La victoire de Dovizioso entre les mains de la Cour d’appel de la FIM

Le classement du Grand Prix du Qatar est toujours considéré comme provisoire suite à la décision de quatre constructeurs de faire appel après le rejet de leur réclamation concernant une innovation technique de Ducati ce week-end.

La victoire de Dovizioso entre les mains de la Cour d’appel de la FIM

Lire aussi :

La nuit de dimanche a été agitée dans les bureaux de la tour de contrôle du circuit de Losail, où est arrivée la première réclamation du Championnat du monde de MotoGP 2019. En effet, Honda, Suzuki, KTM et Aprilia ont porté Ducati devant la direction de course en raison du design de l'ailette installée devant la roue arrière des Desmosedici GP19 d’Andrea Dovizioso et de Danilo Petrucci au Qatar.

Les quatre constructeurs ont estimé que cette ailette était une atteinte au règlement et pouvait apporter un bénéfice aérodynamique aux machines (ce qui est totalement interdit), mais les responsables de Ducati ont riposté en affirmant que son unique fonction était de refroidir le pneu arrière.

Lire aussi :

Ce dimanche, juste après le warm-up du MotoGP, Motorsport.com s’était entretenu avec Danny Aldridge, directeur technique du championnat, qui avait confirmé que plusieurs équipes étaient sur le pied de guerre concernant cette pièce, mais qu'il ne pouvait rien faire tant que la réclamation n’avait pas été officiellement déposée.

Pour ce faire, elle devait être présentée durant la course et ratifiée jusqu’à une heure après la fin de celle-ci, ce que les représentants de Honda (Alberto Puig), Suzuki (Davide Brivio), KTM (Mike Leitner) et Aprilia (Massimo Rivola) ont fait. Après une délibération ayant également pris en compte les arguments d’un représentant de Ducati (en l’occurrence Fabiano Sterlacchini, le coordinateur technique de piste), le panel de commissaires de la FIM, formé de deux membres fixes et d’un itinérant, a délibéré en faveur de Ducati, bien que la décision n’ait pas été rendue publique avant une heure du matin (horaire du Qatar).

Dès lors, la partie perdante (soit les quatre constructeurs), ont eu une demi-heure pour présenter un recours afin de faire appel, laissant ainsi la victoire de Dovizioso entre les mains de la Cour d’appel de la FIM. Les commissaires chargés de l’affaire entreront en contact avec chacune des parties dans les prochains jours et rendront un avis définitif.

"Une question politique plus que sportive"

"Nous sommes tranquilles car nous savons que nous avons suivi le règlement technique. Il y a neuf jours, une circulaire a été distribuée à toutes les équipes. Dans celle-ci, il était clairement spécifié comment ce genre d’ailette pouvait être utilisé à la partie arrière de la moto", a expliqué Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati, tard dans la nuit. "Si nous avions considéré que cet élément pouvait supposer un risque de sanction, nous n’aurions pas roulé avec. Mais ce n’est pas le cas. Yamaha a déjà utilisé une ailette très similaire l’an passé à Valence, afin d’évacuer l’eau de ses motos", a poursuivi le responsable italien.

Voir aussi :

"Quoi qu’il en soit, le classement reste provisoire tant que la situation n’est pas réglée. Je crois qu’il s’agit plus d’une question politique que d’une question sportive. Nous avons déjà vu par le passé que certains ont souhaité limiter chaque innovation technique apportée par Ducati à partir de l’aérodynamique. Et nous avons déjà dit à plusieurs reprises que nous estimons que cela ne fait pas du bien au championnat", a-t-il conclu.

partages
commentaires
Hamilton continue de bâtir son "rêve" de MotoGP
Article précédent

Hamilton continue de bâtir son "rêve" de MotoGP

Article suivant

Le meilleur tour en course et beaucoup de frustration pour Quartararo

Le meilleur tour en course et beaucoup de frustration pour Quartararo
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021