Test de Portimão : Lorenzo, Pedrosa, Rossi réunis en piste

Parmi les nombreux pilotes qui feront un crochet par le Portugal avant le Grand Prix de France, on observera le retour en piste de Jorge Lorenzo, réuni notamment avec certains de ses anciens adversaires.

Test de Portimão : Lorenzo, Pedrosa, Rossi réunis en piste

Avant d'envahir le circuit Bugatti du Mans pour le Grand Prix de France, certains pilotes font cette semaine un détour par le Portugal afin d'effectuer un roulage de découverte à Portimão, une piste inconnue pour la plupart d'entre eux et sur laquelle Michelin n'a encore jamais testé ses pneus MotoGP. La tenue d'un test était ainsi la condition sine qua non à l'ajout de l'Autodromo Internacional do Algarve au calendrier 2020, une nouvelle officialisée courant août afin d'enrichir d'une 14e manche la saison MotoGP (une 15e dans le cas des catégories Moto2 et Moto3).

Lire aussi :

Une grande partie des pilotes titulaires sera de la partie pour une familiarisation avec la piste qui se déroulera uniquement sur la journée de mercredi. Si la liste provisoire des participants annoncée dans un premier temps a évolué jusqu'à la dernière minute, les six constructeurs seront bien entendu représentés, avec deux à six pilotes concernés, qui tous prendront le guidon de machines dérivées de la série compte tenu de l'interdiction pour eux de réaliser des tests avec leur prototype. C'est ainsi que l'on verra les pilotes MotoGP enfourcher, selon leur contrat actuel, une Yamaha R1, une Suzuki GSX-R 1000 R, une Ducati Panigale V4 ou encore une Honda Fireblade 1000RR-R.

Les trois pilotes qui seront présents pour le compte de KTM se trouvent toutefois dans une situation un peu à part, la marque autrichienne n'ayant pas de Superbike à son catalogue. Pol Espargaró, qui rejoindra la saison prochaine l'équipe officielle Honda, délaissera donc brièvement sa marque actuelle pour prendre le guidon d'une Fireblade. Après avoir reçu le feu vert de Mattighofen, il a consulté Honda, qui par l'intermédiaire de sa filiale portugaise lui a préparé une machine pour ce roulage.

KTM n'a en revanche pas précisé ce qu'il en sera pour Brad Binder et Miguel Oliveira, eux aussi annoncés parmi les participants à cette familiarisation avec la piste mercredi.

Retour en piste de Jorge Lorenzo

Grâce aux concessions qui lui sont accordées au règlement technique, Aprilia sera dans une situation à part, puisqu'Aleix Espargaró et Bradley Smith devraient prendre part au véritable test au guidon de leur RS-GP. Ils seront présents pour la journée de mercredi, avant de s'envoler vers Le Mans et de passer le témoin au pilote d'essais du constructeur, Lorenzo Savadori.

Lire aussi :

Cette séance marquera également le retour en piste de Jorge Lorenzo, dont le rôle de pilote d'essais pour Yamaha s'est jusqu'à présent limité à deux apparitions à Sepang au mois de février, au guidon de la version 2019 de la YZR-M1. Alors qu'il aurait dû rouler au Japon au printemps puis participer aux essais post-course de Jerez et s'engager au Grand Prix de Catalogne avec une wild-card, le jeune retraité a vu ses plans bloqués par le confinement et n'a plus eu la possibilité de prendre le guidon d'une MotoGP depuis huit mois.

Seulement, le triple Champion du monde MotoGP doit à nouveau s'en tenir à une M1 qui ne correspond pas à celle actuellement engagée en compétition, ainsi qu'il l'a expliqué ce soir lors d'une conférence de presse, le modèle 2020 destiné aux tests semblant toujours impossible à expédier en Europe depuis les ateliers japonais. "J'ai demandé quelle moto j'allais avoir ici et ils m'ont dit que ce serait plus ou moins la même qu'à Sepang. Je n'ai pas demandé plus parce que ça n'aurait rien changé", a-t-il déclaré, prévoyant de se concentrer sur la boîte de vitesses et les pneus.

Ce test marquera les retrouvailles en piste de Jorge Lorenzo avec plusieurs de ses anciens adversaires, et notamment Valentino Rossi, présent mercredi, mais aussi Dani Pedrosa. Devenu un pilier du programme KTM, le pilote catalan a eu plus de chance que son comparse, puisqu'il a pu prendre part à des tests au Red Bull Ring, à Brno et à Misano ces derniers mois.

"Pour moi, c'est bien de partager à nouveau la piste avec Jorge", a fait savoir Pedrosa. "On le fait depuis nos 15 ans et on est encore là ! Je fais beaucoup de tests en solo et c'est bien, mais c'est plus amusant quand on est tous là, et c'est bien de partager la piste avec Jorge, un de mes grands adversaires. J'aime ça."

Pour chacun des deux jours de roulage prévus, la piste de Portimão sera ouverte de 9h à 13h puis de 14h à 17h. Les pilotes MotoGP auront tout le loisir de profiter d'une opportunité de découverte que n'auront pas, en revanche, leurs collègues de la Formule 1 bien que le Grand Prix organisé sur place cette saison soit une première pour les deux disciplines. Pour le MotoGP, le rendez-vous est fixé du 20 au 22 novembre.

Les pilotes prévus pour le test de Portimão

  Mercredi
(familiarisation)
Mercredi
(test)

Jeudi

(test)

Yamaha


Maverick Viñales Jorge Lorenzo Jorge Lorenzo
Valentino Rossi    
Franco Morbidelli    
Suzuki Joan Mir Sylvain Guintoli Sylvain Guintoli
Álex Rins    
Ducati





Andrea Dovizioso Michele Pirro Michele Pirro
Danilo Petrucci    
Jack Miller    
Pecco Bagnaia    
Johann Zarco    
Tito Rabat    
KTM Pol Espargaró Dani Pedrosa Dani Pedrosa
Brad Binder    
Miguel Oliveira    
Honda Takaaki Nakagami Stefan Bradl Stefan Bradl
Alex Márquez    
Aprilia

 

Aleix Espargaró

Lorenzo Savadori
 

Bradley Smith

 

Avec Germán Garcia Casanova

partages
commentaires

Voir aussi :

Jorge Martín se voit en lutte pour le podium MotoGP dans un an

Article précédent

Jorge Martín se voit en lutte pour le podium MotoGP dans un an

Article suivant

Moins de tests pour KTM : Pedrosa se voit faire plus de tours en 2021

Moins de tests pour KTM : Pedrosa se voit faire plus de tours en 2021
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021