Victoire et double podium : la fierté de Ducati au Mugello

partages
commentaires
Victoire et double podium : la fierté de Ducati au Mugello
Par : Léna Buffa
5 juin 2017 à 14:40

Ducati a fêté dimanche, sur le Grand Prix d'Italie, un succès qui prend une place majeure dans son parcours MotoGP.

Andrea Dovizioso, Ducati Team, Claudio Domenicali
Les fans
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Claudio Domenicali
Podium: Danilo Petrucci, Pramac Racing, Claudio Domenicali, Ducati
Podium: Danilo Petrucci, Pramac Racing, Claudio Domenicali, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium: Danilo Petrucci, Pramac Racing, Claudio Domenicali, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium: Danilo Petrucci, Pramac Racing, Claudio Domenicali, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Scott Redding, Pramac Racing
Podium: Danilo Petrucci, Pramac Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Podium: Danilo Petrucci, Pramac Racing, Claudio Domenicali, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Danilo Petrucci, Pramac Racing, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Podium: Danilo Petrucci, Pramac Racing, Claudio Domenicali, Andrea Dovizioso, Ducati Team

Claudio Domenicali, administrateur délégué de Ducati, était au Mugello dimanche pour assister au Grand Prix national de la marque. Et sa visite aura été des plus heureuses, puisqu'il a été témoin de la victoire d'une GP17 et même d'un double podium conquis par Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci.

"C'est très difficile à décrire, c'est un grand mélange d'émotions", commente-t-il au micro du site officiel du MotoGP. "Avant toute chose, nous nous sentons très fiers parce que nous travaillons beaucoup. Toute l'entreprise est derrière nous et nous devons remercier beaucoup de monde, car beaucoup de personnes travaillent très dur au sein de la société pour faire en sorte que ce soit possible."

 

 

Le Grand Prix d'Italie a beau être une étape majeure dans la saison de Ducati, qui a à cœur de briller à domicile, le palmarès de la marque au Mugello n'est pas des plus riches. Face aux dix victoires de Yamaha et aux quatre de Honda dans les collines toscanes depuis l'entrée en vigueur du MotoGP, Ducati n'y avait jusqu'à présent gagné qu'une fois, avec Casey Stoner en 2009.

La marque de Borgo Panigale était plutôt habituée aux cérémonies de podium avant ce succès, grâce aux deuxièmes et troisièmes places conquises par Capirossi (trois fois), Barros et Stoner lui-même entre 2003 et 2008. Néanmoins, après la victoire de l'Australien, Ducati n'avait plus enregistré que deux podiums sur place – tous deux obtenus avec Iannone ces deux dernières années.

"Nous réalisons beaucoup de tests ici, mais nous ne gagnons pas très souvent ici, alors c'est une journée très spéciale", se réjouit Claudio Domenicali qui n'avait encore jamais pu applaudir deux pilotes maison sur le même podium de ce GP si spécial.

Ce double succès vient récompenser deux pilotes aimés du public et liés à la marque italienne depuis plusieurs années sans avoir jusqu'à présent été beaucoup récompensés, et ce résultat tiendra assurément une place à part entière dans la carrière de Dovizioso et Petrucci. Le premier cité n'avait pas encore gagné sur le sec en MotoGP et n'était jamais monté sur le podium en Italie depuis qu'il défend les couleurs de Ducati. Quant au pilote Pramac, il n'avait pas encore fêté d'arrivées dans le top 3 sur le sec depuis qu'il évolue en Grand Prix.

"Nous avons une très bonne école de pilotes, ici en Italie, et pouvoir gagner avec un pilote italien, sur une moto italienne, sur ce circuit qui est très particulier, très spécial, car il possède en quelque sorte un statut d'université parmi les circuits, avec une grande Histoire et beaucoup de virages difficiles… c'est tout simplement incroyable", constate Domenicali.

"Danilo est un garçon très gentil, une personne abordable. Le voir être aussi rapide et obtenir cette performance, c'est très important", poursuit-il. "C'est très important aussi pour moi, parce que j'ai été en quelque sorte son sponsor, j'ai beaucoup cru en lui. Il y a eu beaucoup de discussions au sein de l'entreprise, parce qu'il est grand et lourd, mais il a été très rapide dès qu'il a testé notre moto. Je pense donc qu'il mérite [ce résultat]. Il fait beaucoup d'efforts, il s'implique beaucoup, et y met beaucoup de passion et de cœur."

Lorenzo absent de la fête

Jorge Lorenzo a tenu dimanche à saluer la performance de ses collègues, se réjouissant du succès de son employeur. Néanmoins, sa course s'est avérée plus complexe et, en dépit du fait qu'il a animé les avant-postes dans les premiers tours, il ne s'est classé qu'à la huitième place.

"Jorge est un vrai champion", rappelle Claudio Domenicali, loin de s'impatienter : "Il n'a pas encore avec la moto la confiance qui lui permettra d'attaquer à 100%. Au tout début de la course, il ataquait beaucoup mais cela venait plus de sa mentalité, car c'est un gagnant. Quand il en est arrivé au point où il fallait extraire la meilleure performance de sa moto, la part de confiance qui lui manque encore s'est révélée."

"Je ne doute pas que Gigi [Dall'Igna] et l'équipe trouveront la manière de donner à Jorge exactement la moto qu'il mérite, afin qu'il monte sur le podium et même sur la plus haute marche du podium, qui est vraiment là où nous voulons vraiment le voir", conclut le patron des troupes.

Article suivant
Zarco sauve les meubles après un week-end difficile

Article précédent

Zarco sauve les meubles après un week-end difficile

Article suivant

Le Mugello a massivement rendu hommage à Nicky Hayden

Le Mugello a massivement rendu hommage à Nicky Hayden
Charger les commentaires