Viñales - "J'étais venu pour gagner"

Maverick Viñales est apparu déçu au terme du Grand Prix de Malaisie, terminant la tournée Asie-Pacifique par une sixième place après être monté par deux fois sur le podium ces deux dernières semaines.

Si le pilote Suzuki ne pouvait masquer sa déception, c'est qu'il était apparu très performant durant le week-end de Sepang et espérait logiquement s'appuyer sur cette bonne préparation pour obtenir un solide résultat en course. Deuxième des premiers essais, puis leader de ceux de samedi matin, il était à nouveau en tête de la hiérarchie dimanche matin pendant le warm-up. Entre-temps, il avait également disputé une bonne séance d'Essais Libres 4, samedi à la mi-journée, obtenant des sensations prometteuses sur piste mouillée.

"Je suis assez déçu, parce que je pense que sur le sec j'aurais pu être au sommet et peut-être faire quelque chose comme à Silverstone (où il a gagné, ndlr), parce que je m'étais senti très bien [dimanche] matin et les pneus étaient en très bon état au bout de 11 tours. Sous la pluie, le problème est toujours le même", pointe-t-il, soulignant des soucis d'électronique.

"Le traction control s'enclenchait trop tard et il m'était impossible d'ouvrir les gaz. Au freinage et en vitesse de passage de courbe, on était vraiment très compétitifs, mais ensuite quand je mettais les gaz c'était plutôt un désastre", détaille le pilote espagnol, par ailleurs très satisfait par la performance de sa GSX-RR en ligne droite. "Derrière Barberá et Baz, j'arrivais à me rapprocher au freinage mais à l'accélération c'était presque impossible", précise-t-il, lui qui a été définitivement passé par les pilotes Avintia dans le huitième tour et qui s'est finalement classé sixième dans leur sillage, à 22"9 du vainqueur.

"Je ne suis clairement pas content, parce que ce week-end j'étais venu ici pour gagner. On a prouvé que sur le sec j'étais très rapide. Je suis content de la sixième place, parce que ça aurait pu être bien pire", précise tout de même Maverick Viñales.

Malgré la déception dont il témoigne au sujet de la course, le pilote Suzuki ne perd pas espoir de bien figurer sous la pluie, si jamais la situation devait se représenter sur la prochaine manche : "On a fait de très bons EL4, on a donc pas mal d'informations que l'on essaiera d'utiliser si jamais il pleut à Valence, parce que je me sentais très bien en EL4 sur le mouillé."

Toujours quatrième du championnat, avec désormais 17 points de retard sur Jorge Lorenzo, Maverick Viñales disputera son dernier Grand Prix avec Suzuki la semaine prochaine, à Valence. "Maintenant, on est compétitif sur toutes les pistes quelles qu'elles soient. Quand je suis dans le coup, je me sens très rapide et j'ai le sentiment de pouvoir faire ce que je veux avec la moto et c'est une bonne chose", souligne-t-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Sous-évènement Course
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Réactions