Rossi reproche à Binder une manœuvre agressive en course

Valentino Rossi reproche à Brad Binder d'avoir été trop agressif en le doublant en course au Grand Prix du Qatar, ce dont le Sud-Africain se défend. Le vétéran du plateau estime que la jeune génération manque souvent de respect dans les duels en piste.

Rossi reproche à Binder une manœuvre agressive en course

Le Grand Prix du Qatar de Valentino Rossi a été marqué par un incident avec Brad Binder. Alors 12e, l'Italien a été attaqué par le pilote KTM au premier virage et a dû ouvrir sa trajectoire pour éviter un contact. La direction de course ne s'est pas penchée sur l'incident mais Rossi n'a pas du tout apprécié la manœuvre de Binder, qui était selon lui prêt à le sortir de la piste pour gagner une place dans une lutte hors du top 10.

"Pour moi, ça ne dépend pas vraiment de la position mais plus des pilotes", a expliqué Rossi ce jeudi à Losail. "Beaucoup de pilotes sont plus propres et roulent avec un grand respect pour leurs rivaux. Vous avez d'autres pilotes comme Binder, qui sont beaucoup plus agressifs et ne se préoccupent pas de leur rival. Donc si vous essayez de fermer la porte, il relâche les freins, et si vous ne bougez pas, il vous percute et vous envoie hors de la piste. Mais c'est comme ça, maintenant c'est comme ça."

"Peut-être que le mot 'respect' est trop gros pour cette situation, mais c'est dur de comprendre la limite parce qu'avant, en général, quand on touchait un pilote, c'était involontaire. Mais maintenant, certains pilotes pensent juste à leur course et pas à celles des autres."

Lire aussi :

Brad Binder a de son côté décrit une manœuvre musclée mais selon lui sportive. "C'était assez serré au virage 1, mais il n'y a pas eu de contact", a insisté le Sud-Africain dimanche. "J'étais proche de lui mais il a un peu relâché les freins donc je les ai relâchés aussi. C'était serré, mais il n'y a pas eu de contact, c'était suffisamment propre."

Le 25e anniversaire des débuts de Valentino Rossi en Championnat du monde a été célébré hier. Celui qui a remporté neuf titres, dont sept dans la catégorie reine, estime que la jeune génération affichait un grand respect pour ses aînés lorsqu'il a rejoint les Grands Prix au cœur des années 1990, une notion qui s'est perdue avec le temps.

"Quand j'étais jeune, l'approche était un peu différente par rapport à aujourd'hui. Les jeunes pilotes avaient beaucoup plus de respect que maintenant pour les pilotes plus âgés. Je pense que c'est une évolution partout dans le monde, pas seulement en MotoGP. Il y a 25 ans, quand tu étais jeune, tu devais montrer un grand respect envers les aînés. Ce n'est plus vraiment comme ça."

Lire aussi :

À cette époque, les relations entre pilotes étaient différentes et Rossi estime que les incidents de la sorte se réglaient entre eux, sans la même médiatisation. Il regrette également cette évolution, chaque manœuvre des pilotes en piste étant désormais scrutée : "Je l'ai vécu personnellement, parce que ça fait longtemps que je cours. La situation a changé, il y a beaucoup plus de caméras, beaucoup plus de pression extérieure et il n'est plus possible de se comporter de la sorte parce que, si quelque chose de sincère et de sanguin est fait, comme dans les années 1990, cela déclenche des polémiques qui vous épuisent pendant plusieurs semaines."

"Il faut toujours, ou faire semblant, d'être politiquement correct, parce que le monde est ainsi fait. Ou alors il faut être plus fourbe. Mais j'ai bien peur que, de ce point de vue, l'ancien temps ne revienne pas."

Avec Léna Buffa et Matteo Nugnes

partages
commentaires

Voir aussi :

Parfois "agressif pour rien", Quartararo veut gagner en douceur

Article précédent

Parfois "agressif pour rien", Quartararo veut gagner en douceur

Article suivant

Bagnaia partira en tête s'il en a encore l'occasion

Bagnaia partira en tête s'il en a encore l'occasion
Charger les commentaires
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021