Valentino Rossi a fait parler l'expérience et s'impose en Argentine!

Valentino Rossi a fait parler l'expérience et s'impose en Argentine!
Podium: Andrea Dovizioso, Ducati Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

On a longtemps pensé que ce Grand Prix d'Argentine allait être relativement ennuyeux, au vu de la domination de Marc Marquez lors de la première partie de l'épreuve, mais c'était sans compter sur le rôle de la stratégie en course moto et sur le talent de Valentino Rossi.

Márquez grand dominateur... du début de course

Au départ, le holeshot est réalisé par Aleix Espargaró sur sa Suzuki, mais très vite, Márquez s'empare de la tête et creuse tout de suite un écart. En effet, l'Espagnol a opté pour une gomme arrière "hard", mais qui est toujours plus tendre que l'extra-hard, utilisée notamment par Rossi pour cette manche argentine.

Cette différence de choix est importante car elle est censé signifier que la fin de course sera plus difficile pour l'Espagnol que pour l'Italien, désigné par le récent vainqueur à Austin comme l'un de ses rivaux majeurs.

Quelques tours suffisent pour voir le pilote Honda se créer un matelas de sécurité d'environ quatre secondes, tandis que derrière, quatre pilotes se battent pour la deuxième place. Il s'agit de Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Andrea Iannone et Valentino Rossi.

Rossi passe à l'attaque

A mi-course, alors que Iannone et Crutchlow ont perdu un peu de terrain sur leurs deux rivaux, Rossi sonne la charge et commence à reprendre du temps à Márquez. Tout d'abord, trois dixièmes par tour, et ce pendant quatre tours. Le suspense va en augmentant à mesure que l'écart diminue. Le temps repris par l'Italien est toujours plus important, et l'on se prend à rêver d'une confrontation entre le Docteur et le double Champion du Monde en titre espagnol.

A deux tours de la fin, la bataille démarre réellement! Rossi porte une première attaque, à laquelle Márquez, sans surprise, répond immédiatement. Le Catalan est en tête dans la longue ligne droite opposée, mais l'officiel Yamaha freine plus fort et plus tard, reprenant ainsi le commandement.

Márquez insiste, les deux pilotes se touchent une première fois et à la sortie du virage 5, lorsque Rossi reprend la trajectoire normale pour négocier les courbes suivantes, l'arrière de la Yamaha touche l'avant de la Honda. L'Espagnol perd le contrôle de sa moto, chute et voit son rival filer vers la victoire.

Une investigation est mentionnée, mais il n'y a rien à reprocher à Rossi, qui était devant. Aussi, elle est vite abandonnée et la victoire du nonuple Champion du Monde est validée. Il s'impose devant un Andrea Dovizioso très solide une fois encore, et Cal Crutchlow, qui s'impose sur la ligne face à Iannone.

Lorenzo en retrait, Viñales régulier et efficace

La déception du jour est Jorge Lorenzo. Décidément, le Majorquin n'y arrive pas en ce début de saison et bien qu'il finisse encore une fois dans les points, il ne monte toujours pas sur le podium.

Le reste du Top 10 est complété par Bradley Smith, Aleix Espargaró, Pol Espargaró, Scott Redding et Maverick Viñales, qui a réalisé un bon week-end en Argentine.

En dehors de l'abandon de Marc Márquez, on notera ceux de l'autre officiel Honda, Hiroshi Aoyama, et de Yonny Hernández, dont la Ducati a pris feu. Le meilleur pilote Open lors de cette épreuve sud-américaine est Jack Miller. Le jeune Australien progresse vite et se trouve déjà au niveau de pilotes plus expérimentés tels qu'Héctor Barberá ou Nicky Hayden.

Côté français, Loris Baz a devancé son équipier Stefan Bradl et ramène d'Argentine les deux points de la quatorzième place, alors que Mike di Meglio termine dix-huitième dans la roue des deux pilotes Aspar, Hayden et Eugene Laverty.

Rossi et Dovizioso creusent l'écart au championnat

Au classement général, Rossi est seul en tête, avec 66 points, soit 6 de plus que Dovizioso mais surtout, respectivement 29 et 30 points de plus que Lorenzo et Márquez, cinquième après ce Grand Prix d'Argentine.

Prochain rendez-vous de l'univers du MotoGP, en Andalousie, le 3 Mai prochain, à Jerez de la Frontera, un circuit qui a toujours convenu à Rossi. Aussi, l'occasion sera belle de remporter une troisième victoire en quatre manches.

 

Course - Grand Prix d'Argentine MotoGP

   Nº   Pilote   Moto   Trs  Temps
46 Valentino Rossi Yamaha 25 41'35.644 
4 Andrea Dovizioso Ducati 25 5.685
35 Cal Crutchlow Honda 25 8.298
29 Andrea Iannone Ducati 25 8.352
99 Jorge Lorenzo Yamaha 25 10.192
38 Bradley Smith Yamaha 25 19.876
41 Aleix Espargaro Suzuki 25 24.333
44 Pol Espargaro Yamaha 25 27.670
45 Scott Redding Honda 25 34.397
10  25 Maverick Viñales Suzuki 25 34.808
11  9 Danilo Petrucci Ducati 25 40.206
12  43 Jack Miller Honda 25 42.654
13  8 Hector Barbera Ducati 25 42.729
14  76 Loris Baz Yamaha Forward 25 42.853
15  6 Stefan Bradl Yamaha Forward 25 43.037
16  69 Nicky Hayden Honda 25 43.252
17  50 Eugene Laverty Honda 25 43.400
18  63 Mike di Meglio Ducati 25 43.808
19  19 Alvaro Bautista Aprilia 25 44.878
20  33 Marco Melandri Aprilia 25 56.236
21  17 Karel Abraham Honda 25 1'03.371
22  15 Alex de Angelis ART/Aprilia 25 1'08.444
7 Hiroshi Aoyama Honda 24  
93 Marc Marquez Honda 23  
68 Yonny Hernandez Ducati 6
 
partages
Un premier podium avec LCR pour Cal Crutchlow

Article précédent

Un premier podium avec LCR pour Cal Crutchlow

Article suivant

Yonny Hernández arrêté par les flammes

Yonny Hernández arrêté par les flammes
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021