Test Portimão, J1 – Meilleur temps pour Espargaró, Lorenzo est loin

Pour la première fois, des MotoGP ont roulé aujourd'hui à Portimão dans le cadre d'une séance visant à préparer le Grand Prix du Portugal. Dans un classement peu représentatif, on retiendra tout de même le meilleur temps d'Aleix Espargaró et la faible performance de Jorge Lorenzo.

Test Portimão, J1 – Meilleur temps pour Espargaró, Lorenzo est loin

Pour certains, il s'agissait d'un véritable test, pour les autres d'une simple familiarisation avec la piste qui accueillera le dernier Grand Prix de la saison MotoGP, dans six semaines. La hiérarchie de cette première journée du plateau MotoGP à Portimão restera donc relativement anecdotique, même si parmi les 22 pilotes présents en piste aujourd'hui, sept l'étaient au guidon de prototypes.

Lire aussi :

Le plus rapide a été Aleix Espargaró, l'un des rares pilotes titulaires à avoir été autorisé à utiliser sa machine de course pour cette journée, compte tenu des concessions toujours accordées à Aprilia sur les essais. Le pilote espagnol, qui connaissait déjà la piste pour y avoir roulé avec une moto de route, a signé un meilleur temps de 1'40"170 au guidon de sa RS-GP. Il s'agit du meilleur temps jamais enregistré par une moto sur le circuit de Portimão, deux dixièmes plus rapide que le record établi l'an dernier en Superpole par Jonathan Rea dans le cadre de la manche WorldSBK.

Au classement final du jour, il affiche près d'une seconde d'avance sur son coéquipier Bradley Smith. Stefan Bradl, actuellement engagé en course pour remplacer Marc Márquez mais habituellement pilote d'essais du HRC, était lui aussi au guidon de sa moto de course et a signé un meilleur temps de 1'41"726.

Comme dans le cas de Bradl pour Honda, les autres MotoGP à avoir arpenté la piste portugaise aujourd'hui étaient confiées aux pilotes d'essais. C'est ainsi que l'on a vu Jorge Lorenzo faire son retour au guidon pour la première fois en huit mois, avec la version 2019 de la Yamaha. Son programme pour ces deux journées se porte principalement sur la préparation des réglages de boîte en vue du Grand Prix et l'évaluation des pneus, alors que Michelin a apporté quatre à cinq gommes différentes pour l'avant comme pour l'arrière.

"Durant ces deux jours, nous ferons tester un peu de tous aux pilotes d'essais, puis nous choisirons les trois options pour la course sur la base des données que nous aurons recueillies", explique Piero Taramasso, responsable deux roues chez Michelin Motorsport à Motorsport.com. Et les pilotes qui ont dû se contenter de dérivées de la série pour cette journée de découverte de la piste permettent également au manufacturier de recueillir des données. "Ils utilisent eux aussi des pneus Michelin, ceux que nous fournissons aux championnats Superbike comme le CIV ou le CEV. Et nous avons également apporté des pneus du Championnat du monde d'Endurance, qui garantissent une meilleure durée de vie tout en étant performantes."

Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Jorge Lorenzo a dû se contenter aujourd'hui d'un chrono modeste de 1'44"910. Pour la comparaison, le transpondeur place sur la R1 de Maverick Viñales a enregistré un temps de 1'43"699. Les homologues du #99 ont connu plus de réussite, et notamment Michele Pirro sur la Ducati qui a tourné en 1'41"654, ce qui lui vaut la quatrième position au classement. Dani Pedrosa a quant à lui bouclé cette journée au cinquième rang, très actif avec la KTM. Il devance Sylvain Guintoli au guidon de la Suzuki.

Lire aussi :

Parmi les pilotes titulaires, les seuls absents auront été Fabio Quartararo, Iker Lecuona et Cal Crutchlow. Leurs collègues et adversaires ont tenté de prendre leurs marques avec une piste de l'avis général impressionnante et technique, et un bitume récemment refait en vue du Grand Prix de Formule 1 qui s'y tiendra ce mois-ci puis du Grand Prix MotoGP du mois prochain. Les conditions météo risquent toutefois d'évoluer d'ici-là, sachant que c'est sous un beau soleil et avec des températures très clémentes que s'est déroulée cette première journée.

Alors que les pilotes titulaires prennent désormais la direction du Mans pour le Grand Prix de France, les pilotes d'essais poursuivront le test jeudi afin d'affiner cette préparation du futur Grand Prix pour les six constructeurs MotoGP.

Avec Matteo Nugnes

partages
commentaires
Andrea Dovizioso nourrit l'espoir que Le Mans l'aide
Article précédent

Andrea Dovizioso nourrit l'espoir que Le Mans l'aide

Article suivant

Pedrosa prédit un championnat plus stable en fin de saison

Pedrosa prédit un championnat plus stable en fin de saison
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021