Toni Elias va piloter la Suzuki MotoGP à Sepang

L'ancien Champion du monde Moto2 va retrouver le MotoGP le temps d'un test, en récompense de son succès dans le championnat américain.

Toni Elias va piloter la Suzuki MotoGP à Sepang
Toni Elias, Forward Racing Yamaha
Toni Elias, Forward Racing Yamaha avec Hector Barbera, Avintia Racing Ducati et Mike di Meglio, Avintia Racing Ducati
Toni Elias
Toni Elias, Suzuki
Podium : le vainqueur Toni Elias, Fortuna Honda, le deuxième Valentino Rossi, Yamaha, le troisième Kenny Roberts, Jr., Team Roberts
Toni Elias, Forward Racing Yamaha
Toni Elias, LCR Honda MotoGP
Podium : le vainqueur Valention Rossi, Yamaha; le deuxième Jorge Lorenzo, Yamaha; le troisième Toni Elias, Pramac Ducati

Suzuki va offrir à trois de ses pilotes l'opportunité de tester la GSX-RR engagée en MotoGP, cette semaine à Sepang, en récompense de leurs succès dans diverses séries à travers le monde.

Toni Elias fait partie des heureux élus. Vainqueur en 2017 du MotoAmerica, le championnat américain de Superbike dans lequel il a trouvé refuge depuis deux ans, l'Espagnol va donc s'offrir un retour aux sources, lui qui a évolué en MotoGP entre 2005 et 2015, partageant son temps durant les dernières années avec le Moto2 et le WSBK.

Arrivé en MotoAmerica en remplacement d'un pilote blessé, en 2016, Toni Elias avait créé la sensation pour ses premières courses au guidon de la Suzuki GSX-R1000 outre-Atlantique, ce qui lui avait valu d'être rapidement titularisé puis de se classer troisième de sa première saison. Resté membre du team Yoshimura en 2017, il a confirmé avoir trouvé la recette d'un nouveau succès dans le championnat américain et c'est auréolé de son titre qu'il a fait son retour dans le paddock MotoGP de Valence, en novembre dernier, alors en simple visiteur.

Suzuki offre également cette opportunité à Michael Dunlop et Josh Waters, respectivement vainqueur du TT de l'Ile de Man et du Championnat australien de Superbike. Il s'agira d'une première pour ces deux pilotes, tandis que Toni Elias retrouvera, lui, le guidon d'une MotoGP pour la première fois depuis qu'il a disputé la fin de saison 2015 au guidon d'une Yamaha Forward engagée en Open.

Vainqueur du Grand Prix du Portugal 2006 au prix d'une fameuse bagarre contre Kenny Roberts Jr et Valentino Rossi et en battant ce dernier sur le fil, Toni Elias compte un total de six podiums en MotoGP et s'est classé en septième position de sa meilleure saison, en 2009. L'année suivante, il devenait Champion du monde en dominant la nouvelle catégorie Moto2.

Les trois pilotes récompensés par Suzuki piloteront la version 2017 de la GSX-RR jeudi et vendredi, durant le test privé qui précèdera la première séance officielle de l'année. Souvent en charge des essais privés de la marque d'Hamamatsu, Sylvain Guintoli participera lui aussi à ce test, tout comme Casey Stoner pour le compte de Ducati, Mika Kallio pour KTM et Stefan Bradl sur Honda, ce dernier ouvrant une nouvelle page de son parcours après avoir quitté le WSBK au bout d'un an seulement.

partages
commentaires
Ducati : "Nous avons appris que personne n'était imbattable"

Article précédent

Ducati : "Nous avons appris que personne n'était imbattable"

Article suivant

Les chronos de Rossi chez Ferrari avaient "étonné" Schumacher

Les chronos de Rossi chez Ferrari avaient "étonné" Schumacher
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021