Honda ne pourra pas prétendre aux concessions, même sans podium 2020

L'équipe Repsol Honda ne sera pas éligible aux concessions permettant d'équilibrer le niveau en MotoGP pour 2021, même si l'équipe venait à conclure la saison sans arrivée sur le podium cette année.

Honda ne pourra pas prétendre aux concessions, même sans podium 2020

Le règlement du Championnat du monde MotoGP prévoit une liste de concessions pour les équipes qui, au cours d'une saison, ne montent pas sur le podium. Une règle qui est née pour niveler le championnat et aider les équipes ayant moins de potentiel, mais surtout permettre à celles qui sont arrivées récemment ou revenues après une absence du championnat de se placer à un niveau de compétitivité intéressant pour elles-mêmes et la discipline.

La première équipe à avoir perdu des concessions a été Ducati en 2016. Suzuki a pu profiter de ces largesses réglementaires lors de son retour en MotoGP avant de les perdre en 2017 après de bons résultats l'année précédente, les retrouvant ensuite en 2018 consécutivement à une mauvaise saison… faisant que pour la saison 2019, le constructeur japonais n'y avait de nouveau plus droit.

Lire aussi:

Cette année, seules deux équipes, Aprilia et KTM, disposent de ces concessions. Comme cela a été détaillé sur Motorsport.com récemment, KTM, qui est parvenu à signer déjà deux succès cette année avec son équipe d'usine et son team satellite Tech3, perdra un certain nombre de ces avantages en 2020 avant de ne plus en avoir du tout en 2021, preuve de son arrivée au premier plan technique et sportif. Le constructeur autrichien, que certains annoncent même comme un candidat au titre dès cette saison, fait désormais partie de la ligue des grands.

Lors des cinq premières courses de l'année, Yamaha, Ducati, KTM et Suzuki ont tous remporté des victoires ou des podiums, tandis qu'Aprilia et Honda n'ont pas encore réussi à le faire. En toute logique, si le HRC, qui occupe actuellement de manière choquante la dernière position du Championnat du monde par équipes, devait finir la saison sans podium, il pourrait par voie réglementaire et dans des conditions normales être en lice pour des concessions, ce qui lui donnerait un certain nombre d'avantages importants pour 2021 : notamment deux moteurs supplémentaires par championnat, l'autorisation de le développer en cours d'année ou encore des essais illimités, y compris avec les pilotes officiels !

Lire aussi :

Cependant, Honda ne pourra pas demander ces concessions même si le team clôture la saison avec un terrible bilan sportif. La raison ? Un autre accord, pris en réaction au COVID-19 et publié il y a quelques mois par la FIM, qui a amené les constructeurs du championnat et la Dorna à se mettre d'accord sur le fait que les concessions ne pourront être que perdues et non gagnées ou récupérées.

"Dans des conditions normales, un constructeur qui ne monte pas sur le podium pendant une saison complète a droit aux concessions. Cependant, lors des réunions que les équipes ont tenues, il a été clairement établi que cette année, exceptionnellement, si une équipe n'atteint pas le podium, la situation restera telle quelle. C'était une décision unanime : ainsi, aucune équipe ne peut les gagner, mais elles peuvent les perdre en cas de bons résultats, comme c'est le cas de KTM", a déclaré à Motorsport.com un participant aux réunions de l'Association des Constructeurs (MSMA).

D'ici le retour éventuel de Marc Márquez, la plus grande chance de podium pour Honda se nomme Takaaki Nakagami, qui court encore après sa première réalisation dans la catégorie reine, et dont les performances avec l'équipe satellite LCR en ce début de saison ont laissé penser que ce cap sera bientôt franchi.

partages
commentaires
Dovizioso pointe le finish "pas intelligent" de Pol Espargaró

Article précédent

Dovizioso pointe le finish "pas intelligent" de Pol Espargaró

Article suivant

Zarco : Rossi ? "Il vaut mieux être dans son camp"

Zarco : Rossi ? "Il vaut mieux être dans son camp"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021