Valentino Rossi en quête de confirmation à Brno

Plus que son 200e podium, Valentino Rossi espère obtenir à Brno la confirmation que la direction prise lors du dernier Grand Prix en date est la bonne pour lui permettre de se stabiliser aux avant-postes.

Valentino Rossi en quête de confirmation à Brno

Après avoir fait son retour sur le podium lors du dernier Grand Prix en date, Valentino Rossi aborde la manche de Brno dans l'espoir d'y confirmer qu'il ne s'agissait pas d'une performance sans lendemain. Le pilote Yamaha a l'intention de prouver sur une piste bien différente de la précédente que la direction prise en changeant ses réglages lui permettra de retrouver de manière stable la compétitivité qui lui a manqué ces derniers mois.

"C'est un week-end important car lors de la dernière course, à Jerez, on a fait un changement qui m'a apporté de meilleures sensations et j'ai apprécié le week-end. Faire mon retour sur le podium après une longue absence et une période difficile, c'était une belle sensation", explique Rossi, troisième à Jerez pour ce qui était son 199e podium dans la catégorie reine.

"Je ne suis pas ici pour les 200 podiums", prévient-il à présent. "Je suis ici car j'aime courir à moto et j'aime le challenge d'essayer de rester au top. Au final, ce n'est qu'un chiffre. Quand on est plus vieux on commence à regarder les chiffres et c'est bien, je suis fier, mais je pense que ça n'est pas une énorme motivation."

"Il est important de comprendre si je peux être fort ici aussi", reprend Rossi, "parce que la piste est super, elle m'a toujours plu, mais ces dernières années avec la Yamaha j'ai eu un peu de mal. Il est donc important de comprendre quel sera notre potentiel sur une autre piste et dans des conditions différentes, et aussi pour comprendre ce qui pourrait se passer sur les prochaines courses."

Lire aussi :

"Ici [en MotoGP], la situation change en peu de temps. Après la première course les sensations étaient très mauvaises, mais après une bonne course il est normal de penser que pas à pas on peut atteindre le sommet. L'objectif était d'être dans le top 5 et il est donc ensuite devenu d'être dans le top 3. Cela dépend beaucoup des résultats et de la vitesse que j'aurai sur les prochaines courses, mais je pense qu'on est en capacité de se battre pour tous les résultats", pressent le pilote italien, qui avait abandonné lors de la première course alors qu'il occupait la dixième place.

Un regard neuf dans le stand

Pour inverser la tendance entre les deux courses de Jerez, Valentino Rossi a dû convaincre Yamaha qu'il devait suivre sa propre route en matière de réglages. Un changement qui est venu compléter celui de son chef mécanicien, pour au final redonner un coup de boost au stand du #46.

"L'été dernier, on a compris qu'on avait besoin de quelque chose de différent, on a donc changé de chef mécanicien et essayé de miser sur quelqu'un de plus jeune, venu du Moto2. Il n'avait pas d'expérience en MotoGP, mais j'aime beaucoup son approche", explique Rossi au sujet de David Muñoz qui l'a rejoint pendant l'intersaison.

Lire aussi :

"Je me sens très bien avec lui, il peut m'apprendre beaucoup de choses et c'est une façon différente de travailler sur la moto. On avait besoin d'un regard neuf", poursuit-il. "C'est super, c'est un chef mécanicien très différent, très jeune. Il appartient à une bonne génération, surtout en Espagne, celle qui a grandi avec le team Pons. Ils ont beaucoup d'expérience avec les réglages, le châssis."

"Et puis, mis à part ses capacités techniques, c'est son approche : il est très calme, toujours optimiste. À ce stade, pour un pilote c'est très important d'avoir ce genre de soutien dans le stand", souligne-t-il. "Il nous faut du temps pour améliorer notre relation, c'est sûr, et pour qu'il comprenne ce dont j'ai besoin, mais sur les prochaines courses on pourra comprendre si on est en bonne voie."

partages
commentaires
Zarco veut mieux se qualifier pour exploiter la Ducati en course

Article précédent

Zarco veut mieux se qualifier pour exploiter la Ducati en course

Article suivant

Dovizioso : briller à Brno pour le championnat et pour son futur

Dovizioso : briller à Brno pour le championnat et pour son futur
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021