Valentino Rossi espère disputer le GP d'Italie, mais souffre toujours

Valentino Rossi passera un contrôle médical jeudi, au Mugello, dans l'espoir de pouvoir disputer son Grand Prix national malgré son récent accident de motocross.

Une semaine après l'accident de motocross qui l'a mené à l'hôpital, jeudi soir, et a requis qu'il reste en observation près de 24 heures pour un léger traumatisme thoraco-abdominal, le pilote italien indique être toujours en proie à la douleur et n'est par conséquent pas certain de participer à son Grand Prix national, sixième manche du championnat.

Il doit passer un contrôle médical jeudi, à son arrivée au Mugello, afin d'obtenir l'aval des médecins pour prendre la piste vendredi et disputer les premiers essais libres du Grand Prix d'Italie. Sa participation à l'épreuve reste pour l'heure sujette à ce contrôle, même si seuls les premiers essais libres au guidon de sa YZR-M1 rendront probablement le verdict final.

"Malheureusement, j’ai chuté en m’entraînant en motocross. Les douleurs à l’abdomen et dans la poitrine sont toujours assez fortes", constate Valentino Rossi en cette veille de premiers rendez-vous médiatiques sur place. "Heureusement, mon état s’améliore de jour en jour et me permet d’être un peu plus positif à propos du week-end du Mugello."

"Mon désir de prendre le départ du GP d’Italie est très fort, et je suis en train d’essayer de récupérer le plus vite possible. Ce ne sera pas facile mais j’ai encore quelques jours pour continuer les traitements", explique-t-il. "Jeudi, je vais devoir passer un examen médical en vue d’obtenir l’autorisation de prendre la piste. Si tout va bien, je piloterai ma YZR-M1 vendredi pour vraiment comprendre mon état de santé. Je vais faire de mon mieux pour être en piste samedi, c’est certain."

"C’est un week-end important pour Valentino", rappelle Massimo Meregalli, directeur de l'équipe Yamaha. "Malheureusement, il a subi un accident de motocross la semaine dernière, mais il se remet. Il est très motivé à l’idée de prendre part à son Grand Prix à domicile et son état s’améliore de jour en jour."

Rappelons que Valentino Rossi a déclaré forfait pour son Grand Prix national en une seule occasion, l'édition 2010. Il s'était alors fracturé le tibia et le péroné lors des essais libres du Mugello et avait dû manquer, pour la première fois de sa carrière, quatre Grands Prix.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Circuit Mugello
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Preview
Tags blessure, examen