MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Viñales confiant d'avoir "trouvé quelque chose de très bon" sur la M1

partages
commentaires
Viñales confiant d'avoir "trouvé quelque chose de très bon" sur la M1
Par :
24 août 2017 à 12:21

Après une adaptation éclair, Viñales a été confronté à de premières difficultés dans sa tentative de conquête du titre et il espère à présent avoir dépassé la phase d'incertitude la plus forte.

Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Après avoir créé la sensation pendant l'intersaison, puis remporté ses deux premiers Grands Prix avec Yamaha, Maverick Viñales a connu une suite de saison plus compliquée, faite de hauts et de bas et d'une recherche inlassable du meilleur package technique.

À l'heure où le MotoGP fait son retour à Silverstone, théâtre l'an dernier de sa première victoire dans la catégorie, le pilote espagnol ne figure qu'en troisième position du championnat, son placement le plus faible depuis l'entame de cette campagne. Dans la lutte à cinq, très serrée, qui anime la catégorie reine, Viñales aura tour à tour été leader ou deuxième, avant de descendre d'un cran en ne marquant que les points de la sixième place en Autriche.

"On est globalement contents. On apprend. C'est aussi la première année où je suis en lutte pour le titre et cela compte beaucoup, c'est comme si je n'avais aucune expérience pour me battre en MotoGP. En tout cas, on est très heureux et on saisit toutes les opportunités possibles", assure le jeune pilote dans un entretien avec le site officiel du MotoGP.

Pour autant, Viñales ne cache pas une pointe de frustration face à une courbe de performances qui s'est affaissée. "Pendant la pré-saison et pour les trois premières courses, on disposait d'un type de pneu, mais ensuite quand ils l'ont changé, on a eu beaucoup de mal à trouver du grip et à être bien en confiance. Cela a généré chez nous beaucoup de confusion, parce qu'on avait conçu une très bonne moto pour ce pneu pendant l'hiver et les deux premières courses. Franchement, la moto avait un niveau incroyable parce qu'à Austin on était en mesure de se battre pour la victoire [il a chuté, ndlr]."

"Quand le pneu a changé, on a commencé à être très en difficulté. On a apporté un nouveau châssis et différentes choses que l'on essaye comme on peut pour être aux avant-postes, mais on n'a pas obtenu d'avantage avec le nouveau châssis et tout le reste", poursuit Viñales, malgré tout un peu plus confiant à l'approche de la 12e manche. "Je pense qu'on a finalement trouvé quelque chose de très bon pour ce type de pneu et on va essayer de retrouver le top niveau."

La constance de Márquez en ligne de mire

Alors qu'il reste encore sept courses à disputer et pas moins de 175 points à distribuer, Maverick Viñales accuse à ce jour 26 longueurs de retard sur le leader, Marc Márquez, et s'est aussi fait déborder de hit points par Andrea Dovizioso. Une situation qui ne correspond pas à ses plans, mais qu'il va devoir gérer pour tenter, malgré tout, de réussir.

"Après l'Argentine, je pensais que je mènerais le championnat toute l'année", sourit-il, "mais il y a des hauts et des bas. C'est difficile à savoir à l'heure actuelle, mais j'espère que le championnat pourra désormais rester stable et qu'on pourra se battre en duel ou quelque chose comme ça. Si je peux finir dans le top 3, je serai très satisfait parce qu'au final c'est ma première année chez Yamaha, c'est la première année où je me bats pour le titre. Quoi qu'il en soit, l'objectif est de remporter le titre, je pense que c'est le plus important."

"Si je ne pouvais pas gagner, je préfèrerais que ce soit Valentino qui gagne. Au final, Yamaha doit gagner alors on essaye de travailler très dur et d'avoir une bonne moto", souligne le pilote de la firme d'Iwata, transfuge cette année de Suzuki avec qui il a fait ses gammes durant deux ans et obtenu ses premières récompenses. Aujourd'hui associé à la star du championnat, Viñales prend cette situation pour une expérience enrichissante dans sa jeune carrière. "Il travaille très bien sur la moto, il est tout le temps aux avant-postes, alors il vous fait aller plus vite et améliorer votre niveau. C'est très bien pour moi et c'est important en particulier maintenant que je commence ma carrière en MotoGP."

Mais celui que Maverick Viñales observe le plus n'est autre que l'un des adversaires de son enfance, en minimoto, Marc Márquez, triple Champion du monde MotoGP de son état et leader depuis trois courses. "À mon sens, Marc est le plus constant parce qu'il est rapide sur le mouillé et il est rapide sur le sec, alors il faut qu'on fasse attention, qu'on essaye de travailler très dur sur le mouillé et, sur le sec, qu'on affiche le même rythme que durant la première partie de la saison", prévient le pilote Yamaha.

Article suivant
Officiel - Thomas Lüthi courra en MotoGP en 2018, avec Marc VDS

Article précédent

Officiel - Thomas Lüthi courra en MotoGP en 2018, avec Marc VDS

Article suivant

Les pilotes Tech3 reçoivent l'évolution du châssis Yamaha

Les pilotes Tech3 reçoivent l'évolution du châssis Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa