Rossi heureux que Dovizioso soit son dernier coéquipier

Valentino Rossi se réjouit de bientôt partager le garage du team Petronas avec Andrea Dovizioso, qui pourra selon lui beaucoup apporter à Yamaha.

Rossi heureux que Dovizioso soit son dernier coéquipier

Les coéquipiers s'enchaînent aux côtés de Valentino Rossi cette saison. L'Italien a débuté l'année avec son compatriote Franco Morbidelli, membre de son Academy, mais le vice-Champion 2020 n'a plus été vu en course depuis le GP d'Allemagne en raison de son opération du genou. Son retour, prévu pour le premier des deux rendez-vous de Misano, se fera dans l'équipe Yamaha officielle.

Dans les quatre dernières courses, Rossi a vu plusieurs pilotes se succéder sur la seconde M1 du team Petronas : Garrett Gerloff, Cal Crutchlow puis Jake Dixon, qui sera encore aligné au GP d'Aragón. Dès la manche suivante, c'est toutefois Andrea Dovizioso qui est attendu sur la Yamaha aux couleurs de Petronas pour faire son grand retour en MotoGP. Une nouvelle qui réjouit le #46.

"Je suis heureux d'avoir Dovi [comme coéquipier] parce qu'il a beaucoup d'expérience, il est très rapide et nous avons une bonne relation", a déclaré Rossi. "On s'est toujours battus depuis 2008 et je suis très heureux qu'il revienne. Et je pense qu'il peut apporter quelque chose à Yamaha pour améliorer la moto. Je suis très heureux qu'on soit coéquipiers."

Lire aussi :

Cal Crutchlow, qui sera encore aligné dans le team Yamaha factory en Aragón avant de reprendre son rôle de pilote d'essais, espère quant à lui qu'Andrea Dovizioso pourra mener un travail utile pour la marque. Il s'attend néanmoins à une période d'adaptation pour le triple vice-Champion du monde, qui va découvrir une machine très différente de la Ducati qu'il a pilotée durant huit saisons et de l'Aprilia avec laquelle il a participé à plusieurs tests cette année, ces deux motos étant équipées d'un V4 alors que la M1 est propulsée par un quatre cylindres en ligne.

"Je ne sais pas ce qu'il peut apporter à Yamaha", a reconnu celui qui a été le coéquipier de Dovizioso chez Tech3 en 2012 puis chez Ducati en 2014. "Je pense que ce sera très différent de ce à quoi il est habitué. Il était habitué à avoir beaucoup de puissance en ligne droite. Dovi est un excellent pilote, quelqu'un de bien et je pense qu'il sera très bon, j'espère que ce sera le cas. Et ce qui est bien, c'est qu'on aura des tests en commun l'an prochain. Nous ne travaillons pas de la même façon, nous sommes des pilotes très différents mais on comprend bien ce qui marche ou pas. Je pense qu'il sera bon et j'espère qu'il s'en sortira."

"Mais je pense qu'il va sentir une grosse, grosse différence par rapport à ce qu'il connaissait. Il a piloté la Ducati très longtemps et il n'aura pas le même avantage ici. On connaît l'avantage qu'il avait sur cette moto et ce n'est clairement pas le même ici, donc ça ne sera pas facile. On verra comment ça se passera. Je vais travailler avec lui et les autres pilotes Yamaha, et nous essaierons de comprendre la situation."

Pecco Bagnaia a été l'un des principaux bénéficiaires de la mésentente entre Andrea Dovizioso et les patrons de Ducati la saison passée, puisque c'est ce qui lui a ouvert les portes de l'équipe officielle. Lui aussi se réjouit néanmoins de bientôt revoir son compatriote au départ des Grands Prix. "Je pense que s'il a la motivation de revenir, nous sommes toujours heureux d'avoir un pilote italien de plus courant à nos côtés", a souligné le natif de Turin. "Il peut faire de bonnes choses."

Lire aussi :

Avec Angus Martin

partages
commentaires

Voir aussi :

Six marques dans le top 6, un record qui ravit les pilotes

Article précédent

Six marques dans le top 6, un record qui ravit les pilotes

Article suivant

Puig : Pol Espargaró a retrouvé "son vrai niveau"

Puig : Pol Espargaró a retrouvé "son vrai niveau"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021