Valentino Rossi - Le dixième titre ne serait pas le plus beau
Le troisième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le poleman Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Le petit monde de la moto ne parle que de ça : et si Valentino Rossi redevenait cette année Champion du Monde? Six ans après son dernier sacre, le revoici en lice pour un huitième couronnement dans la discipline reine, le dixième toutes catégories confondues.

Que l'on se méprenne pas, on n'y est pas encore. Certes, personne n'a pu le déloger de la première place du classement depuis qu'il s'y est installé en remportant le Grand Prix inaugural de la saison, mais Rossi doit encore tenir durant toute une moitié de saison, neuf courses et trois interminables mois, avant d'espérer déposer une nouvelle plaquette à son nom sur le trophée des Champions MotoGP.

"Je vais essayer jusqu'au bout," promet la star des pilotes italiens qui, en attendant de connaître le dénouement de cette nouvelle aventure, se délecte de son retour au premier plan. "Je suis avant tout très heureux de me battre pour le titre parce que je ne l'ai pas remporté depuis longtemps, depuis 2009, et je suis passé par des moments compliqués, de mauvaises blessures et des saisons difficiles sans bons résultats avec Ducati. Avec Yamaha, j'arrive peu à peu à être de plus en plus fort," se félicite-t-il.

Valentino Rossi dispute sa vingtième saison en Championnat du Monde, autant dire que les arcanes de la compétition, ça le connaît. Hors de question, donc, de se laisser piéger par les écueils qui l'attendent dans les mois à venir, alors que les performances se nivellent vers le haut et que les outsiders d'hier - les pilotes Ducati - ont cédé leur place à un requin nommé Marc Márquez, redevenu prétendant à la victoire.

"C'est une super saison, parce que beaucoup de pilotes sont très rapides, le niveau est très élevé," s'enthousiasme le pilote Yamaha. "Il faut qu'on reste concentrés. L'année dernière on a été forts dans la seconde partie de la saison, on a beaucoup amélioré la moto et on a pu gagner quelques courses. Je pense qu'on est un peu plus forts cette année parce que la moto s'est améliorée, on doit donc essayer de se battre à chaque course."

Combatif, il l'est. Mais nostalgique, aussi... Car lorsqu'on lui demande si cet éventuel titre serait le plus important de sa carrière, la réponse de Valentino Rossi est nette : "Non." Au fond, la saveur des premiers sacres reste incomparable : "2001, c'était la dernière saison avec les 500cc deux temps. Or, quand j'étais très jeune, c'était mon rêve de piloter une 500cc et c'est donc resté très important pour moi. Et puis il y a aussi 2004, ma première saison avec Yamaha."

Laissons le temps à l'Histoire de s'écrire et peut-être Rossi, s'il est titré à l'automne, saura-t-il trouver à ce sacre la saveur délicieuse d'une renaissance inattendue.

partages
commentaires
Ducati et Dovizioso n’ont pas été à la fête

Article précédent

Ducati et Dovizioso n’ont pas été à la fête

Article suivant

Course - Márquez contrôle Lorenzo et Rossi sur le podium

Course - Márquez contrôle Lorenzo et Rossi sur le podium
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021