"Une saison difficile" pour Márquez, déterminé à jouer le titre en 2016

Le circuit sur lequel il avait fêté son sacre Moto2 en 2010, puis son premier titre MotoGP en 2013, a cette fois été le théâtre du passage de témoin de Marc Márquez.

Double Champion du Monde en titre, il a cédé la couronne à Jorge Lorenzo au terme d'une énième course polémique qu'il a terminée en deuxième position.

Pour le pilote Honda, c'est la fin de la saison la plus compliquée qu'il ait eu à disputer en catégorie reine. Troisième de la hiérarchie finale, à 88 points du Champion du Monde, il n'a décroché que cinq victoires cette saison, sur un total de neuf podiums.

On est très loin de la suprématie affichée notamment l'an dernier, lorsqu'il s'était imposé sur les dix premières manches et avait signé un total de treize victoires! Sa moisson de points s'est effondrée, passant d'une moyenne de 20,1 points par course en 2014 à 13,4 cette année.

La faute, d'abord, à une RC213V version 2015 qui a compliqué la donne au point de pousser l'équipe officielle Honda à revenir à son ancien châssis au début de l'été. Moins dominateur que l'an dernier, Marc Márquez a payé le prix de six abandons, ce qui ne lui était jamais arrivé depuis ses débuts en Championnat du Monde en 2008.

Barcelone et en Aragón, il a rapidement chuté en tentant de suivre le rythme deLorenzo. Sous la pluie de Silverstone, c'est dans le sillage de Rossi qu'il est parti à la faute. Quant à la course du Mugello, elle lui a valu de tomber alors qu'il se battait pour la deuxième place, déjà loin du futur vainqueur. Des accidents entre erreurs personnelles et difficultés avec sa machine, tandis que ceux qu'il a subis en Argentine et en Malaisie ont été la conséquence d'une confrontation directe avec Rossi qui aura de quoi faire couler beaucoup d'encre pendant encore de longs mois…

"Pour moi, le Championnat s'est vraiment compliqué après Montmeló (le GP de Catalogne, septième manche de la saison, ndlr). C'est là que j'ai perdu de nombreux points, au Mugello et à Montmeló," estime le pilote espagnol.

"A partir d'Assen, j'étais content de la moto et c'était donc mieux." Mieux, oui, mais pas au point de combler le retard important qui avait été cumulé. "Valentino était vraiment régulier, Jorge était plus rapide mais il a fait une erreur à Misano. Ensuite, il est vraiment bien revenu, mais c'est compliqué, toutes les courses sont difficiles," juge-t-il.

Les pilotes Yamaha méritaient le titre

Des courses difficiles, et en particulier celles de la fin de saison, qui se sont disputées dans une atmosphère particulièrement tendue. Troisième homme du Championnat, Márquez assure que chacun des deux pilotes Yamaha méritait d'être couronné : "Je pense que la pression était très élevée pour Jorge et Valentino. Mais Jorge mérite [le titre] et Valentino l'aurait mérité : Jorge avait la vitesse et Valentino la régularité. En fin de compte, les deux pilotes méritent ce Championnat."

"Cela a vraiment été une saison difficile avec quelques erreurs qu'il nous faudra éviter la saison prochaine," prévient le pilote Honda, déterminé à rebondir sans tarder : "On termine trop loin du top, mais on va essayer de se battre à nouveau pour le titre la saison prochaine."

Reste que cette saison ne s'est pas jouée qu'en piste. La polémique qui a secoué le paddock lors des dernières manches et l'attitude ambiguë que Valentino Rossi reproche à Marc Márquez ont passablement écorné sa réputation auprès d'une partie du public. Il est temps désormais de penser à 2016 et cela commençait aujourd'hui avec les premiers essais de l'intersaison… qui ont valu à l'Espagnol une petite chute quelques minutes à peine après qu'il ait pris la piste.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Actualités