Poncharal et Tech3 impressionnés par les moyens de KTM

Nouveau constructeur, nouvelle livrée et nouveau duo de pilotes, l'équipe Tech3 fait le plein de nouveautés en 2019, et son team manager est impressionné par les moyens mis en place.

Poncharal et Tech3 impressionnés par les moyens de KTM

L’équipe Tech 3 a effectué sa présentation en même temps que celle de KTM ce mardi, et a ainsi dévoilé sa toute nouvelle livrée. Hervé Poncharal, le patron et team manager de l’équipe française, était bien évidemment présent avec les deux pilotes, Hafizh Syahrin et Miguel Oliveira, pour parler du test de Sepang et de ce qui attend le team en 2019.

Lire aussi :

La livrée de la Tech3 était très attendue, puisqu’après des années à arborer du noir et du vert de par la collaboration entre Yamaha et Monster, elle allait être totalement différente. Le résultat est très apprécié par Hervé Poncharal. "Ces bleu et argent métalliques font que la moto a l’air différente, très élégante", a-t-il commenté. "L’élégance est toujours importante pour un Français, je suis donc très fier que la moto, les tenues de l’équipe et les combinaisons des pilotes le soient."

Le soutien important de KTM

Mais bien évidemment, le patron de l’équipe satellite n’apprécie pas que la livrée de ses machines. Il voit également tout le travail fourni par KTM : "Entre ce que nous avons testé en novembre et ce que nous avons testé en février à Sepang, c’est impressionnant de voir le développement qui a été fait, l’amélioration du feeling de nos pilotes mais aussi de tous les pilotes MotoGP donc je souhaite remercier les ingénieurs. Ils ont travaillé dur pendant la pause hivernale qui a été courte."

Il a par ailleurs constaté l’ampleur du travail de KTM en se rendant directement dans l’usine. "Notre premier vrai contact avec la famille Red Bull KTM a eu lieu en Espagne, juste après le championnat 2018, à Valence et à Jerez et nous avons eu une semaine à Mattighofen, dans l’usine, afin de se connaître et de visiter cette incroyable structure", a-t-il raconté. "J’ai travaillé avec beaucoup de constructeurs moto mais je pense que c’est le plus grand, le meilleur et le plus important département moto que j’ai vu de ma vie dans l’industrie."

Poncharal semble donc très satisfait de cette collaboration. Les premiers tests se sont révélés un peu compliqués et les deux pilotes ont été assez loin. Néanmoins, on note une nette amélioration à la fin du dernier test. "Il y a encore des choses à rattraper mais je crois que nous avons réalisé un bon test à Sepang et nous ne nous sommes pas seulement concentrés sur un tour rapide", a-t-il expliqué. "Nous avons utilisé les pneus sur une distance de mi-course et avons essayé de comprendre le package et de donner les bonnes informations aux ingénieurs. KTM a construit une importante plateforme logistique autour de nous, avec de nouvelles têtes."

Des pilotes motivés

Du côté des pilotes, on croit aussi beaucoup en cette collaboration, même s’il faut pour cela accepter de partir de plus loin que les autres. Pour sa seconde année chez Tech3, Hafizh Syahrin repart un peu de zéro avec cette nouvelle machine. Même s’il a été assez loin tout au long des tests, il est très optimiste, comme il l’a confié à Motorsport.com : "Je crois en la famille KTM. Ils sont prêts à rouler et ils font en sorte de faire aller ce projet dans la bonne voie et je suis sûr que cette moto peut arriver au sommet."

Conscient des difficultés qui l’attendent, il se montre prêt à les affronter : "Comme toujours je fais de mon mieux. Je vais essayer de donner le meilleur avec mon coéquipier et les deux autres pilotes pour emmener KTM au sommet."

Lire aussi :

À ses côtés, le Malaisien aura le rookie Miguel Oliveira, vice-Champion du monde de Moto2 en titre. Il a découvert la catégorie en novembre dernier et a repris sa machine MotoGP en main lors du test de Sepang. En progression constante tout le long des essais, il est lui aussi optimiste : "Le premier test s’est assez bien déroulé, je me sens plutôt proche de l’équipe et j’apprécie la façon dont nous avons démarré le travail. Je crois également en mes capacités, je suis un gros travailleur donc je pense que tout arrivera à temps."

Bien qu’il débute dans la catégorie reine, il vise haut tout en gardant les pieds sur terre. "Mon objectif est de me rapprocher d’eux [les pilotes officiels, ndlr] mais je dois garder à l’esprit que ce sont deux pilotes qui ont beaucoup d’expérience, Pol [Espargaró] sur la KTM et Johann [Zarco] sur d’autres motos", a-t-il confié. "Je dois donc être calme et travailler, en espérant que ce travail nous amènera là où nous voulons aller."

Propos recueillis par Gerald Dirnbeck

 
partages
commentaires
Zarco : Un top 10 au Qatar ne serait "pas un objectif fou"

Article précédent

Zarco : Un top 10 au Qatar ne serait "pas un objectif fou"

Article suivant

Des top 10 réguliers, l'objectif de KTM en 2019

Des top 10 réguliers, l'objectif de KTM en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Présentation KTM Racing
Pilotes Miguel Oliveira , Hafizh Syahrin
Équipes Tech 3
Tags poncharal
Auteur Charlotte Guerdoux
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021