MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Viñales : "Enfin, le job a été fait du vendredi au dimanche"

partages
commentaires
Viñales : "Enfin, le job a été fait du vendredi au dimanche"
Par :
Co-auteur: Michaël Duforest
1 juil. 2019 à 09:52

Vainqueur du GP des Pays-Bas, le pilote Yamaha s'est félicité d'un travail mené à bien et sans fioriture sur l'intégralité du week-end.

Ce dimanche, Maverick Viñales a pu remonter sur la plus haute marche d'un podium MotoGP pour la première fois depuis huit mois, et son succès obtenu à Phillip Island en fin de saison dernière. Un résultat que l'on sentait venir, surtout après son début de course tonitruant il y a deux semaines en Catalogne, même si son abandon prématuré avait laissé perdurer l'énigme quant à ce qu'aurait été son rythme en toute fin de course.

Mais à Assen, le pilote Yamaha a pu rassurer le public et les observateurs en tenant la dragée haute à ses adversaires jusqu'au bout, et confirmer ainsi tous les progrès accomplis par la marque aux trois diapasons ces derniers mois. Un résultat qui vient récompenser un week-end rondement mené, et maîtrisé enfin de bout en bout. "Dès vendredi, je me suis senti très bien sur la moto sur ce circuit. J'ai travaillé assez dur pour les derniers tours, là où je pensais qu'était le point clé", a ainsi annoncé l'Espagnol à l'issue de l'épreuve. "L'équipe a très bien travaillé, ça n'est pas que le pilote."

Lire aussi :

Montée en puissance 

Troisième à l'issue des temps combinés des EL1, EL2 et EL3, deuxième sur la grille de départ et finalement premier sous le drapeau à damier, le numéro 12 n'a fait que monter en puissance tout au long de ces trois jours passés aux Pays-Bas. Une rampe de lancement idéale et un gain de confiance non négligeable pour performer le dimanche, où l'intéressé a pu défendre ses chances avec sérénité.

"Je sens qu'enfin le job a été fait du vendredi au dimanche", reprend-il. "En général, le vendredi et le samedi on préparait bien la course mais on partait loin, ou j'avais des soucis et je ne pouvais jamais piloter à mon meilleur potentiel. Mais, enfin, ce week-end nous avons eu une bonne qualification."

"Je savais qu'en étant en première ligne j'aurais l'opportunité de gagner la course. Je m'attendais à ce que ça soit plus groupé, mais finalement nous n'étions que trois. J'ai joué mes cartes au mieux, je savais que j'avais le pneu hard à l'arrière et donc que mon meilleur potentiel allait se matérialiser dans les dix derniers tours, donc j'ai attaqué au bon moment. J'ai essayé de le faire d'une bonne façon, et c'est super que le job soit enfin fait du vendredi au dimanche, c'est le plus important."

Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing

Un revêtement de qualité

Voilà deux ans que Yamaha éprouve les pires difficultés à maîtriser l'arrière de sa M1, soumis à des glissades intempestives et jusqu'ici inexpliquées. Mais le tarmac néerlandais, d'excellente qualité, a joué en faveur de l'Espagnol qui a pu ainsi exprimer son plein potentiel ainsi que celui de sa machine.

"Nous avons essayé de trouver plus de traction, la moto en a toujours besoin, et on en a trouvé à Montmeló et ici", a-t-il confirmé. "Ce sont deux circuits où le grip est très bon, mais nous ne savons pas ce qui va se passer quand le grip sera limité, donc nous restons calmes et nous travaillons bien, surtout le vendredi et en EL4. Je veux continuer comme ça. Je suis content, nous avons enfin trouvé un moyen de faire en sorte que je puisse piloter de la même manière au warm-up et en course. C'est le plus important."

Lire aussi :

Cap maintenant sur le Sachsenring dans une semaine, un circuit qui est la chasse gardée de Marc Márquez, invaincu depuis neuf ans en Allemagne. Un point qui fait que Viñales ne pense évidemment pas à la victoire à tout prix, mais il espère pouvoir continuer sur la bonne lancée initiée aux Pays-Bas.

"Marc est très fort, mais notre mission est d'être sur le podium. L'an dernier, nous n'étions pas mauvais au Sachsenring, donc nous allons essayer d'être sur le podium", annonce-t-il. "L'important est de se battre pour la victoire. Si on se bat pour la victoire et qu'au final on n'y arrive pas, ça va, l'important est d'être devant à chaque séance et de prouver que la moto s'améliore."

Article suivant
La bagarre Viñales-Márquez-Quartararo en photos

Article précédent

La bagarre Viñales-Márquez-Quartararo en photos

Article suivant

Mir aux avant-postes : un manque d'expérience, mais du potentiel

Mir aux avant-postes : un manque d'expérience, mais du potentiel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Course
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck