Pourquoi il est possible de voir Valentino Rossi rouler pour VR46

Même si tout porte à croire que Valentino Rossi annoncera sa retraite au sortir de la pause estivale, plusieurs éléments laissent penser que l'on pourrait le voir sur une Ducati de son team, VR46, la saison prochaine, aux côtés de son demi-frère Luca Marini.

Pourquoi il est possible de voir Valentino Rossi rouler pour VR46

Arrivé dans le team Petronas cette année à la suite de la décision de l'équipe Yamaha officielle de le remplacer par Fabio Quartararo, Valentino Rossi traverse la période la plus difficile de ses 26 ans en Championnat du monde. Après neuf Grands Prix, celui qui a été titré sept fois en 500cc/MotoGP n'est que 19e du championnat avec un maigre total de 17 points, n'ayant décroché qu'un seul top 10 en course, au Mugello. Alors que le vendredi du week-end d'Assen a marqué un anniversaire inédit, celui des quatre ans qui se sont écoulés depuis sa dernière victoire, obtenue sur le même circuit en 2017, son dernier podium en date est le seul qu'il a décroché la saison dernière, à Jerez.

Depuis son arrivée dans le team SRT, Rossi a toujours dit qu'il ne songerait à une prolongation de carrière que si les performances étaient au rendez-vous, et ce n'est clairement pas le cas. "Comme je l'ai toujours dit, les résultats sont très importants et les résultats n'ont pas très bons dans la première partie de la saison, donc... Mais je vous informerai le plus vite possible", a confié le natif de Tavullia au site officiel du MotoGP à Assen, où son équipe, VR46, a officialisé que son arrivée en MotoGP se ferait aux côtés de Ducati.

Le communiqué de presse annonçant l'accord contenait une citation du Prince Abdelaziz ben Abdallah Al Saoud, qui en théorie se trouve derrière le soutien financier apporté par le géant de l'énergie Aramco : "Il serait fantastique que Valentino Rossi puisse rouler pour Aramco Racing Team VR46 ces prochaines années, aux côtés de son frère Luca Marini." L'intéressé n'a toutefois pas caché avoir été pris de cours par cette déclaration.

Lire aussi :

Avant son départ en vacances, la communication verbale et non-verbale de Valentino Rossi a laissé pensé qu'il était peu probable de le voir sur la grille la saison prochaine. Mais différents événements survenus ces dernières semaines pourraient contraindre le pilote italien à prolonger sa carrière.

Une saison supplémentaire pour attirer les sponsors ?

La source de l'imbroglio viendrait des clauses du prétendu contrat faisant de Saudi Aramco le sponsor principal du projet VR46 en MotoGP. Depuis la première annonce au mois d'avril, l'entreprise n'a jamais communiqué sur cet accord, les seules confirmations venant du clan Rossi, qui a assuré avoir l'aval du Prince. Plus précisément, tous les communiqués de presse sont signés par Tanal Entertainment, un conglomérat qui regroupe les entreprises détenues par le Prince saoudien.

Aramco a même cherché à se dissocier de VR46 dans plusieurs communications. "Aramco, l'une des plus grandes entreprises au monde dans l'énergie et la chimie, confirme ne pas être entré dans un partenariat stratégique avec l'équipe de MotoGP VR46 ou toute autre entité en MotoGP", a précisé l'entreprise à Motorsport.com dans une conversation téléphonique. "Aramco n'a pas été informé de l'annonce faite par Tanal Entertainment le mercredi 28 avril. Aramco n'a jamais eu d'accord commercial avec Tanal Entertainment, le Championnat MotoGP ou toute équipe engagée."

Mais ce n'est pas tout. Pendant le week-end du Grand Prix des Pays-Bas, Amin Hassan Nasser, directeur général d'Aramco, était l'invité du team Pramac et le dirigeant a répété tout au long du week-end qu'aucun contrat n'avait été signé avec VR46 et qu'il n'était pas envisagé de le faire. Aramco est devenu l'un des principaux sponsors de la Formule 1 en 2020 et il serait difficile de comprendre pourquoi cette stratégie s'étendrait à VR46, une équipe sans expérience du MotoGP et dont l'objectif initial était de faire rouler deux espoirs, Luca Marini et Marco Bezzecchi.

Le dénouement de cette histoire demeure un mystère et Rossi est resté sur la défensive à chaque fois que le sujet a été évoqué. "Nous sommes de bonne foi", a déclaré le multiple Champion du monde à Assen. "Je discute souvent avec le Prince et tout va bien." Le son de cloche n'est clairement pas le même selon le côté que l'on interroge. "J'aimerais me tromper, mais j'ai l'impression que l'accord ne s'est pas concrétisé", a précisé à Motorsport.com une source proche du dossier.

Et c'est pour cette raison que Rossi pourrait envisager de rejoindre son demi-frère chez VR46, dans le but d'attirer des sponsors et d'assurer la viabilité du projet bien plus efficacement qu'en faisant rouler Bezzecchi.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Ezpeleta : Les pilotes "ne sont même pas d'accord sur les pénalités"
Article précédent

Ezpeleta : Les pilotes "ne sont même pas d'accord sur les pénalités"

Article suivant

Plusieurs pilotes du MotoGP réunis pour un test à Barcelone

Plusieurs pilotes du MotoGP réunis pour un test à Barcelone
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021