Tech3 et Yamaha vont se séparer en 2019

Coup de théâtre : Tech3 a annoncé que 2018 serait sa dernière saison avec Yamaha, après 20 ans de partenariat.

Tech3 et Yamaha vont se séparer en 2019
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
La moto de Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Hervé Poncharal, team manager Monster Yamaha Tech 3, et Lin Jarvis, directeur exécutif Yamaha Factory Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
La moto de Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Hervé Poncharal, Team Principal Tech 3 Yamaha
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3

Par un communiqué de presse commun entre les deux parties, transmis ce midi, l'équipe Tech3 a annoncé avoir pris la décision de mettre un terme à son partenariat avec Yamaha, avec qui elle était liée depuis 20 ans et avait intégré la catégorie reine des Grands Prix moto en 2001.

"Nous avons été informés très récemment par Hervé Poncharal, propriétaire de Tech3, qu'il avait décidé de ne pas prolonger son contrat avec Yamaha", indique Kouichi Tsuji, président de Yamaha Motor Racing. "Après discussion avec Hervé, il est apparu clairement qu'il avait choisi de s'aligner avec un autre partenaire pour l'avenir, et nous avons donc dû, à regret, respecter et accepter sa décision."

Yamaha indique réfléchir actuellement à l'éventualité de fournir une équipe satellite en 2019 et à la forme que prendrait la collaboration. "Il est toujours un peu triste de voir prendre fin un partenariat aussi riche en succès, car c'est aussi la fin d'une relation longue. Nous sommes reconnaissants envers Hervé pour sa loyauté et son soutien envers la marque Yamaha, ainsi que les excellents résultats obtenus durant cette période", ajoute Kouichi Tsuji.

Quel constructeur pour Tech3 ?

De son côté, Tech3 indique poursuivre son engagement en MotoGP et en Moto2, sans toutefois préciser à ce jour quel constructeur prendra la relève de la marque aux trois diapasons, néanmoins Hervé Poncharal laisse entendre que la suite est déjà écrite.

"Clairement, mettre un terme à un partenariat de la sorte est une grande décision pour moi", souligne le patron de l'équipe française, liée à Yamaha depuis 1998. "Tech3 est une petite entreprise, qui doit penser à l'avenir et peser les différentes options. Nous nous sommes vu offrir un accord, qui comprend quelque chose que nous attendons pratiquement depuis les débuts de Tech3, et je n'ai pas pu dire non."

Sauf requête de Valentino Rossi pour sa propre équipe, la Dorna ne prévoit pas que plus de 24 motos soient alignées en MotoGP, un chiffre atteint cette année grâce au doublement des effectifs du team LCR. Par conséquent, tout constructeur désirant aligner plus de motos qu'il ne le fait aujourd'hui devra trouver un accord avec une équipe existante et qui, comme c'est le cas de Tech3, ne renouvelle pas son partenariat avec son fournisseur actuel.

À ce jour, le plateau MotoGP compte huit Ducati, six Honda et quatre Yamaha, tandis que KTM, Suzuki et Aprilia alignent chacun deux machines. Suzuki et KTM ont clairement annoncé leur volonté de fournir au moins deux motos satellites en 2019, ce que pourrait aussi envisager Aprilia.

Reste à voir quels seront les effets de cette annonce de l’équipe française cette année pour Hafizh Syahrin, qui vient d'être confirmé en tant que titulaire pour 2018, et pour Johann Zarco, en qui KTM a publiquement témoigné son intérêt. Véritable révélation de la saison 2017, le Cannois s'est encore montré performant cet hiver, et ce avec une moto théoriquement inférieure à celle de l'équipe officielle, laquelle rencontre de grandes difficultés.

partages
commentaires
Bagnaia : Pramac, "une équipe qui m'a vraiment voulu"

Article précédent

Bagnaia : Pramac, "une équipe qui m'a vraiment voulu"

Article suivant

Objectif Qatar pour un Espargaró encore convalescent

Objectif Qatar pour un Espargaró encore convalescent
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021