Valentino Rossi a "tout tenté" pour monter sur le podium, en vain

partages
commentaires
Valentino Rossi a
Par : Léna Buffa
13 nov. 2016 à 17:21

Valentino Rossi a conclu le Grand Prix de Valence à la même position que l'année dernière, mais au terme d'une course diamétralement différente.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le poleman Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, le troisième Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Quatrième à l'arrivée, le pilote italien ne doit son absence du podium qu'à un Andrea Iannone motivé comme jamais pour clore sur un succès son aventure avec Ducati. Le succès en question est un succès d'honneur, celui d'être à venu à bout de son illustre compatriote.

Pour espérer faire mieux, il aurait fallu avoir les ressources d'un Jorge Lorenzo lancé sur un rythme imparable dans les premiers tours, ou d'un Marc Márquez capable de hausser le ton dans le dernier tiers de la course, au point de se rapprocher de celui qui avait filé en tête.

"Sur cette piste, Jorge pilote mieux que moi et est plus rapide", constate sans détour Valentino Rossi, qui aura assisté impuissant au dernier succès de son coéquipier de longue date chez Yamaha. Pour l'Italien, les pneus ont été au cœur du problème, sur une piste qui ne fait pas partie de ses favorites : "J'ai beaucoup souffert avec les pneus, surtout à l'avant où j'avais un pneu qui n'était pas bon pour moi. Je voulais essayer de courir avec le dur mais je n'avais malheureusement pas assez de grip sur le flanc gauche. Aujourd'hui, avec des températures un peu plus élevées, j'ai souffert avec le pneu [le plus] tendre, mais le fait est surtout que Jorge est plus rapide."

Quant au train d'enfer imprimé par Márquez dans la dernière partie de la course, là non plus Rossi n'est pas surpris : "À Valence, comme en Aragón, on s'attendait à ce que les Honda soient plus rapides dans les derniers tours, parce qu'ils stressent moins le pneu arrière. Sur les dernières courses, les Ducati aussi ont mieux utilisé les pneus et en particulier le pneu avant. C'est comme si elles l'avaient moins utilisé, que ce soit sur le mouillé, en Malaisie, ou ici."

Des bagarres exaltantes

Malgré ces désavantages, Valentino Rossi assure qu'il a "tout tenté", mais que "ça n'était pas suffisant pour le podium." Parti de la première ligne pour la 12e fois cette saison - autant que ces trois dernières années cumulées -, il n'a pu accrocher le 11e podium qu'il a touché du doigt.

"La course a été très difficile. Je suis surtout déçu de ne pas avoir réussi à monter sur le podium. Mais ça a été une belle course, je me suis amusé", assure-t-il. "On a eu de belles bagarres, surtout avec Iannone mais aussi avec Márquez ou Viñales. Je crois que la course a été belle à voir aussi. Ces dernières années, les courses à Valence ont été un peu ennuyeuses, mais celle d'aujourd'hui a été belle."

Face à la Ducati n°29, Rossi a tenté de prendre l'avantage dans les virages à droite, mais n'a pu résister dans les virages - plus nombreux - à gauche ou en ligne droite, l'endroit favori de la Desmosedici pour reprendre les devants.

"J'ai essayé d'abattre mes cartes. J'ai essayé par tous les moyens de passer Iannone à la fin, mais il était plus rapide que moi. À la fin, j'étais en difficulté avec les pneus. À l'arrière, on savait qu'on était tous à la limite, il l'était lui aussi, mais je pensais être un peu mieux loti à l'avant. Cependant, avec les températures qui ont quelque peu augmenté, j'étais un peu en difficulté avec le pneu avant et à la fin je n'ai pas réussi. Il a été plus fort, il m'a battu."

"Quand on est arrivé plus ou moins à la mi-course, j'ai pu dépasser Iannone et garder la deuxième place pendant quelques tours, malheureusement je n'étais pas assez rapide pour creuser un peu l'écart, on a donc recommencé à se battre. Dans la seconde partie de la course, Márquez était beaucoup plus rapide et il a fallu continuer la bagarre contre Iannone, qui se bat toujours le couteau entre les dents."

"Quand tu te bats contre Iannone, ça n'est jamais facile", souligne-t-il dans un sourire. "Mais franchement, c'était une grosse bagarre mais on ne s'est jamais touché, tout est ok. Je crois qu'il a été très agressif avec moi comme avec tout le monde."

"Ça aurait été beau de terminer l'année avec un podium, mais ça a quand même été une belle course", conclut Valentino Rossi, qui en termine donc à 49 points du Champion du monde, dauphin pour la troisième saison de suite. Le prochain chapitre, il commencera à l'écrire dès mardi, avec les premiers essais de l'intersaison.

Veste à capuche femme Valentino Rossi
Veste à capuche femme Valentino Rossi, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Márquez a vécu "le pire départ de l'année"

Article précédent

Márquez a vécu "le pire départ de l'année"

Article suivant

Viñales - "J'ai manqué de peu la chute"

Viñales - "J'ai manqué de peu la chute"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Course
Lieu Valencia
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions