Viñales : Deuxième derrière Márquez, le meilleur résultat possible

Deuxième du Grand Prix d'Allemagne au Sachsenring, Maverick Viñales s'offre le titre de "meilleur des autres", derrière un Marc Márquez une nouvelle fois intraitable.

Viñales : Deuxième derrière Márquez, le meilleur résultat possible

Les bons Grands Prix se succèdent pour Maverick Viñales ! Une semaine après sa victoire à Assen aux Pays-Bas, le pilote Yamaha termine une nouvelle fois sur le podium, sur la deuxième marche. Un résultat qui représentait le maximum envisageable pour Viñales, sachant que devant lui se trouve Marc Márquez, ultra-dominateur dimanche et vainqueur pour la dixième année consécutive sur le Sachsenring.

"Je pense que nous savions très vite que la meilleure position ici pourrait être deuxième et que seule une erreur de Marc pourrait nous offrir la victoire. Nous avons atteint l'objectif, c'est très bien pour nous de finir deuxième : il s'agit de mon meilleur résultat ici. J'ai pris un bon départ, ai fait un bon premier tour, ce qui veut dire beaucoup ! Cela m'a bien préparé pour Brno, mais on doit continuer à travailler", a-t-il expliqué au micro du site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

Le numéro 12 a toutefois valeureusement tenté sa chance en début de course. Il a effectivement essayé à plusieurs reprises de trouver l'ouverture sur Márquez, principalement après le virage 11, mais n'a jamais réussi à s'infiltrer à l'intérieur de la Honda.

"Au début j'ai essayé d'attaquer pour le dépasser, mais je ne pouvais que le faire dans la descente, et au freinage c'était impossible pour moi. J'ai ensuite essayé de ralentir la course mais c'était impossible, je savais dès les premiers tours que ça allait être dur avec le pneu. Nous allons profiter de ce moment car c'était une première partie de saison difficile mais ça a très bien marché sur ces deux [dernières] courses."

Viñales doit notamment ce podium à sa stratégie pneumatique, puisqu'il a chaussé le hard à l'arrière. Un choix qui s'apparentait à du quitte ou double, la nature étrange des pneus ce week-end faisant que le pneu le plus dur allait lui apporter rapidité en début de course, mais pas forcément la longévité nécessaire...

"Le choix des pneus était très difficile, et nous avons pris le pari de mettre le hard. J'ai travaillé principalement avec celui-là, et c'était limite pour finir ou non. Nous avons pris ce pari et je me suis dit que si je devais ralentir dans les dix derniers tours, je le ferais, mais en étant devant. Nous avons eu de la chance que le pneu de Cal ait aussi un peu perdu, nous avons pu nous battre avec lui."

Lire aussi :

Le pilote espagnol a effectivement passé pas mal de tours avec la Honda #35 juste derrière son pneu arrière ! Une bagarre qui a vu Viñales décrocher la deuxième place finale du Grand Prix, après une défense virile, mais tout à fait correcte.

"J'ai fait la majorité de la course, peut-être 15 tours, en fermant toutes les portes ! J'ai essayé de très bien travailler pour ne pas le laisser me dépasser car je savais qu'il pourrait s'échapper. J'ai fermé toutes les portes possibles et au final je termine deuxième, je suis vraiment content."

Celui que l'on surnomme "Top Gun" a également parfaitement utilisé la première séance du vendredi, dans l'objectif d'une course sur une piste moins chaude ce dimanche. C'est exactement ce qui s'est produit, et les conditions rencontrées en début de week-end ont aidé Viñales à se débrouiller à la perfection ce dimanche.

"En général, nous nous concentrons beaucoup sur les EL1, et c'est pour ça que je fais beaucoup de tours en réglages de course car je trouve que les EL1 ressemblent beaucoup à la course. J'essaie donc de m'habituer et de piloter la moto au mieux, même s'il n'y a pas de grip ou si je suis lent. Nous avons beaucoup changé le plan pour les essais et ça a l'air de fonctionner. Je ne m'attendais pas à être en 1'22 et 1'23 dans cette course mais c'était ce qu'il fallait faire. Je suis content d'utiliser le potentiel maximum pour le moment."

Le top 5 de la course

P. Pilote Moto Tours Écart
1 Spain Marc Márquez Honda 30  
2 Spain Maverick Viñales Yamaha 30 4.587
3 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 30 7.741
4 Italy Danilo Petrucci Ducati 30 16.577
5 Italy Andrea Dovizioso Ducati 30 16.669

partages
commentaires
Tout en maîtrise, Márquez avait de la réserve en fin de course
Article précédent

Tout en maîtrise, Márquez avait de la réserve en fin de course

Article suivant

Une chute difficile à expliquer, mais qui ne démotive pas Zarco

Une chute difficile à expliquer, mais qui ne démotive pas Zarco
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021