Test Jerez - Márquez devance Rins et Rossi à la reprise

Marc Márquez a signé le meilleur temps de la matinée à Jerez, au terme d'une première session réservée aux pilotes MotoGP et leur permettant de relancer leur saison après la suspension due au coronavirus.

Test Jerez - Márquez devance Rins et Rossi à la reprise

Les 22 MotoGP engagées sur la saison 2020 ont enfin repris la piste toutes ensemble, ce matin à Jerez, pour un premier test officiel post-confinement.

Depuis la suspension du championnat annoncée le 1er mars, causée par la pandémie de COVID-19, seuls quelques tests privés avaient été organisés, faisant rouler KTM, Aprilia et Ducati (et uniquement le pilote d'essai pour le constructeur de Borgo Panigale). Mais en vue de la reprise de la compétition cette semaine, avec le Grand Prix d'Espagne, un test officiel se tient toute la journée afin que tous les pilotes puissent reprendre leurs marques, près de cinq mois après les essais de pré-saison.

Deux sessions sont réservées aux MotoGP au cours de cette journée, à laquelle participent également les autres catégories du championnat : une première s'est tenue ce matin durant une heure et demie, et une seconde aura lieu sur la même durée cet après-midi. Ce matin, le meilleur temps a été établi par Marc Márquez au guidon de la Honda officielle.

Lire aussi :

Le pilote espagnol a définitivement confirmé sa place aux commandes après une longue salve de changements de leader. Initialement, ce sont Aprilia et KTM qui ont démarré la journée tambour battant, et particulièrement Aleix Espargaró, auteur du premier temps de référence en 1'41"169, puis dans la foulée premier pilote à passer sous la barre des 1'41, avec un chrono de 1'40"089. À ce stade très précoce, on était toutefois très loin des chronos qui allaient être atteints au bout d'une heure et demie de roulage.

Rassuré par sa forme après une longue pause salutaire, Márquez n'a pas tardé à se rappeler au bon souvenir de tous avec un temps de 1'39"211 obtenu dès son quatrième tour. Bientôt, Maverick Viñales a placé sa M1 dans son sillage, en 1'39"490, puis Pol Espargaró a réussi à intercaler à nouveau sa KTM en devançant le pilote Yamaha de 59 millièmes. Cela a ensuite été au tour de Fabio Quartararo, auteur d'un tour en 1'39"442 qui l'a placé au troisième rang provisoire.

À ce stade, nombre de pilotes sont rentrés au stand, ayant bouclé cette première série de tours si libératrice. De retour en piste, Marc Márquez a encore amélioré sa propre référence en atteignant les 1'39"099, puis les 1'38"985. Le Champion du monde en titre allait encore subir d'autres répliques puisqu'à la mi-séance, Aleix Espargaró et Maverick Viñales l'ont devancé avec un chrono identique en 1'38"873.

La riposte de Márquez ne s'est pas fait attendre : il a repris la tête en 1'38"838. Mais, encore une fois, il n'est pas resté longtemps en tête, bientôt remplacé par Jack Miller. L'Australien a placé sa Ducati en première position en 1'38"775, avant une amélioration en 1'38"348. À quelques minutes de la conclusion, le #93 a une nouvelle fois trouvé la ressource pour se replacer aux commandes de la séance, cette fois avec une très nette amélioration de quatre dixièmes lui valant un chrono de 1'37"941. Il s'agira de son dernier mot.

Rins et Rossi complètent le top 3

Valentino Rossi a été le dernier à prendre la piste ce matin, entamant une session qui allait s'avérer discrète pour lui. Longtemps bloqué en fin de classement, il s'est propulsé à la cinquième place dans le time attack des trois dernières minutes.

Cal Crutchlow a lui aussi profité de cette phase finale pour se hisser provisoirement dans le trio de tête. Il allait en être délogé par l'amélioration d'Álex Rins, qui s'est rapproché à 0"252 de Márquez, puis celle de Fabio Quartararo, revenu à 0'371 du temps de référence. Rossi a encore amélioré son chrono dans la foulée pour finalement s'emparer de la troisième place, à 29 millièmes de Rins.

 

Rapide de bout en bout de la séance, Aleix Espargaró a finalement obtenu la quatrième position, devant Quartararo, Crutchlow et Miller. Au guidon de la KTM, Miguel Oliveira s'est classé huitième, suivi par Franco Morbidelli et Pecco Bagnaia. Face aux nombreuses améliorations de fin de séance, Joan Mir, Pol Espargaró et Maverick Viñales ont quant à eux glissé hors du top 10.

On notera également qu'Andrea Dovizioso a fait son retour en piste, un peu plus de deux semaines après la chute en motocross qui lui a valu une fracture de la clavicule. Déclaré apte, le pilote Ducati a rapidement pris la piste à l'ouverture ce matin, mais il a toutefois limité son roulage. Longtemps cantonné aux dernières positions du classement, il a fait son entrée dans le top 10 dans la dernière demi-heure, avant lui aussi de rétrograder sous le coup des attaques venues de toute part dans les dernières minutes.

 

Ce temps est plus rapide que le record du temps en course, établi l'an dernier par Márquez lui-même. Il convient de rappeler que la donne chronométrique sera peut-être différente cette année puisque le Grand Prix d'Espagne se déroule deux mois plus tard que d'habitude. La chaleur est crainte et les pilotes en ont eu un premier aperçu ce matin, avec déjà 30°C dans l'air et de 37 à 44°C au sol. Pour le moment, les gommes soft et medium ont été utilisées à l'arrière, tandis que les trois pneus avant proposés par Michelin ont été testés par les pilotes.

Les pilotes MotoGP seront de retour en piste à 14h pour la suite de ces essais.

Test MotoGP Jerez - Session du matin

Pos. Pilote Moto Chrono/Écart Tours
1 Spain M. Márquez Honda 1'37"941 31
2 Spain Á. Rins Suzuki +0"252 33
3 Italy V. Rossi Yamaha +0"281 32
4 Spain A. Espargaró Aprilia +0"344 23
5 France F. Quartararo Yamaha +0"371 30
6 United Kingdom C. Crutchlow Honda +0"372 31
7 Australia J. Miller Ducati +0"407 22
8 Portugal M. Oliveira KTM +0"485 31
9 Italy F. Morbidelli Yamaha +0"792 30
10 Italy P. Bagnaia Ducati +0"851 27
11 Spain J. Mir Suzuki +0"882 28
12 Spain P. Espargaró KTM +0"903 31
13 Spain M. Viñales Yamaha +0"922 29
14 Japan T. Nakagami Honda +0"932 28
15 United Kingdom B. Smith Aprilia +1"001 22
16 Spain I. Lekuona KTM +1"148 26
17 France J. Zarco Ducati +1"198 33
18 Spain Á. Márquez Honda +1"210 33
19 Italy A. Dovizioso Ducati +1"260 22
20 Italy D. Petrucci Ducati +1"308 21
21 South Africa B. Binder KTM +1"341 29
22 Spain T. Rabat Ducati +1"618 26

partages
commentaires
Pol Espargaró : "KTM mérite mon respect"

Article précédent

Pol Espargaró : "KTM mérite mon respect"

Article suivant

Chaleur et casse-tête logistique pour Michelin à l'heure de la reprise

Chaleur et casse-tête logistique pour Michelin à l'heure de la reprise
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021