas Sprinta Racing. Il a cependant été annoncé que son compatriote Zulfahmi Khairuddin prendrait sa place cette saison.

"Je suis très honoré et fier de lui donner sa chance et je sais que ce sera quelque chose d'historique, parce que c'est la première fois qu'un pilote malaisien va disputer une saison complète sur une MotoGP et nous savons à quel point notre sport est populaire dans cette partie du monde", souligne Hervé Poncharal.

"Je souhaite dire à Hafizh : bienvenue dans notre famille ! Nous allons prendre soin de toi comme de notre fils et je suis certain que nous pourrons vivre une excellente saison. Tu va pouvoir apprendre de l'équipe, de Johann. Merci pour ton enthousiasme et ton implication. J'ai hâte d'être au Qatar et de te voir sur notre moto."

partages
commentaires
Márquez et Pedrosa visent haut et sont prêts à se battre
Article précédent

Márquez et Pedrosa visent haut et sont prêts à se battre

Article suivant

Voici la nouvelle liste des engagés MotoGP pour la saison 2018

Voici la nouvelle liste des engagés MotoGP pour la saison 2018
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021