Valentino Rossi ressent les symptômes d'une "grosse grippe"

Soulagé d'être à l'isolement chez lui et non sur les lieux du Grand Prix d'Aragón, Valentino Rossi s'est montré en relative bonne forme ce matin.

Valentino Rossi ressent les symptômes d'une "grosse grippe"

Valentino Rossi a accordé ce matin à une radio italienne une première interview par téléphone, après l'annonce de son infection au COVID-19 jeudi soir.

Admettant être "encore énervé" par la situation alors qu'il doit manquer au minimum un Grand Prix, le pilote Yamaha est apparu aussi blagueur que d'habitude et dans une relative bonne forme malgré les symptômes qui l'ont alerté jeudi. "Au final, c'est comme une grosse grippe : fièvre constante, mal de tête, mal dans les os", a-t-il expliqué aux animateurs de Radio Deejay.

Lire aussi :

"J'ai fait le test classique mardi matin, j'avais donc le feu vert pour entrer dans le paddock", a raconté Rossi. "Mais mercredi soir, jeudi matin, avant de partir, j'ai commencé à me sentir mal. Les symptômes étaient précisément ceux-là : mal de dos, mal aux os, mal de tête. J'ai pris ma température et j'avais 37,6."

Alerté, le pilote italien a fait appel à son médecin et passé deux nouveaux tests, jusqu'à recevoir le verdict dans l'après-midi. "J'ai été fait un autre test rapide, qui était encore négatif, mais j'ai quand même décidé de ne pas partir parce que je n'allais pas bien. Le résultat du bon test est arrivé dans l'après-midi et il était positif. Heureusement que je suis resté à la maison, au moins je suis chez moi", a-t-il souligné.

En paraphrasant un dicton selon lequel la fortune est aveugle mais la poisse y voit très bien, Valentino Rossi estime que le virus a frappé fort ces derniers jours. Peu après sa propre annonce, c'est en effet la championne de natation Federica Pellegrini qui a révélé être elle aussi contaminée. "Je l'ai écrit à Pellegrini. Je lui ai dit que le virus y voit bien, parce qu'il a pris elle, moi, Cristiano Ronaldo, Ibrahimovic. Il a haussé le niveau !" a-t-il plaisanté.

Désormais bloqué chez lui, le pilote Yamaha a suivi les premiers essais libres du Grand Prix d'Aragón à la télévision, observant notamment le retard d'une demi-heure pris dans l'attente que le thermomètre grimpe alors que moins de 10°C étaient enregistrés sur le bitume du circuit peu avant 10h. "Rouler à moto avec ces températures, c'est très dangereux", a-t-il jugé.

Valentino Rossi n'est pas le seul pilote à manquer cette manche à cause du coronavirus : le pilote Moto3 Tony Arbolino est à l'isolement en Espagne, après avoir voyagé aux côtés d'une personne infectée.

Lire aussi :

partages
commentaires
Arbolino cas contact au COVID-19 et absent du GP d'Aragón

Article précédent

Arbolino cas contact au COVID-19 et absent du GP d'Aragón

Article suivant

Les séances de samedi matin décalées en Aragón

Les séances de samedi matin décalées en Aragón
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021