Honda ne pourra pas prétendre aux concessions, même sans podium 2020

L'équipe Repsol Honda ne sera pas éligible aux concessions permettant d'équilibrer le niveau en MotoGP pour 2021, même si l'équipe venait à conclure la saison sans arrivée sur le podium cette année.

Honda ne pourra pas prétendre aux concessions, même sans podium 2020

Le règlement du Championnat du monde MotoGP prévoit une liste de concessions pour les équipes qui, au cours d'une saison, ne montent pas sur le podium. Une règle qui est née pour niveler le championnat et aider les équipes ayant moins de potentiel, mais surtout permettre à celles qui sont arrivées récemment ou revenues après une absence du championnat de se placer à un niveau de compétitivité intéressant pour elles-mêmes et la discipline.

La première équipe à avoir perdu des concessions a été Ducati en 2016. Suzuki a pu profiter de ces largesses réglementaires lors de son retour en MotoGP avant de les perdre en 2017 après de bons résultats l'année précédente, les retrouvant ensuite en 2018 consécutivement à une mauvaise saison… faisant que pour la saison 2019, le constructeur japonais n'y avait de nouveau plus droit.

Lire aussi:

Cette année, seules deux équipes, Aprilia et KTM, disposent de ces concessions. Comme cela a été détaillé sur Motorsport.com récemment, KTM, qui est parvenu à signer déjà deux succès cette année avec son équipe d'usine et son team satellite Tech3, perdra un certain nombre de ces avantages en 2020 avant de ne plus en avoir du tout en 2021, preuve de son arrivée au premier plan technique et sportif. Le constructeur autrichien, que certains annoncent même comme un candidat au titre dès cette saison, fait désormais partie de la ligue des grands.

Lors des cinq premières courses de l'année, Yamaha, Ducati, KTM et Suzuki ont tous remporté des victoires ou des podiums, tandis qu'Aprilia et Honda n'ont pas encore réussi à le faire. En toute logique, si le HRC, qui occupe actuellement de manière choquante la dernière position du Championnat du monde par équipes, devait finir la saison sans podium, il pourrait par voie réglementaire et dans des conditions normales être en lice pour des concessions, ce qui lui donnerait un certain nombre d'avantages importants pour 2021 : notamment deux moteurs supplémentaires par championnat, l'autorisation de le développer en cours d'année ou encore des essais illimités, y compris avec les pilotes officiels !

Lire aussi :

Cependant, Honda ne pourra pas demander ces concessions même si le team clôture la saison avec un terrible bilan sportif. La raison ? Un autre accord, pris en réaction au COVID-19 et publié il y a quelques mois par la FIM, qui a amené les constructeurs du championnat et la Dorna à se mettre d'accord sur le fait que les concessions ne pourront être que perdues et non gagnées ou récupérées.

"Dans des conditions normales, un constructeur qui ne monte pas sur le podium pendant une saison complète a droit aux concessions. Cependant, lors des réunions que les équipes ont tenues, il a été clairement établi que cette année, exceptionnellement, si une équipe n'atteint pas le podium, la situation restera telle quelle. C'était une décision unanime : ainsi, aucune équipe ne peut les gagner, mais elles peuvent les perdre en cas de bons résultats, comme c'est le cas de KTM", a déclaré à Motorsport.com un participant aux réunions de l'Association des Constructeurs (MSMA).

D'ici le retour éventuel de Marc Márquez, la plus grande chance de podium pour Honda se nomme Takaaki Nakagami, qui court encore après sa première réalisation dans la catégorie reine, et dont les performances avec l'équipe satellite LCR en ce début de saison ont laissé penser que ce cap sera bientôt franchi.

partages
commentaires
Dovizioso pointe le finish "pas intelligent" de Pol Espargaró
Article précédent

Dovizioso pointe le finish "pas intelligent" de Pol Espargaró

Article suivant

Zarco : Rossi ? "Il vaut mieux être dans son camp"

Zarco : Rossi ? "Il vaut mieux être dans son camp"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021