Viñales : "Pas de problèmes entre moi et Valentino"

Les deux pilotes Yamaha ont été proches de l'accrochage lors des qualifications du Grand Prix des Amériques, provoquant sur le coup l'ire de l'Espagnol. Mais la situation s'est depuis apaisée entre les deux hommes.

L'équipe Yamaha a vu resurgir de bien mauvais souvenirs lors des qualifications du Grand Prix des Amériques, lorsque ses deux pilotes, Maverick Viñales et Valentino Rossi, ont failli s'accrocher après une mésentente dans le virage 18.

Alors que le numéro 46 était en train de ralentir pour se mettre dans les meilleures dispositions en vue de son tour lancé, l'Italien en effet n'a pas vu arriver à pleine vitesse son jeune coéquipier, qui était pour sa part déjà embarqué dans un tour rapide.

 

Les deux hommes sont passés tout près du contact, ce dernier n'ayant été évité que par une manœuvre d'évitement au dernier instant de Viñales, qui a vu ses chances d'améliorer annihilées lors de cette boucle.

Le pilote espagnol n'a d'ailleurs pas manqué de montrer son mécontentement à l'encontre de Rossi à l'approche du virage 19. Une colère qui peut paraître légitime, alors que le jeune pilote de 22 ans n'aurait sans doute pas dit non à une autre tentative pour tenter de déposséder Márquez de la pole position. "Je suis juste énervé car j'étais dans un tour, et les pilotes sont énervés lorsqu'ils ne peuvent pas finir leur tour."

Pas de controverse chez Yamaha

Le leader du championnat a finalement échoué à 130 millièmes du Champion en titre, mais partira sur la première ligne de la grille devant son coéquipier. Passée la frustration d'un tour gâché et d'une seconde défaite de rang dans l'exercice des qualifications face à Marc Márquez, Viñales s'est montré plus conciliant dès le parc fermé, où il a passé ce fait de course sur le compte des pertes et profits.

"Il n'y a pas de problème entre moi et Valentino", a-t-il tempéré. "C'est une chose normale qui peut arriver, je ne me plains pas. Cela peut m'arriver également. J'étais dans un bon tour, [alors que] Valentino ne m'a pas vu et commençait son tour. Cela peut arriver avec Valentino, avec beaucoup d'autres pilotes, car quand vous êtes dans un bon tour, vous essayez d'aller jusqu'au bout. Il y avait beaucoup de monde dans le secteur 3 [à ce moment-là]."

Voilà qui devrait calmer les esprits et tuer dans l’œuf toute polémique. Lors de la conférence de presse post-qualifications, Valentino Rossi a pour sa part avancé le manque d'attention, alors qu'il était en train de se projeter sur son prochain tour au moment de l'incident. "Nous ne nous sommes pas touchés, car je n'ai rien senti", rappelle-t-il. "Mais après [...] j'ai vu Maverick me dire quelque chose et je me suis dit : 'qu'est-ce qu'il s'est passé ?'. Je ne savais pas. Le problème est peut-être que beaucoup de pilotes ont attaqué dans le tour de sortie, et quand vous approchez du secteur final, ils ralentissent [...]. J'ai peut-être ralenti, mais je n'ai pas vu Maverick."

Reste que les deux pilotes Yamaha ont réalisé jusqu'ici leur meilleure performance d'ensemble en qualifications, alors qu'ils figurent chacun sur la première ligne de la grille et se sont ainsi positionnés dans une configuration idéale pour chasser Márquez en course et faire tomber le pilote Honda de son piédestal texan.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Sous-évènement Qualifications
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Valentino Rossi , Maverick Viñales
Type d'article Réactions