Une très bonne séance de qualifications pour Suzuki
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP

Dès les premières séances libres, cela était visible, mais la confirmation a eu lieu lors de la séance qualificative de MotoGP en Argentine sur le circuit de Termas de Río Hondo: les Suzuki sont en forme sur cette piste.

Après les deux sessions du vendredi, l'interrogation subsistait encore quant à la rapidité de la moto japonaise, en raison des conditions de piste étranges auxquelles avaient dû faire face les pilotes, notamment lors des EL1, mais lors des séances libres du samedi, les Suzuki, et notamment celle d'Aleix Espargaro, continuaient à bien figurer.

Aussi, l'on se prenait à espérer que l'Espagnol puisse se mêler à la bataille pour la pole. Marc Márquez, trop fort sur sa Honda, n'a laissé cette opportunité à personne, mais en revanche, le leader de l'écurie Suzuki MotoGP a eu le dernier mot pour ce qui est de la deuxième position sur la grille de départ. Une fantastique performance pour la firme nippone, qui effectue son grand retour en tant que constructeur officiel cette année.

Exploiter au mieux la gomme arrière, une nécessité pour Espargaró

Le plus expérimenté des deux pilotes espagnols de l'écurie Suzuki est revenu sur ces qualifications et sur cette belle deuxième place sur la grille: "C'est bon d'être en première ligne! J'ai également essayé d'attaquer pour décrocher la pole mais aujourd'hui, Marc a effectué un tour sensationnel. Cependant, une deuxième place est ce dont nous avions besoin pour nous donner un maximum de chances. Cette première ligne est un bon résultat également pour tout le team, c'est-à-dire mes techniciens, ingénieurs, ainsi que les gars au Japon. C'est un regain d'énergie pour tout le monde."

Il évoque ensuite plus particulièrement la course de demain: "Je suis conscient que la course sera très dure, notamment quand le pneu arrière va monter en température; nous aurons beaucoup de chattering et vu que nous n'avons pas recours à la gomme extra-hard, nous allons faire de notre mieux pour opter pour un réglage optimal et essayer de nous battre avec les meilleurs jusqu'à la fin. Je suis content de cette deuxième place. Demain, j'essaierai de l'exploiter au mieux, de rester aussi proche que possible du haut du classement, et d'inscrire autant de points que possible pour le championnat."

Viñales avance pas à pas

Pour Maverick Viñales, la situation n'est pas la même: le jeune Espagnol débute cette année en catégorie reine et en tant que rookie, il ne peut pas encore prétendre à la lutte pour la première ligne en qualifications. Mais il progresse petit à petit, et dès les séances libres du vendredi, on avait pu noter les belles performances du natif de Figueras.

Après les qualifications, le meilleur débutant de la saison passée de Moto2 a déclaré: "Etre en troisième ligne est un bon résultat pour moi; cela montre que je progresse jour après jour, course après course. Je n'ai pas encore le feeling idéal avec la gomme soft donc je n'ai pas pu faire le meilleur des tours en qualifications, mais cela signifie aussi qu'il y a de la place pour des améliorations."

Il affirme que la progression a lieu de façon régulière: "Nous travaillons étape par étape, apprenant encore à mieux interpréter les lignes et j'espère que nous continuerons à progresser comme nous l'avons fait jusqu'ici. La course sera dure, nous manquons encore de quelques détails pour établir le set-up parfait ainsi que le choix de pneus, donc nous allons encore travailler cette nuit avec les données et demain lors du warm-up, mais mon feeling globale est bon, donc je suis confiant."

L'an passé, alors en Moto2, l'Espagnol s'était qualifié en quatrième position avant d'abandonner en course. Cette saison, il part de plus loin mais rallier l'arrivée sera déjà un bon point, dans le cadre de l'acquisition d'expérience, cette dernière étant utile pour pouvoir progresser en catégorie reine.

 

partages
Enthousiasme et satisfaction chez Ducati après les qualifications
Article précédent

Enthousiasme et satisfaction chez Ducati après les qualifications

Article suivant

Championnat - Les classements après l'Argentine

Championnat - Les classements après l'Argentine
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021