MotoGP
28 mars
Événement terminé
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
02 mai
Course dans
20 jours
C
GP d'Italie
30 mai
Course dans
48 jours
06 juin
Course dans
55 jours
C
GP d'Allemagne
20 juin
Course dans
69 jours
C
GP des Pays-Bas
27 juin
Course dans
76 jours
C
GP de Finlande
11 juil.
Course dans
90 jours
C
GP d'Autriche
15 août
Course dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
29 août
Course dans
139 jours
C
GP d'Aragon
12 sept.
Course dans
153 jours
C
GP de Saint-Marin
19 sept.
Course dans
160 jours
C
GP du Japon
03 oct.
Course dans
173 jours
C
GP de Thaïlande
10 oct.
Course dans
181 jours
C
GP d'Australie
24 oct.
Course dans
194 jours
31 oct.
Course dans
201 jours
C
GP de Valence
14 nov.
Course dans
216 jours

Des top 10 réguliers, l'objectif de KTM en 2019

Après un premier podium en guise de coup d'éclat l'an dernier à Valence, la marque autrichienne entend bien s'inscrire dans la durée dans le top 10 dès cette année.

Des top 10 réguliers, l'objectif de KTM en 2019

Après deux premières années passées à prendre le pouls du MotoGP, KTM entend bien franchir un cap décisif en 2019 dans la catégorie reine. Les moyens déployés sont en effet à la mesure des ambitions et des objectifs du constructeur autrichien, qui a déjà atteint un cap important l'an dernier avec le podium de Pol Espargaró lors de la finale à Valence.

Un premier top 3 de la marque décroché dans des conditions particulières, sous une pluie torrentielle qui a sûrement faussé le jeu. Pareil résultat sera donc difficile à reproduire, et le but de la prochaine campagne pour les troupes de Mattighofen sera de s'affirmer comme un candidat crédible et régulier au top 10.

Lire aussi :

C'est en tout cas la mission qu'a lancée le patron de KTM, Stefan Pierer : "C'est un programme de cinq ans, qui doit nous mener sur le podium en cinq ans, mais pour la saison à venir je veux voir des places à un chiffre [des top 10, ndlr]", a-t-il ainsi déclaré lors de la présentation des couleurs de l'équipe, ce mardi en Autriche. "Je pense que c'est réaliste parce que nous sommes encore débutants, il nous manque toute l'expérience de nos adversaires, mais cette année on fait tapis !"

Avec un nouveau line-up composé de Johann Zarco et de Pol Espargaró, une équipe satellite, Tech3, dotée de motos d'usine, et des pilotes d'essais tel que Mika Kallio et bien sûr Dani Pedrosa, KTM met ainsi toutes les chances de son côté pour atteindre ses objectifs.

Créer un modèle similaire à la F1

Mais les résultats ne seront pas la seule finalité pour la marque autrichienne, qui avec l'équipe Tech3 cherche à reproduire en MotoGP son modèle déjà éprouvé en F1.

"Aujourd'hui nous allons voir que nous ne visons pas uniquement le sommet, nous visons aussi les débutants", ajoute ainsi Pierer. "La Rookies Cup est, avec Red Bull, notre partenaire, en tant que sponsor et ami, de longue date. L'objectif partagé par ces programmes est de fournir [des résultats]. [C'est le cas pour] tous ces gars du Moto3 et du Moto2."

Lire aussi :

Un objectif partagé par Thomas Überall, le manager de Red Bull Motorsports, partenaire depuis plus de 20 ans de KTM en compétition. "Au final, nous nous retrouvons avec deux équipes en MotoGP", résume ce dernier. "Nous en avons une qui se bat désormais pour le podium, et nous avons une seconde équipe qui va nous permettre d'attirer des pilotes qui proviennent de plus bas : de la Rookies Cup, du Moto3 et du Moto2. Cela va leur permettre de débuter en MotoGP avec peut-être moins de pression qu'avec l'équipe d'usine. C'est vraiment ce que nous voulons faire."

"Nous avons déjà fait nos preuves en Formule 1, où nous avons Red Bull Racing et Toro Rosso, qui fait vraiment office de junior team en F1. Et c'est vraiment similaire, pour ne pas dire quasiment la même chose en MotoGP à présent. Espérons que c'est ce qui va nous garantir le succès pour le futur."

Dans le cas de Red Bull en F1, il avait fallu attendre la sixième année, en 2010, pour voir l'équipe obtenir le titre, avec comme déclic l'arrivée d'un jeune pilote, Sebastian Vettel, au sein de l'équipe un an plus tôt. Reste à savoir si le même modèle produira donc les mêmes succès en MotoGP.

Avec Léna Buffa

partages
commentaires
Poncharal et Tech3 impressionnés par les moyens de KTM

Article précédent

Poncharal et Tech3 impressionnés par les moyens de KTM

Article suivant

Le test de Sepang, 3 jours "difficiles physiquement" pour Nakagami

Le test de Sepang, 3 jours "difficiles physiquement" pour Nakagami
Charger les commentaires
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021