Vers un Grand Prix d'Indonésie en 2017

partages
commentaires
Vers un Grand Prix d'Indonésie en 2017
Par : Léna Buffa
27 oct. 2015 à 16:27

Carmelo Ezpeleta, CEO de Dorna Sports, a profité de la tournée extra-européenne du MotoGP pour faire une étape en Indonésie. L'objectif : permettre au pays de faire son retour au calendrier mondial d'ici 2017.

Le promoteur du MotoGP a rencontré le Ministre de la Jeunesse et des Sports et d'autres représentants du gouvernement, ainsi que le CEO du Sentul International Circuit. C'est effectivement vers un retour de Sentul que s'orientent les instances dirigeantes du MotoGP. La piste nécessite néanmoins une remise à niveau pour correspondre aux normes actuelles imposées par la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM), et devra faire l'objet d'une homologation en bonne et due forme.

Il ne s'agissait que d'une première étape pour confirmer l'intention commune d'une coopération. Il faut désormais attendre la présentation officielle du projet, fin novembre, pour en savoir plus. Dans la foulée, Dorna Sports doit signer un contrat avec le circuit de Sentul afin de donner le coup d'envoi de l'organisation de ce Grand Prix, en 2017.

C'est déjà sur le circuit de Sentul que se sont déroulées les deux seules éditions du Grand Prix d'Indonésie qu'a connu le Championnat du Monde, en 1996 et 1997. Valentino Rossi est ainsi le seul pilote du plateau actuel à s'être déjà imposé sur cette épreuve, qu'il a remportée en catégorie 125cc la seconde année.

Un marché prisé par les marques

Quatrième pays le plus peuplé au monde, l'Indonésie compte un nombre non négligeable de fans de MotoGP, mais c'est surtout un marché important pour la vente de motos. En 2014, on annonçait 7,8 millions de deux-roues vendus dans le pays, des chiffres en baisse cette année mais qui continuent de peser très lourd dans les bilans comptables des marques.

En toute logique, Yamaha et Honda, les deux constructeurs qui dominent aujourd'hui les Grands Prix MotoGP, sont de fervents défenseurs de ce projet.

La donne est simple pour Yamaha, puisque l'Indonésie est en tête des productions de la marque dans le monde. C'est la raison pour laquelle Yamaha Indonesia est sponsor officiel du team Yamaha Factory en MotoGP, et pour cela également que l'Indonésie fait partie des destinations que l'équipe championne du monde inclut à ses voyages promotionnels et commerciaux pendant l'hiver.

Honda n'est pas en reste, puisque ses pilotes officiels sont eux aussi mis à contribution pour se rendre dans le pays, et ce depuis de nombreuses années déjà. C'est ainsi, notamment, que Marc Márquez et Dani Pedrosa ont fait rouler leur MotoGP sur le circuit de Sentul à l'automne dernier.

Prochain article MotoGP
Rossi vs Márquez - Il est temps de penser à Valence

Article précédent

Rossi vs Márquez - Il est temps de penser à Valence

Article suivant

Repsol accuse Valentino Rossi et menace de quitter le MotoGP

Repsol accuse Valentino Rossi et menace de quitter le MotoGP

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités