Actualités
MotoGP GP de République Tchèque

Une première victoire pour LCR… après 10 ans de MotoGP !

Une victoire… le patron du team LCR n'aurait pu rêver plus beau cadeau cette année, qui marque à plus d'un titre un cap important pour sa structure.

Le vainqueur Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Le vainqueur Cal Crutchlow, Team LCR Honda

Il y a 30 ans, Lucio Cecchinello faisait ses débuts dans la compétition, d'abord comme mécanicien puis comme pilote. Dix ans plus tard, en 1996, le team LCR disputait son premier Grand Prix en Championnat du monde. Aujourd'hui, 13 ans après avoir raccroché son casque pour s'y dédier exclusivement, Cecchinello tient toujours son rôle de team manager, entre bonheur et stress.

Il faut dire qu'il n'en menait pas large, dimanche, sur le muret des stands de Brno, alors que son pilote remontait le peloton et fondait irrémédiablement vers la tête de la course. En total contraste avec un patron d'équipe rongé par la peur de voir s'envoler un rêve à portée de main, c'est avec une apparente aisance que Cal Crutchlow, passé en tête à sept tours de l'arrivée, s'en allait décrocher sa première victoire en Grands Prix, et la première de son team.

Une fois délivré, Lucio Cecchinello a pris le temps de savourer l'événement, entre incrédulité et fierté. "Cela fait dix ans que nous sommes en MotoGP, vingt ans en Championnat du monde avec notre team, et remporter une course MotoGP a toujours été mon rêve. Il s'est réalisé et, pour être honnête, nous ne nous y attendions pas. Les conditions ont été réunies, Cal a été très fort. Il a été fantastique, parce qu'il a réussi à saisir sa chance", se réjouissait le team manager sur le site officiel du championnat.

De Stoner à Crutchlow, en passant par De Puniet, Bradl...

Avec cette victoire, le team LCR voit aboutir dix ans d'efforts dans l'élite mondiale. Il s'agit seulement de la deuxième structure indépendante à remporter une course de la catégorie reine cette année, et plus globalement depuis 2006 ! Si les succès des privés ont été rares depuis dix ans, LCR a tant bien que mal mené sa barque et récolté çà et là quelques podiums - six au total - et la satisfaction de certains beaux classements au championnat, à l'image de la 7e place de Stefan Bradl en 2013.

C'est avec Casey Stoner que LCR est arrivé en catégorie reine en 2006, entamant alors une union avec Honda qui ne s'est jamais démentie depuis, vécue le plus souvent avec une équipe n'alignant qu'un seul pilote à temps plein. Dès les premières manches de cette saison inaugurale, l'Australien avait ouvert le compteur de pole positions et de podiums de son équipe. Alors secondé par Ramon Forcada - aujourd'hui ingénieur de Jorge Lorenzo - Stoner a offert au team italien une belle brochette d'arrivées dans le top 5, malgré une tendance également assez forte à la chute pour sa première saison en catégorie reine.

S'en suivirent deux années plus complexes pour la petite équipe, avec Carlos Checa puis Randy de Puniet. La courbe est allée crescendo avec le Français, récompensé par un podium en Grande-Bretagne, puis un top 10 au championnat, en 2010. Après le passage de Toni Elias, c'est à Stefan Bradl qu'ont été confiés les rênes du programme, avec succès. Systématiquement classé parmi les 10 premiers du championnat durant trois ans, l'Allemand est parvenu à récolter une pole et un podium (en 2013), avec une courbe de résultats rappelant celle de Stoner à son époque.

Crutchlow a repris le flambeau l'an dernier, pour une première saison en binôme avec Jack Miller et désormais un programme recentré sur un seul pilote. À l'aise avec l'équipe italienne, l'Anglais a raflé une première récompense en début de saison dernière, avant de retrouver le top 3 cet été, sous la pluie allemande. Et le voici désormais entré au palmarès des pilotes à avoir mené LCR vers la victoire, premier à y parvenir depuis le dernier succès acquis par Stoner en 250cc, en 2005.

2006 - Casey Stoner et Ramon Forcada
2006 - Casey Stoner, pole position au GP du Qatar
2006 - Casey Stoner, GP de Turquie
2006 - Casey Stoner sur le podium du GP de Turquie
2007 - Carlos Checa, GP des États-Unis
2007 - Carlos Checa, en 1ère ligne du GP d'Espagne
2008 - Randy De Puniet, GP d'Allemagne
2009 - Randy de Puniet, GP de Grande-Bretagne
2009 - Randy De Puniet sur le podium du GP de Grande-Bretagne
2010 - Randy de Puniet, GP de Catalogne
2010 - Randy de Puniet, 4e à Barcelone
2011 - Toni Elias, GP d'Indianapolis
2012 - Stefan Bradl, GP de France
2012 - Stefan Bradl, GP d'Allemagne
2013 - Stefan Bradl, pole position au GP des États-Unis
2013 - Stefan Bradl, 2e du GP des États-Unis
2014 - Stefan Bradl, GP de Grande-Bretagne
2014 - Stefan Bradl, GP d'Aragón
2015 - Cal Crutchlow, GP d'Argentine
2016 - Cal Crutchlow, GP d'Allemagne
2016 - Cal Crutchlow, 2e du GP d'Allemagne
2016 - Cal Crutchlow, GP de République Tchèque
2016 - Cal Crutchlow, GP de République Tchèque
2016 - Cal Crutchlow, GP de République Tchèque
2016 - Cal Crutchlow, GP de République Tchèque
25

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Le KymiRing, un circuit conçu pour empêcher l'abus des limites de piste
Article suivant Loris Baz - "Je n'ai pas montré mon potentiel au début de l'année"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France