MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Problème de pneu pour Viñales et mauvaise stratégie pour Rossi

partages
commentaires
Problème de pneu pour Viñales et mauvaise stratégie pour Rossi
Par :
17 nov. 2019 à 08:00

Alors que Yamaha a dominé chacune des séances du week-end, les pilotes officiels de la marque sont restés sur leur faim en qualifs. La conséquence est similaire pour eux deux : ils devront parfaitement réussir leur début de course pour se rattraper.

Les qualifications du Grand Prix de Valence n'ont pas franchement réussi aux pilotes officiels Yamaha, tous deux déçus par leur résultat et certains de ce qui les a bridés. Maverick Viñales, qui s'est mis en évidence depuis le début des essais comme l'un des pilotes détenant le meilleur rythme en vue de la course, n'a pas réussi à atteindre son objectif de se placer sur la première ligne de la grille de départ, la faute à un pneu qui lui a transmis de mauvaises sensations.

Premier leader de la Q2, le pilote espagnol occupait encore une solide deuxième place derrière Fabio Quartararo lorsqu'il a rejoint son stand pour changer de pneu arrière. Las, il aurait souhaité pouvoir remplacer également son pneu avant, car c'est celui-là qui lui a finalement posé problème. "En qualifs, j'ai immédiatement senti une baisse dans le pneu avant et on n'en avait plus de neuf. J'ai donc fait de mon mieux, mais on aurait clairement pu faire mieux", estime-t-il au micro du site officiel du MotoGP. "La première ligne était l'objectif. Je pense qu'on pouvait se battre pour la pole, mais je n'ai pas eu de super sensations avec mon deuxième train de pneus, je n'ai donc pas pu attaquer et je n'ai amélioré qu'un peu."

Lire aussi :

Malgré tout, Viñales retient le bon potentiel qu'il a pu afficher sur la durée, et notamment lors des EL4 où il a rivalisé avec Marc Márquez pour la première place, avant de l'en déposséder finalement avec un pneu neuf en fin de séance. "Clairement, je vais avoir du boulot dans les premiers tours, je vais essayer de bien les passer et de gagner des places", résume-t-il désormais.

La victoire est-elle possible ? "Je ne sais pas. Ce qui compte, c'est le premier tour. Si j'arrive à prendre un bon départ et à passer sans encombre les deux premiers virages, je pense que je peux avoir une chance, parce que dans les derniers tours je suis toujours très fort en pneu usés, et aussi en milieu de course. Alors on verra, on est très concentrés sur le départ", martèle-t-il. "Je pense que Marc et Miller ont un rythme très fort, et Fabio aussi. Les autres Ducati aussi pourraient être là dès le début, mais je vais essayer de partir très vite et je verrai ce que je peux faire."

Rossi déplore une erreur de stratégie

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Quant à Valentino Rossi, il a dû se contenter du dernier temps en Q2, synonyme de 12e place sur la grille. Et pour cause, le pilote italien n'a pas réussi à abaisser son premier temps de référence et regrette une mauvaise stratégie l'ayant empêché de bénéficier d'une piste dégagée pour se lancer à l'assaut du chrono.

"Je ne suis pas très content des qualifs parce qu'on n'a pas bien travaillé. On n'a pas suivi la meilleure stratégie. Avec mon deuxième pneu, j'étais en piste au mauvais moment et malheureusement je n'ai pas pu améliorer mon temps car j'ai rencontré trop de trafic. Notre potentiel était clairement meilleur", regrette-t-il. "On a manqué de chance parce que j'ai malheureusement rencontré Pol Espargaró, qui était en piste en pneus usés. Je n'aurais pas dû être là. Mais en tout cas, on n'est pas fantastiques pour établir des stratégies ! Il faut qu'on progresse et l'année prochaine il faudra qu'on essaye de travailler différemment."

Lire aussi :

Estimant que sans cette erreur il aurait pu s'élancer "une ou deux lignes plus haut", Rossi se félicite d'avoir réussi à accrocher la quatrième place en EL3 et donc à accéder directement à la Q2. Il a ensuite dédié les EL4 à un unique run, équipé d'un pneu medium à l'avant et dur à l'arrière, afin d'évaluer son rythme en vue de la course.

"À mon avis, on a un bon potentiel, on a un rythme très similaire à celui de beaucoup d'autres et on peut faire une bonne course. J'ai fait deux erreurs et je suis tombé deux fois [vendredi], alors ça n'a pas été facile, mais [samedi] matin on a réussi à récupérer", souligne-t-il, qualifiant finalement sa journée de "mitigée" compte tenu de son revers en qualifications. "Partir de la 12e place sera difficile, principalement parce que Valence est l'une des pistes les plus difficiles pour dépasser, et aussi parce que mon rythme n'est, certes, pas mauvais mais il n'est pas fantastique. Il faudra essayer de gagner des places au départ et dans les deux ou trois premiers tours et de choisir les bonnes trajectoires, et ensuite on verra ce qui se passe sur le reste de la course."

Article suivant
Márquez ne se soucie pas de l'identité de son équipier

Article précédent

Márquez ne se soucie pas de l'identité de son équipier

Article suivant

Warm-up - Márquez le plus rapide malgré une chute !

Warm-up - Márquez le plus rapide malgré une chute !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Q2
Lieu Valencia
Pilotes Valentino Rossi Boutique , Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa