MotoGP
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
2 jours

Viñales, 1er : "C'est le niveau où nous devons être"

partages
commentaires
Viñales, 1er : "C'est le niveau où nous devons être"
Par :
29 juin 2018 à 16:37

L'Espagnol a signé le meilleur temps de la première journée aux Pays-Bas, validant du même coup les récentes avancées de sa Yamaha.

Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Assen marque un triste anniversaire pour Yamaha cette saison : cela fait en effet un an que le constructeur n'a plus goûté à la victoire en MotoGP, depuis son dernier succès acquis ici-même par Valentino Rossi.

Mais en dépit d'un début de championnat relativement discret, la marque aux trois diapasons semble renouer avec des standards de performance plus en phase avec ses ambitions. De premiers signaux ont déjà été perceptibles en ce sens, comme la série de podiums en cours de Rossi, et aujourd'hui c'est le meilleur temps absolu signé par Maverick Viñales qui est venu confirmer ces progrès.

Il est vrai qu'Assen est réputé pour être une piste favorable à Yamaha, et Rossi vient d'ailleurs valider cette tendance avec le quatrième chrono des temps combinés. Un bilan de bon augure pour la suite : "C'est important, car cela donne beaucoup de confiance à l'équipe au moment de prendre des décisions pour essayer de nouveaux réglages", explique Viñales au sujet de sa première place du jour. "Je pense que c'est le niveau où nous devons être, sur toutes les pistes, et il nous faut continuer à travailler comme cela."

Le pilote espagnol a sans doute tiré profit de la nouvelle fourche en carbone, qu'il n'avait pas vraiment eu le temps d'essayer lors de la journée de tests post-course en Catalogne, il y a bientôt deux semaines.

"Dans l'ensemble, c'est un peu mieux, dans tous les domaines", confirme le numéro 25. "À Montmeló, nous avons eu un problème lors des tests, et nous n'avons pas pu l'essayer. Ici, je voulais donc la tester, et voir quels en sont les bénéfices. Les changements de direction sont un peu plus faciles. Mais il reste beaucoup de travail à faire. Nous avons bien fait progresser la moto. Il faut encore s'habituer,  et faire en sorte qu'elle convienne à mon style. Je pense que c'est très important d'avoir cette confiance. J'attaque autant qu'à Montmeló et les autres pistes, mais je peux mieux piloter la moto ici."

Progresser sur les premiers tours de course

Mais si cet ajustement au niveau du châssis semble être une bonne pioche, Viñales estime qu'il doit encore travailler sur son niveau de compétitivité lors des premiers tours, une phase de la course où il a péché lors des dernières manches. "Nous travaillons sur de petits détails, mais qui ont pour le moment une grande importance, comme les départs et les premiers tours de course", explique-t-il. "Après le test de Montmeló, la moto a un peu progressé, en particulier pour mon style lors des premiers tours, et il faut que nous continuons à travailler comme cela."

Pour le Catalan, c'est plus son approche de la course que son style de pilotage qui est en effet à remettre en cause. Parfois timoré une fois l'épreuve lancée, il espère ainsi se montrer plus tranchant dimanche. "Je vais essayer de prendre le départ depuis les premières places, et ensuite attaquer, et ce dès le départ pour voir ce que ça donne avec la moto", annonce-t-il. "Et je vais essayer d'être plus agressif lors de la course. Je vais donc faire de mon mieux pour m'habituer à la moto, et pour commettre moins d'erreurs en début de course. Comme je l'ai dit, le fait de travailler sur les détails va nous apporter beaucoup."

Article suivant
Rossi : "Les comptes se font dimanche à 14h"

Article précédent

Rossi : "Les comptes se font dimanche à 14h"

Article suivant

Concentré sur la course, Márquez veut éviter la Q1

Concentré sur la course, Márquez veut éviter la Q1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Assen
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck