Valentino Rossi - "Chaque week-end, une nouvelle histoire"
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing et Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Le troisième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

A ceux qui s'étonnaient de le voir remporter le premier Grand Prix de la saison, Valentino Rossi a répondu en ne laissant personne prendre sa place à la tête du Championnat. Neuf courses ont passé, neuf courses dont il n'a manqué aucun podium, comptabilisant à ce jour trois victoires et treize points d'avance sur son plus proche poursuivant.

La pause est arrivée à point nommé, précisément à mi-chemin de cette saison, de quoi reprendre des forces et affûter sa préparation physique avant d'attaquer un mois d'août très chargé durant lequel trois épreuves seront disputées sur deux continents différents en l'espace de quatre semaines. La première d'entre elles se dispute à Indianapolis, un circuit certes légendaire mais qui n'a pas vraiment les faveurs de Rossi malgré sa victoire lors de la première édition, en 2008.

"La première partie de la saison a été très bonne et j'ai essayé de me reposer un peu et de me préparer pour la seconde moitié," a expliqué Valentino Rossi à l'heure de faire sa rentrée des classes, cet après-midi sur le circuit américain. "Elle s'annonce très difficile, chaque course sera importante, beaucoup de pilotes sont très rapides. J'essaye de me tenir prêt."

"Cette piste ne fait pas partie de mes favorites, mais la course de l'année dernière avait été bonne. J'ai surtout apprécié les dix premiers tours, qui ont été les plus excitants de 2014, avec beaucoup de pilotes impliqués dans une grosse bagarre," rappelle le pilote Yamaha, alors leader au début de l'épreuve puis engagé dans cette bataille acharnée contre Dovizioso, Lorenzo et le futur vainqueur, Márquez. "Durant la seconde moitié de la course, je n'avais pas été suffisamment fort pour rester au contact de Marc et Jorge," regrette l'Italien, qui en retirera tout de même une troisième place, son premier podium à Indianapolis après cinq ans de disette.

"Je vais essayer de poursuivre sur cette lancée," promet Valentino Rossi, "bien travailler pendant les essais et faire en sorte d'être prêt pour la course. Il va aussi falloir attendre de connaître les prévisions météo, parce que personne ne sait vraiment quel sera le niveau de grip de ce bitume. Personnellement, j'espère que ce sera sec," précise-t-il après un jeudi pluvieux.

Battre Honda sur l'un de ses circuits fétiches?

Honda a beau jouir d'un palmarès éloquent à Indianapolis - invaincue depuis 2010! - Rossi espère une épreuve qui s'inscrive dans la lignée de la tendance générale affichée cette saison, c'est-à-dire avec une Yamaha revigorée et capable de jouer les avant-postes.

"Par le passé, cette piste a généralement été un peu plus favorable à Honda, et en particulier à Marc," reconnaît-il. "L'année dernière, on était contents d'avoir placé les deux M1 sur le podium. On n'était pas très loin, mais on était quand même derrière. Cependant, c'est une nouvelle saison et chaque week-end est une nouvelle histoire. On doit donc faire de notre mieux."

S'en tenant à sa stratégie habituelle, Valentino Rossi ne veut pas perdre de temps et tentera d'être dans le rythme dès les premiers essais, qui auront lieu vendredi à 15h55 heure française.

 

partages
commentaires
Ducati espère remonter la pente à Indianapolis

Article précédent

Ducati espère remonter la pente à Indianapolis

Article suivant

Márquez et Honda arrivent à Indy en position de force

Márquez et Honda arrivent à Indy en position de force
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021