MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
11 oct.
Warm-up dans
11 jours
16 oct.
Prochain événement dans
15 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
22 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
36 jours
13 nov.
Prochain événement dans
43 jours
20 nov.
Prochain événement dans
50 jours

Valentino Rossi en quête de confirmation à Brno

partages
commentaires
Valentino Rossi en quête de confirmation à Brno
Par :

Plus que son 200e podium, Valentino Rossi espère obtenir à Brno la confirmation que la direction prise lors du dernier Grand Prix en date est la bonne pour lui permettre de se stabiliser aux avant-postes.

Après avoir fait son retour sur le podium lors du dernier Grand Prix en date, Valentino Rossi aborde la manche de Brno dans l'espoir d'y confirmer qu'il ne s'agissait pas d'une performance sans lendemain. Le pilote Yamaha a l'intention de prouver sur une piste bien différente de la précédente que la direction prise en changeant ses réglages lui permettra de retrouver de manière stable la compétitivité qui lui a manqué ces derniers mois.

"C'est un week-end important car lors de la dernière course, à Jerez, on a fait un changement qui m'a apporté de meilleures sensations et j'ai apprécié le week-end. Faire mon retour sur le podium après une longue absence et une période difficile, c'était une belle sensation", explique Rossi, troisième à Jerez pour ce qui était son 199e podium dans la catégorie reine.

"Je ne suis pas ici pour les 200 podiums", prévient-il à présent. "Je suis ici car j'aime courir à moto et j'aime le challenge d'essayer de rester au top. Au final, ce n'est qu'un chiffre. Quand on est plus vieux on commence à regarder les chiffres et c'est bien, je suis fier, mais je pense que ça n'est pas une énorme motivation."

"Il est important de comprendre si je peux être fort ici aussi", reprend Rossi, "parce que la piste est super, elle m'a toujours plu, mais ces dernières années avec la Yamaha j'ai eu un peu de mal. Il est donc important de comprendre quel sera notre potentiel sur une autre piste et dans des conditions différentes, et aussi pour comprendre ce qui pourrait se passer sur les prochaines courses."

Lire aussi :

"Ici [en MotoGP], la situation change en peu de temps. Après la première course les sensations étaient très mauvaises, mais après une bonne course il est normal de penser que pas à pas on peut atteindre le sommet. L'objectif était d'être dans le top 5 et il est donc ensuite devenu d'être dans le top 3. Cela dépend beaucoup des résultats et de la vitesse que j'aurai sur les prochaines courses, mais je pense qu'on est en capacité de se battre pour tous les résultats", pressent le pilote italien, qui avait abandonné lors de la première course alors qu'il occupait la dixième place.

Un regard neuf dans le stand

Pour inverser la tendance entre les deux courses de Jerez, Valentino Rossi a dû convaincre Yamaha qu'il devait suivre sa propre route en matière de réglages. Un changement qui est venu compléter celui de son chef mécanicien, pour au final redonner un coup de boost au stand du #46.

"L'été dernier, on a compris qu'on avait besoin de quelque chose de différent, on a donc changé de chef mécanicien et essayé de miser sur quelqu'un de plus jeune, venu du Moto2. Il n'avait pas d'expérience en MotoGP, mais j'aime beaucoup son approche", explique Rossi au sujet de David Muñoz qui l'a rejoint pendant l'intersaison.

Lire aussi :

"Je me sens très bien avec lui, il peut m'apprendre beaucoup de choses et c'est une façon différente de travailler sur la moto. On avait besoin d'un regard neuf", poursuit-il. "C'est super, c'est un chef mécanicien très différent, très jeune. Il appartient à une bonne génération, surtout en Espagne, celle qui a grandi avec le team Pons. Ils ont beaucoup d'expérience avec les réglages, le châssis."

"Et puis, mis à part ses capacités techniques, c'est son approche : il est très calme, toujours optimiste. À ce stade, pour un pilote c'est très important d'avoir ce genre de soutien dans le stand", souligne-t-il. "Il nous faut du temps pour améliorer notre relation, c'est sûr, et pour qu'il comprenne ce dont j'ai besoin, mais sur les prochaines courses on pourra comprendre si on est en bonne voie."

Zarco veut mieux se qualifier pour exploiter la Ducati en course

Article précédent

Zarco veut mieux se qualifier pour exploiter la Ducati en course

Article suivant

Dovizioso : briller à Brno pour le championnat et pour son futur

Dovizioso : briller à Brno pour le championnat et pour son futur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Lieu Brno Circuit
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa