Valentino Rossi - "Partir huitième est un gros problème"
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Préoccupé hier par le niveau général affiché par sa Yamaha sur un tracé d’Indianapolis qui accueille le dixième Grand Prix de l’année en MotoGP, Valentino Rossi n’est pas plus détendu au moment d’entamer la veillée d’armes pour la course dominicale. Certes, il y a eu des progrès et l’ensemble est moins désespérant, mais les qualifications ont été ratées. Le "Doctor" s’élancera huitième sur le Brickyard, égalant sa plus mauvaise performance effectuée dans l’exercice cette saison. Mais cette fois, remonter sera plus dur.

C’est l’homme de Tavullia qui le reconnaît. Son rythme de course le met au mieux à la quatrième place, derrière les deux Honda officielles et son équipier déjà avide de combler une partie de ses 13 points de retard au championnat. De fait, il fallait rester au contact du trio de tête pour ne pas subir sa loi. Un objectif raté : "J’ai rencontré du trafic, j’ai fait des erreurs et je devrais partir de la troisième ligne. C’est un gros problème car je ne suis pas rapide alors que nous continuons à rencontrer des problèmes avec la moto. Nous devons les résoudre et faire un pas en avant demain lors du warm-up."

Dans ces conditions, se battre pour un podium sera compliqué. Oui, ce sera très difficile.

Valentino Rossi

Une progression constatée pourtant ce samedi. Mais la concurrence n’a pas attendu : "Hier j’étais vraiment lent et nous avons élevé notre niveau de jeu, tout comme la possibilité de mieux préserver les pneus. Mon rythme n’est plus si mauvais. Hélas, les qualifications ne m’ont pas permis de m’inscrire sur la seconde ligne. "     

"Dans ces conditions, se battre pour un podium sera compliqué. Marc et Jorge sont très forts tandis que, comme au Sachsenring, Dani est là. Oui, ce sera très difficile." Qui plus est, avant de rejoindre les pilotes cités, l’homme de Tavullia devra franchir un barrage composé d’un Crutchlow saignant, d’un Smith équipé d’une Yamaha performante et d’un Petrucci inattendu et imprévisible sur une Ducati.   

partages
commentaires
Jorge Lorenzo - "En course j’aurai mon mot à dire"

Article précédent

Jorge Lorenzo - "En course j’aurai mon mot à dire"

Article suivant

Ducati et Dovizioso n’ont pas été à la fête

Ducati et Dovizioso n’ont pas été à la fête
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021